Communiqué



BIAN 2014

18 Avril 2014 - À peine deux semaines avant le coup d'envoi de cette seconde édition de la Biennale internationale d'art numérique, les créateurs de l'événement sont très fiers de lever enfin le voile sur la programmation complète. Du 1er mai au 19 juin 2014, les arts numériques se déploieront dans salles d'expositions, espaces publics et institutions culturelles d'un bout à l'autre de l'Île-de-Montréal. Sous le thème Physical/Ité, des artistes locaux et internationaux ont été sélectionnés pour présenter un large éventail de ce qui se fait de mieux et de plus audacieux dans l'art contemporain numérique.

« La thématique Physical/Ité permet d’aborder deux propos extrêmement contemporains soit la place du corps et le retour de la matérialité dans le numérique. »
- Alain Thibault, Directeur artistique Elektra/BIAN


40 projets, 90 artistes, 30 lieux partenaires

Mue par la volonté de révéler l'effervescence de l'art numérique au cœur de la métropole, la Biennale internationale d'art numérique s'est associée à une trentaine des hauts lieux montréalais de la création et de la diffusion pour présenter plus de quarante œuvres, résultant du travail de quatre-vingt-dix artistes d'ici et d'ailleurs. Il faut s'attendre à ce que de grandes marées numériques déferlent sur le Musée d'art contemporain de Montréal (MAC), qui sera le théâtre d’un volet installations signé par la BIAN, avec, notamment, un contingent de créateurs belges francophones de la Fédération Wallonie-Bruxelles. Le MAC prolonge sa collaboration avec la BIAN avec la présentation de C4i, un film du fameux artiste Ryoji Ikeda. Au Musée des beaux-arts de Montréal, l'exposition Michel Lemieux et Victor Pilon (Qc, Canada) — Territoires oniriques. 30 ans de création scénique célèbre la transdisciplinarité et l'éclatement des frontières entre les différents médiums. Née d'un partenariat entre quatre festivals majeurs du Québec et de France, Eotone, installation monumentale d'Herman Kolgen et David Letellier qui trônera sur la Place des festivals, propose un discours poétique inspiré par la présence et la force du vent. VOX, centre de l'image contemporaine, nouveau partenaire de la BIAN, fait une entrée remarquée dans la programmation avec The Unmanned, une exposition entièrement dédiée à la vidéo, par les artistes Français Fabien Giraud et Raphaël Siboni. Chris Salter, artiste-chercheur réputé, propose à la Fonderie Darling n-Polytope, une expérience immersive inspirée de l'oeuvre de Xenakis présentée dans le pavillon de France lors de l'Expo 67. À ces quelques noms s'ajoute également une vaste palette de projets et de partenaires, qui viennent élargir le spectre des itérations de l’art numérique, qui se décline cette année sous une multitude d'incarnations hybrides et d'œuvres transcendant les disciplines traditionnelles.


Expositions

· Le Musée des beaux-arts de Montréal présente, du 1er mai au 31 août, Michel Lemieux et Victor Pilon (Qc, Canada) — Territoires oniriques. 30 ans de création scénique. Cette exposition rétrospective de type installation immersive commémore le trentième anniversaire de la compagnie 4D art.

· Le Musée d'art contemporain de Montréal (MAC) présente C4I du compositeur et artiste visuel Ryoji Ikeda (6 mai au 15 juin). Le MAC s’associe également à la BIAN dans la présentation d'une exposition en 3 volets sous le thème Physical/Ité (23 mai au 1er juin). La première facette de ce triptyque s'incarne dans l'exposition éponyme, Physical/Ité, qui présente le travail d'éminents artistes locaux et internationaux réunis par le commissaire et directeur artistique de la BIAN, Alain Thibault. Les œuvres de Ryoichi Kurokawa, de Bill Vorn, de Louis-Philippe Demers, de Robyn Moody, de Pippin Barr et de Bart Hess sont exposées. Hedonistika Montréal cohabite également dans l'espace d'exposition du musée. Questionnant la relation entre l'alimentation et la technologie, les artistes recrutés par les commissaires Jane Tingley et Simon Laroche, ce dernier occupant également le rôle d'artiste, sont Natalie Doonan, Ken Gregory, Stephani Bardin et David Szanto. Enfin, La Nouvelle alliance regroupe des œuvres qui font interagir sciences et culture et vient compléter la liste déjà exhaustive d'artistes présentés au MAC. Ce projet coprésenté par le Département art numérique du ministère de la Fédération Wallonie-Bruxelles et la BIAN propose 7 artistes belges francophones : le collectif Lab[au], Laura Colmenares Guerra et Todor Todoroff, Sébastien Lacomblez, Cédric Sabato et Félix Luque Sánchez.

· Vox, centre de l'image contemporaine accueille The Unmanned, une exposition signée par les Français Fabien Giraud et Raphaël Siboni, qui posent un regard critique sur l'évolution des technologies à travers une série d'installations vidéos. À voir du 2 mai au 28 juin.

· Du 1er mai au 29 juin, les festivaliers peuvent découvrir à la Cinémathèque québécoise l'installation vidéo immersive de l’artiste d’origine sud-coréenne HeeWon Lee, Infinity III, présentée en première parisienne lors du dernier Festival Némo.

· La BIAN s’associe à DHC/ART, Fondation pour l’art contemporain, dans l’accueil au Centre Phi de l'installation micro-robotique Power 2: Heart Lake as seen through the eyes of Manley Natland, de l'artiste albertain Robyn Moody (5 au 31 mai), un regard critique des aspirations liées aux sables bitumineux. Les deux partenaires se joignent à nouveau dans la présentation de Milieux associés de la cellule de recherche artistique Elab (5 au 22 mai). Cet ambitieux projet combine expositions, performances et programme de films / vidéos performatifs.

· L'installation urbaine, cinétique, sonore et générative Eotone du québécois Herman Kolgen et de l’artiste d’origine française David Letellier siège sur la place des Festivals du Quartier des spectacles du 23 au 30 mai. Œuvre d'art publique monumentale, elle engage une réflexion sur les notions de distance et de temps, dans leur sens météorologique.

· Toujours dans le Quartier des spectacles, mais sur l'esplanade cette fois, Projet Eva présente l'installation Spectron, des binoculaires qui superposent au paysage environnant des données sociohistoriques liées à la présence des artistes dans le secteur. À voir du 17 mai au 1er juin.

· L'Office national du film du Canada et le Quartier des spectacles prendront d'assaut les façades du centre-ville avec McLaren Mur à Mur, des vidéoprojections qui seront visibles du 11 avril au 1er juin et qui soulignent le 100e anniversaire du célèbre cinéaste canadien.

· Du 1er au 11 mai, Radiabolus, installation robotique, interactive et sonore du duo formé de Saucier et Heys fera vivre au spectateur l'expérience de la machine de guerre, dans son sens rhétorique, à l'Agora Hydro-Québec (HexagramUQAM).

· L'installation audiovisuelle Plasm de l'artiste d'Amsterdam TeZ sera à la Boîte noire Hexagram-Concordia du 1er au 10 mai, plongeant le spectateur au cœur de motifs organiques générés selon des principes mathématiques mis de l’avant par Alan Turing.

· Chez Eastern Bloc, dans le cadre de Sight & Sound, on retrouve du 20 au 25 mai l'exposition Science Faction : emprise mécanique avec les artistes Erin Sexton (Qc, Canada), Darsha Hewitt (Qc, Canada), Christian Faubel (DE) et Ally Mobbs (JP). Ces œuvres témoignent d'un univers dans lequel se côtoient, le plus naturellement du monde, hommes et machines.

· La Société des arts technologiques invite dans sa Satosphère l'artiste Bérengère L. Marin-Dubuard [beewoo] et son installation Turcot : la route devenue architecture. Du 28 mai au 27 juin, vivez une immersion dans une représentation de cette structure bétonnée, au cœur de plusieurs débats.

· Oboro ouvre ses salles à Touching Ambiguity / Toucher l'ambiguïté, une série d'installations cinétiques et réactives de l'artiste allemande Kerstin Ergenzinger du 3 mai au 7 juin.

· Kerstin Ergenzinger sera également présente au Goethe-Institut avec l'installation vidéo Visages insondables qui est offerte aux passants dans les vitrines de l'institution du 9 mai au 10 août. Le Goethe-Institut accueille de plus FUR, duo allemand qui expose du 13 mai au 19 juin une œuvre réalisée dans le cadre d'un projet avec le Zentrum fu?r Kunst und Medientechnologie (ZKM).

· La Galerie B-312 présente l'inquiétant Nuage Vert du collectif HeHe (FR), du 8 mai au 14 juin, œuvre issue d’une action artistique visant littéralement à faire la lumière sur la fumée provenant des cheminées industrielles.

· n-Polytope: Behaviors in light and sound after Iannis Xenakis de Chris Salter propose une expérience contemplative où les sens sont submergés dans un environnement de lumière et de sons. À voir à la Fonderie Darling, du 1er au 13 mai.

· Le Studio XX fait place à Zoe Bacchus (Qc, Canada) et à son installation réalisée avec le logiciel SANDDE How many miles can the body take? du 4 au 16 mai.

· Verticale - Centre d'artistes occupe les abords du métro Montmorency avec l'installation synesthésique – son et laser De la trace... de l'artiste Alexander Wilson (Qc, Canada), du 14 mai au 11 juin.


Neuf lieux de diffusion du réseau Accès culture s’inscrivent dans la BIAN par la présentation de neuf expositions et autant de projets de médiation culturelle novateurs destinés aux jeunes ou sous le signe de la participation citoyenne. Pour découvrir les expositions, quatre parcours, circuits inédits aux quatre coins de la ville, sont offerts gratuitement sur inscription.


· De choses et d'autres, l'exposition de Samuel St-Aubin (Qc, Canada), est à la maison de la culture Marie-Uguay du 1er mai au 8 juin et à la maison de la culture de Côte-des-Neiges du 19 juin au 23 août.

· La maison de la culture Pointe-aux-Trembles accueille l'installation interactive Lungta de Patrick Saint-Denis (Qc, Canada), du 1er au 25 mai.

· Line Nault (Qc, Canada) propose 2012, une installation vidéo contemplative et interactive qui sera présentée à la maison de la culture du Plateau-Mont-Royal du 8 mai au 8 juin.

· À la maison de la culture Notre-Dame-de-Grâce, du 8 mai au 15 juin, Emmanuel Lagrange Paquet (Qc, Canada) propose l'exposition Histoires d'interactions.

· La maison de la culture de Côte-des-Neiges présente l'exposition Dans l'intervalle du duo IvanovStoeva (Qc, Canada / BG), du 10 mai au 15 juin.

· Blur Rouge installation Carmin de Manuel Chantre (Qc, Canada) est présentée à la maison de la culture Ahuntsic-Cartierville du 16 mai au 20 juin.

· La maison culturelle et communautaire de Montréal-Nord présente Soleil de Jean-Ambroise Vesac (Qc, Canada) du 22 mai au 22 juin.

· Dans le quartier Rivière-des-Prairies, le collectif Audiotopie (Qc, Canada) conçoit Idéogrammes, une œuvre sonore participative en collaboration avec le Comité de revitalisation du boulevard Gouin, à partir du 25 mai.

· Le 30 mai, on pourra voir dans Villeray-Saint-Michel-Parc-Extension le résultat des ateliers de médiation menés par le collectif Agit P.O.V. (Qc, Canada), qui organise une parade cycliste sans pareil dans le quartier et au centre-ville.


Volet étudiant : expositions universitaires

· Immanences, une exposition des étudiants de l'École des arts visuels et médiatiques de l'UQAM sous le commissariat d'Alexandre Castonguay et de Jean Dubois occupe la maison de la culture Frontenac du 1er mai au 7 juin.

· Correlate/Corréler regroupe les œuvres des étudiants du département de Design and Computation Arts de l'Université Concordia. L'exposition et plusieurs événements connexes auront lieu du 1er au 3 mai au Centre Phi.

· La vidéo multiécran Derme.0 réalisée par 3 étudiantes de l'École des arts visuels et médiatiques de l'Université du Québec à Montréal (UQAM) est présentée à la mosaïque d'écrans de l'Espace culturel Georges-Émile-Lapalme de la Place des Arts du 23 mai au 19 juin.

· ArtnUM 2014 est la 2e édition d'un événement multidisciplinaire voué à la recherche-création en arts numériques à l'Université de Montréal (UdeM). L'exposition se tient du 2 au 13 juin au Carrefour des arts et des sciences de l'UdeM.



Événements spéciaux

· La librairie Formats, dans le cadre de la série Formats X, invite Lynn Hughes et Jean Dubois à élaborer une sélection de publications et à l'exposer sous forme d'installation livresque. Numérique_Post-Numérique? sera présentée du 16 mai au 19 juin, à Formats, avec une présentation des artistes le 16 mai, avec Jean-Paul Fourmentraux comme invité spécial.

· Le 1er mai se tiendra le lancement, à la Cinémathèque québécoise, de la publication (GR)ONDES qui témoigne d’une résidence de création en milieu scolaire réalisée par Étienne Grenier (Qc, Canada) initiée par le Centre de création pédagogique Turbine.

· Arts numériques : Réactivation du projet moderne? est une journée d'étude au Carrefour des arts et des sciences de l'Université de Montréal qui aura lieu le 5 juin de 9h à 16h30.

· Hexagram-CIAM propose le séminaire international Edging Over & Into Something Else de la série Syncretic Transcodings le 7 mai au centre Phi.

· Le Centre des arts actuels Skol convie Art-Act (FR) pour sa Journée paroles et manoeuvres : Playdown du 18 mai.


Pour suivre notre actualité :
http://www.bianmontreal.ca
http://www.facebook.com/bianmontreal.ca







< - RETOUR - >