Communiqué



Musique Multi-Montréal met un terme définitif à ses activités après 23 ans.

26 Novembre 2013 - Le Conseil d'administration annonce la cessation de toutes les activités de Musique Multi-Montréal. Organisme à but non lucratif fondé en 1991, Musique Multi-Montréal a largement contribué au rayonnement des musiques du monde au Québec et au Canada et à la découverte de nombreux artistes d'ici et d'ailleurs, dont le compositeur et multi-instrumentiste, Éval Manigat, le joueur de Kora, Boubacar Diabaté, la joueuse de pipa, Liu Fang, le joueur de balafon, Adama Daou, l'auteur-compositeur-interprète, Carlos Placeres, ou encore la regrettée chanteuse, Lhasa de Sela.

Historique
Musique Multi-Montréal a été fondé en 1991 par trois passionnés dont Madame Liette Gauthier, qui l'a dirigé jusqu'en 2009. Suite à sa décision de quitter la direction artistique, celle-ci a été assurée par Jean-Marc Ravatel puis en 2011, Guilaine Royer (Moïse Matey, conseiller artistique). Musique Multi-Montréal a toujours conservé sa mission de faire connaître les artistes d’ici et d’ailleurs de toutes origines, dans une démarche de rapprochement et de convergence des cultures en utilisant, à cette fin, la musique comme moyen privilégié de communication.

Du 26 avril au 4 mai 2013, la 23ème édition du Festival MMM réunissait quelques 1 650 spectateurs, 27 groupes et artistes dont trois internationaux, deux résidences de création, un lancement d'album et plusieurs activités gratuites. Depuis 2011, le Festival MMM se déroulait particulièrement dans l'arrondissement de Rosemont-La-Petite-Patrie.

Au cours des années, Musique Multi-Montréal a répertorié plus de 6 000 musiciens au Québec, accueilli des artistes de 75 pays et touché plus de 35 000 spectateurs de toutes origines. MMM, c'est aussi le seul festival montréalais consacré à toutes les musiques du monde, plusieurs dizaines de créations, de résidences, des tournées au Québec, au Canada et à l'étranger, les prestigieuses Séries de "Grands Concerts" et de "Découvertes MMM", dix années de collaboration avec l'UNESCO, plusieurs Prix Opus, et des centaines d'activités scolaires et de médiation.

Sous-financement chronique
Depuis de nombreuses années, Musique Multi-Montréal tire la sonnette d'alarme. Sous financé, l'organisme n'a plus les moyens de réaliser adéquatement ses activités.

En 2009, MMM a vécu une crise de succession, un déménagement et une augmentation de ses coûts. Dans le même temps, l'intérêt du marché lucratif pour es musiques du monde l'a mis face à une féroce concurrence. Malgré une formidable expertise développée à travers les années, malgré la reconnaissance du public et de son milieu, malgré des résultats probants et d'importants partenariats, MMM n'a pas trouvé les conditions de sa stabilité et de son développement. Et les énergies se sont épuisées dans des conditions de travail difficiles, comme c'est souvent le cas dans notre secteur.

Musique Multi-Montréal rappelle que le budget gouvernemental consacré aux arts et à la culture demeure très faible en regard de leur impact dans la société (sans compter les coupures récentes). Face au modèle de l'industrie culturelle qui valorise d'abord la rentabilité pécuniaire, nos organismes qui choisissent les musiques de création issues des traditions du monde et le soutien aux artistes continuent de "vivoter" depuis toutes ces années.

Soulignons également que les artistes québécois des musiques du monde sont très peu présents à la télévision et dans les journaux nationaux. La tendance à une représentation québécoise standardisée dans les médias et les vitrines médiatiques telle l'ADISQ ne reflète pas avec justesse la diversité artistique et culturelle du Québec. Dans le même temps, il revient aux artistes de s'impliquer majoritairement dans les organismes et les regroupements.

Legs de Musique Multi-Montréal
Depuis ses débuts, MMM met l’accent sur la création de haute qualité en musiques du monde, avec le souci de présenter des œuvres originales, qui respectent l'authenticité des traditions tout en favorisant les échanges. Le legs de MMM, c'est d'abord l'ouverture à l'Autre, une meilleure compréhension des musiques du monde au Québec et l'invention d'échanges musicaux. Par exemple, les musiciens traditionnels québécois ont puisé un nouveau souffle dans les échanges avec les musiciens migrants. Connaissance, transmission, innovation et parfois transgression, de ce foisonnement est née une richesse qui a fait évoluer les musiques loin des clichés.

Soucieux de la valorisation du travail des artistes, Musique Multi-Montréal a accompagné de nombreux musiciens, développé des circuits de diffusion à l'année à Montréal (d'abord dans les Maisons de la culture) et en région, ouvert la voie à de nouveaux évènements, et poursuivi une politique de cachets. Dans un milieu qui a beaucoup évolué ces dernières années, MMM s'inquiète du « tout accepter au nom de la visibilité », de la multiplication des évènements "vitrine" et des festivals (petits et gros) qui n'offrent pas ou peu de rémunération aux artistes. Ce qui ne renforce pas la stabilité économique et le cheminement des musiciens d'ici.

S'il est dommage que le manque de moyens financiers contraigne la volonté et la passion d'un organisme comme Musique Multi-Montréal, dans le contexte où les musiques du monde sont encore sous-financées et sous-représentées au Québec, un changement doit s'amorcer afin d'offrir de nouvelles façons de soutenir la création, sa diffusion et son rayonnement. D'autres défis comme le démarrage d'organismes, la pérennité des anciens, la concurrence du secteur lucratif sont à relever. Les membres de Musique Multi-Montréal sont persuadés que les musiques du monde et leurs créateurs doivent poursuivre avec conviction le travail d’ambassadeurs des arts, du dialogue et de la diversité culturelle dans notre société.



Musique Multi-Montréal tient à remercier pour leur soutien à travers ces années
. Le Conseil des arts et des lettres du Québec, le Conseil des arts de Montréal, la Ville de Montréal, le Conseil des arts du Canada, Patrimoine Canada, l'UNESCO et tous les bailleurs de fonds ;
. Les artistes qui nous ont fait découvrir le monde en musique ;
. Les diffuseurs, les festivals et les maisons de la culture ;
. Les partenaires privés et les médias qui nous ont suivis ;
. Les équipes de travail et les bénévoles pour leur générosité et leur dévouement ;
. Le public pour son soutien et sa formidable énergie.

Pour toute information concernant Musique Multi-Montréal, veuillez désormais écrire à cette adresse : info.musiquemultimontreal@gmail.com



Source : Musique Multi-Montréal







< - RETOUR - >