Communiqué



Grand Prix du livre de Montréal 2013

8 Novembre 2013 - Montréal dévoile le nom des cinq finalistes du
Grand Prix du livre de Montréal 2013


Madame Élaine Ayotte, membre du comité exécutif, responsable de la culture, du patrimoine et du design, annonce les auteurs en lice pour le Grand Prix du livre de Montréal 2013. Il s’agit de Martine Audet pour Des voix stridentes ou rompues (Les Éditions du Noroît), Alain Farah pour Pourquoi Bologne (Le Quartanier), Marcel Labine pour Promenades dans nos dépôts lapidaires (Éditions Les Herbes rouges), Catherine Leroux pour Le Mur Mitoyen (Les Éditions Alto) et Pierre Samson pour La maison des pluies (Éditions Les Herbes rouges). Le Grand Prix du livre de Montréal 2013 sera remis le 18 novembre à 11 h à la Chapelle Historique du Bon-Pasteur.

« Le Grand Prix du livre de Montréal est l’un des plus prestigieux prix littéraires au Québec et c’est avec fierté que je félicite les finalistes et souligne leur remarquable talent. Le livre est une industrie culturelle parmi les plus importantes pour Montréal et nous avons la chance de bénéficier d’un bassin impressionnant d’auteurs. J’encourage les Montréalais à découvrir les œuvres finalistes et à profiter des diverses activités culturelles liées à la lecture au mois de novembre », de déclarer Mme Ayotte.

Le Grand Prix du livre de Montréal est l’une des distinctions littéraires québécoises majeures qui contribuent activement à la diffusion du livre. Assorti d’une bourse de 15 000 $, ce prix annuel est décerné à un auteur ou à des coauteurs d’un ouvrage de langue française ou anglaise de création, d’analyse, de compilation ou de référence littéraire, artistique ou sociohistorique (à l’exception des rééditions et des traductions) pour la facture exceptionnelle et l’apport original que représente cette publication. L’œuvre devait avoir été publié pour la première fois entre le 1er octobre 2012 et le 30 septembre 2013, par un auteur ou par un éditeur domicilié sur le territoire de la Ville de Montréal. Les livres de poésie et les essais contenant des fragments déjà parus dans des revues étaient admissibles.

En 2012, l’écrivaine Marie-Claire Blais a remporté cet honneur pour son roman Le jeune homme sans avenir, publié chez Les Éditions du Boréal. Pour en savoir plus sur le Grand Prix du livre de Montréal : http://www.ville.montreal.qc.ca/culture/grandprixdulivre

« Je suis à la fois fier et choyé de jouer le rôle de porte-parole de la remise du Grand Prix du livre de Montréal, une initiative remarquable qui continue au fil des années d’encourager les auteurs de chez nous à suivre le sentier de la création. Meilleures des chances à Martine Audet, Alain Farah, Marcel Labine, Catherine Leroux et Pierre Samson qui ont signé cette année des livres dont on n’a pas fini de reconnaître la grande valeur », d’indiquer René Homier-Roy, porte-parole du Grand Prix du livre de Montréal.

La Saison de la lecture
Le Grand Prix du livre de Montréal s'inscrit dans la programmation de la Saison de la lecture de Montréal qui se poursuit jusqu’au 25 novembre prochain. Plus de dix prix littéraires prestigieux, 3 500 rencontres d'auteurs enlevantes, mille heures du conte captivantes, 1 200 ateliers de lecture et d'écriture passionnants, des dizaines de librairies inspirantes, des centaines d’auteurs créatifs, six millions de documents à emprunter... c’est l’abondance à la Saison de la lecture. Pour la programmation : http://www.saisondelalecture.com



Source : Alexandra Belzile







< - RETOUR - >