Communiqué



Le Théâtre du Rideau Vert dénonce les coupures du Conseil des arts du Canada

30 Août 2013 - Le Théâtre du Rideau Vert (TRV) dénonce à son tour les coupures du Conseil des arts du Canada. Le TRV n’a plus aucune subvention au fonctionnement du Conseil des arts depuis 2009 et il espérait que cette situation inéquitable soit rétablie cette année. Mais bien au contraire, le Conseil des arts du Canada a décidé de désinvestir dans plusieurs institutions théâtrales québécoises en coupant les subventions au fonctionnement.

« Même si son budget a été gelé, le Conseil des arts du Canada a des responsabilités envers les artistes et le public québécois, il ne peut se défiler» a indiqué aujourd’hui madame Céline Marcotte, directrice générale du Théâtre du Rideau Vert.

La directrice générale déclare : « Le gel des budgets du Conseil des arts du Canada fait mal aux compagnies théâtrales. La perte, il y a quelques années, de la totalité de notre subvention au fonctionnement a été très difficile à gérer. C’est une honte que le Conseil des arts Canada ait mis en péril le plus vieux théâtre francophone et professionnel au Canada. Sans la solidarité des artistes, de son grand partenaire Québecor et du milieu montréalais, il n’est pas certain que le TRV aurait pu réussir à survivre ».

Les coupures dans les budgets de fonctionnement imposées aux théâtres québécois auront des impacts importants sur le dynamisme culturel. Malgré le fait que le Théâtre du Rideau Vert n’est plus soutenu par le Conseil des arts du Canada, il tient à affirmer sa solidarité à l’égard des théâtres québécois dont les subventions ont été coupées cette année.


Source : Julie Racine







< - RETOUR - >