Communiqué



Cédryck Lessard, Prix de l’Égrégore 2013

9 Février 2013 - Un étudiant du Cégep de Rimouski remporte le prix

Cédryck Lessard, étudiant au Cégep de Rimouski, est le grand gagnant de la 18e édition de l’Égrégore, le concours intercollégial d’écriture dramatique produit par le Réseau intercollégial des activités socioculturelles du Québec (RIASQ).

Son texte, « Le jeu », sera mis en lecture et présenté le 20 avril prochain lors du 27e Festival intercollégial de théâtre au Collège Ahuntsic ainsi qu’en mai 2013 au 12e Festival du Jamais Lu aux Écuries à Montréal.

« Le jeu » a été sélectionné par un jury du Centre des auteurs dramatiques (CEAD) composé d’Emmanuelle Jimenez, de Rébecca Déraspe et de Pier-Luc Lasalle. « Un texte fort dont l’étrangeté arrive à prendre parole de façon éloquente » – « Une bonne dose d’humour intelligent, un sens du dialogue et des répliques surprenantes ! » sont parmi les nombreux commentaires élogieux qu’a reçus Cédryck Lessard de la part du jury. Le prix de l’Égrégore vaut au lauréat un stage d’une durée de neuf heures avec la conseillère en dramaturgie Emmanuelle Jimenez.

Résumé de la pièce
Tout d’abord, la lumière apparaît. Quelqu’un appuie sur un bouton et les rideaux s’ouvrent. Puis à la fin, la lumière s’éteint et les rideaux se ferment. Entre les deux, c’est le jeu. Celui des acteurs ou des spectateurs? Un jeu amusant ou terrifiant? Ils défileront les rires, la naïveté, la colère et l’angoisse de ceux qui sont pris malgré eux dans un jeu dont ils ne connaissent ni les règles ni les limites.

Mot de l’auteur
Le mot « jouer » ressemble à des tas de mots. Il ressemble à « jouir », il ressemble à « joie ». On peut se jouer de nous, on peut jouer avec d’autres, on peut jouer dans la boue, on peut jouer de la guitare, on peut jouer au théâtre. On peut déjouer les attentes, les normes étouffantes. On peut être un joueur compulsif. On peut faire des jeux de mots. Jouer avec eux pour le simple plaisir de les entendre vivre. Jeu d’acteurs, jeu d’ombres et de lumières… On peut choisir de jouer le jeu : ou non.

Biographie
0 an. Naître dans les Laurentides. 1 an. Apprentissage du sourire. 2 ans. Premier mot. 3 ans. Troisième pas. 4 ans. Premier « pourquoi? ». 5 ans. Compter jusqu’à 100. 6 ans. Écrire la première phrase. 7 ans. Baigner dans la culture Inuit. 8 ans. Apprendre à écrire en lettres attachées. 9 ans. Ne pas comprendre pourquoi les adultes se croient supérieurs aux enfants. 10 ans. Écrire ma première histoire dans un cahier de Star Wars.11 ans. Premier kick. 12 ans. Toutes mes dents. 13 ans. Solitude. 14 ans. Plonger dans les romans. 15 ans. Se lever- Été en Californie. 16 ans. Rire, premier amour. 17 ans. Grandir. 18 ans. Liberté – Se retrouver sur une île et apprendre le grec. Cueillir des olives. 19 ans. À Rimouski, se perdre. 20 ans. À Rimouski, se trouver.

Le concours
Le concours de l’Égrégore, nom du premier théâtre expérimental ayant vu le jour à Montréal en 1959 sous l’égide de Françoise Berd, est produit par le RIASQ en collaboration avec le CEAD. Le prix est décerné grâce au soutien financier du ministère de l’Enseignement supérieur, de la Recherche, de la Science et de la Technologie.

Pour plus de renseignements, visitez la page de l'Égrégore au http://www.riasq.qc.ca .


Source : Karine Cousineau







< - RETOUR - >