Communiqué



Le Jutra-Hommage 2013 sera remis à Michel Côté

22 Janvier 2013 - La 15e Soirée des Jutra
Le Jutra-Hommage 2013 sera remis à Michel Côté


Québec Cinéma est heureux d’annoncer que le Prix Jutra-Hommage 2013 sera remis à Michel Côté le 17 mars prochain, lors de la 15e Soirée des Jutra, présentée à la Télévision de Radio-Canada en direct de la salle Pierre-Mercure du Centre Pierre-Péladeau.

Cette décision a été prise sur la recommandation unanime du Comité de représentation professionnelle (CRP) de Québec Cinéma, constitué des représentants des associations professionnelles du milieu du cinéma québécois : « Grand acteur qui possède un registre extraordinaire, aussi à l’aise dans le drame que dans la comédie, Michel Côté est dans une classe à part. Peu d’acteurs peuvent s’enorgueillir de remporter l’adhésion des plus sévères critiques et des cinéphiles, tout en étant adulé par le grand public, d’où ses nombreux succès au box-office. Si l’on analyse sa filmographie, on remarque qu’il a joué dans plusieurs premiers films, ce qui signifie qu’il pense toujours en fonction d’un scénario, d’un rôle ou d’un réalisateur – et non en termes de choix de carrière. Pour nous, sa candidature ne faisait absolument aucun doute », explique Pierre Even, président du conseil d’administration de Québec Cinéma.

Michel Côté a décroché son diplôme de l’École nationale de théâtre en 1973 et connaît depuis une fructueuse carrière au théâtre, à la télévision et au cinéma. Au grand écran, il est très vite de la distribution de plusieurs films dont Au clair de la lune et Le vent du Wyoming d’André Forcier, La Fuite (Robert Cornellier), Erreur sur la personne (Gilles Noël) et Liste noire, premier film de Jean-Marc Vallée. Avec Rémy Girard, il a formé un duo digne de Laurel et Hardy dans le film Dans le ventre du dragon d’Yves Simoneau. En 1988, il a remporté le Prix Gémeaux du Meilleur acteur pour son rôle de Bert dans T’es belle Jeanne de Robert Ménard. En 1991, il tourne dans le premier film de Richard Roy, Moody Beach. Durant l’été 2000, il a ému et fait rire le Québec en incarnant un amoureux transi dans La vie après l’amour écrit par Ken Scott et réalisé par Gabriel Pelletier, rôle pour lequel il était en nomination dans la catégorie Meilleur acteur à la Soirée des Jutra.

Depuis 2003, les sorties de films se succèdent à un rythme impressionnant : il a incarné un psychiatre du film Sur le seuil, premier film d’Éric Tessier d’après le roman de Patrick Senécal. L’année suivante, on le retrouve dans Le Dernier Tunnel d’Érik Canuel (deux mises en nomination dans la catégorie Interprétation masculine dans un premier rôle, à la Soirée des Jutra et aux Prix Génie 2005). Dès sa sortie au printemps 2005, C.R.A.Z.Y. connaît un succès retentissant et récolte les honneurs partout où il passe. Présenté depuis dans plus de 100 festivals à travers le monde, le long-métrage de Jean-Marc Vallée a été vendu dans plus de 85 pays. Au Gala des Génie comme à la Soirée des Jutra 2006, Michel Côté reçoit, deux fois plutôt qu’une, le titre de Meilleur acteur. Dans cette même catégorie, il remporte un prix au Vancouver Film Critics Awards.

Février 2007 marque la sortie de Ma fille mon ange, premier long-métrage d’Alexis Durand-Brault dans lequel Michel Côté incarne le père d’une jeune fille (Karine Vanasse) utilisant le cybersexe pour s’affranchir de sa famille.

L’un des grands succès du comédien au cinéma demeure certainement les films Cruising Bar (1989) et Cruising Bar 2 (2008), dont il a coécrit les scénarios avec le réalisateur Robert Ménard et dans lesquels il tient les quatre rôles principaux. Le film reçoit en 2009 le Jutra Billet d’or pour le plus grand nombre d’entrées en salle. À l’été de la même année, De père en flic d’Émile Gaudreault, prenait l’affiche pour devenir le plus grand succès de l’histoire du cinéma francophone au Canada. En mars 2010, le film s’est vu décerner le Guichet d’or de Téléfilm Canada et le Billet d’or décerné par les Jutra. En 2010, on a pu l’apprécier dans le rôle dramatique du commandant Piché dans Piché : Entre ciel et terre de Sylvain Archambault (Jutra billet d'or également), et en 2011 dans Le sens de l’humour d’Émile Gaudreault. À l’été 2012, nous l'avons retrouvé avec plaisir dans le personnage de Pierre Gauthier dans le film Omertà de Luc Dionne, meilleures recettes au guichet de l'année 2012

Pour son apport au cinéma, Michel Côté recevait en juin 2006 le Prix Hommage de la Bobine d’or, remis par l’Association des propriétaires de cinémas et ciné-parcs du Québec (APCCQ). Il a également présidé la Grande nuit du cinéma de 2005 à 2007

La Soirée des Jutra est un événement coproduit par Québec Cinéma et Radio-Canada.


http://www.lesjutra.ca


Source : Lyne Dutremble







< - RETOUR - >