Communiqué



Raphaëlle de Groot lauréate du Prix artistique Sobey

1 Décembre 2012 - La diplômée Raphaëlle de Groot lauréate du Prix artistique Sobey 2012

Raphaëlle de Groot, artiste visuelle diplômée du baccalauréat et de la maîtrise en arts visuels et médiatiques de l’UQAM, et chargée de cours à l’École des arts visuels et médiatiques de l’UQAM, remporte le Prix artistique Sobey 2012 pour lequel elle représente le Québec. Remis à tous les deux ans à un artiste de moins de 40 ans, ce prix est l'un des plus prestigieux en arts visuels au Canada et s'accompagne d'un montant de 50 000 $. La candidature de l’artiste a été soumise par Madeleine Forcier, directrice de la Galerie Graff, et appuyée par Louise Déry, directrice de la Galerie de l’UQAM.

Mentionnons que, depuis la création du Prix artistique Sobey, quatre prix ont été remis à des artistes du Québec et tous sont des diplômés de l’UQAM : Jean-Pierre Gauthier en 2004, Michel de Broin en 2007, David Altmejd en 2009, et Raphaëlle de Groot en 2012.
Le jury de conservateurs du Prix artistique Sobey 2012 est composé de David Diviney, conservateur des expositions au Musée des beaux-arts de la Nouvelle-Écosse; Louise Déry, directrice de la Galerie de l’UQAM; David Liss, directeur artistique et conservateur du Musée d'art contemporain canadien; Ryan Doherty, conservateur à la Southern Alberta Art Gallery; et Bruce Grenville, principal conservateur de la Vancouver Art Gallery.

Démarche de l’artiste
Plusieurs des projets de Raphaëlle de Groot reposent sur une activité de collecte de « données » et de réorganisation de matières déjà existantes, des traces qui ont en commun d'appartenir à un domaine de choses qui ne retient pas d'ordinaire l'attention. Le geste d'extraire ces traces de leur dimension quotidienne pour les constituer en archives permet un autre regard. L'invisible devient subitement tangible, le détail se fait immense et révèle l'infini, l'impersonnel dévoile une proximité partagée. Cette dynamique restitue un monde dérobé à la vue, en quelque sorte irreprésentable, un univers hors champ, retenu ou en attente, entre le conscient et l'inconscient.
La Galerie de l’UQAM soutient depuis plusieurs années le travail de Raphaëlle de Groot. Notamment, elle lui consacrait, en 2006, une importante exposition dont le commissariat était assuré par Louise Déry. La même année, la Galerie publiait un ouvrage monographique témoignant de 10 ans de pratique artistique. Hors ses murs, la Galerie de l’UQAM a présenté des œuvres de Raphaëlle de Groot à Bruxelles (Point de chute, Centre d’art contemporain de Bruxelles, 2002) et à Istanbul (Métamorphoses, Akbank Sanat, 2008). Ces deux expositions étaient également accompagnées de publications. La Collection d’œuvres d’art de l’UQAM comprend trois œuvres de Raphaëlle de Groot.

Note biographique
Raphaëlle de Groot est née en 1974, à Montréal (Canada), où elle vit et travaille. Elle présente activement ses travaux au Canada et en Europe depuis 1997. Au fil des années elle accumule de riches expériences de collaboration avec, entre autres, Dare-Dare, centre de diffusion d’art multidisciplinaire (Montréal), le Centre d’histoire de Montréal, la Cittadellarte-Fondazione Pistoletto (Biella, Italie), la Leeds City Art Gallery (Angleterre), le Centre d’art contemporain Le Quartier (Quimper, France), la Southern Alberta Art Gallery (Lethbridge) et la Chambre Blanche (Québec). En 2008, elle participe à la première édition de la Triennale québécoise dévoilée au Musée d’art contemporain de Montréal et collabore à la conception du nouvel aménagement du square des Frères-Charon (Montréal) avec Robert Desjardins, architecte du paysage, et Gavin Affleck, architecte.

Raphaëlle de Groot détient un baccalauréat en arts visuels (1998) et une maîtrise en arts visuels et médiatiques (2007) de l’Université du Québec à Montréal. Elle est récipiendaire du prix d’excellence Pierre-Ayot en 2006, du 14e Prix Graff en 2011 et finaliste du Prix artistique Sobey en 2008, et puis lauréate en 2012. Raphaëlle de Groot est représentée par la Galerie Graff à Montréal, et par la Z2O Galleria – Sara Zanin à Rome.

Prix artistique Sobey
Le Prix artistique Sobey, créé en 2002 par la Fondation Sobey pour les arts, est un prix décerné annuellement à un artiste de moins de 40 ans qui a exposé ses œuvres dans une institution publique dans les 18 mois précédant sa mise en candidature. Chaque finaliste se voit attribuer un prix de 5 000 $ et le lauréat reçoit un grand prix de 50 000 $. Depuis sa création, le Prix artistique Sobey et l'exposition qui a lieu simultanément sont organisés et gérés par la Art Gallery of Nova Scotia.
http://www.sobeyartaward.ca


Source : Maude N. Béland







< - RETOUR - >