S’embrasent, au CNA

24 Avril 2012 - S’embrasent (14 ans et plus)
Du 25 au 28 avril 2012

Dans la cour d'école, Jonathan embrasse Latifa. C'est un coup de foudre qui bouleverse les témoins de la scène – les filles, les garçons, les profs et même le directeur –, une passion qui, telle une éclipse observée à l'œil nu, les éblouit et brûle leurs regards. Au croisement du clip et de l'oratorio, cette partition lumineuse mêle audacieusement poésie, danse et musique, pour venir raviver en chacun de nous la flamme et l'émoi du premier amour.

Des dizaines de jeunes sont représentés ici par deux filles et deux garçons, dans une cour d’école. Une vieille dame, interprétée par Béatrice Picard, seule à sa fenêtre, devient l’unique témoin de ce qui bouleverse tout le monde. Sur scène, la musique est au centre de cette passion autour de laquelle tournoient également le passage à l’âge adulte, la sexualité, les relations interpersonnelles, autant de réalités qui composent les préoccupations et réalités quotidiennes des adolescents.

C’est au printemps 2004 que Luc Tartar est amené, par Jean-Claude Gal et le Théâtre du Pélican, à animer des ateliers d’écriture sur le thème du langage amoureux chez les adolescents. L’objectif est de travailler avec ces derniers sur le sentiment amoureux, de réfléchir avec eux à l’apparition d’un nouveau langage amoureux, ludique, inventif puis d’établir un dictionnaire tout à la fois sensible, pétillant et imagé. C’est six groupes d’adolescents, de réalités sociales et de milieux forts différents, qui prendront part à l’exercice ; en tout, 180 jeunes ont pris le chemin des mots pour imager l’amour et ses frasques. C’est suite à cette résidence, et encore tout transporté par ses rencontres, que Luc Tartar a écrit S’embrasent.

Dramaturge, romancier et comédien, Luc Tartar est né en France, où il vit et travaille. Il joue d’abord sous la direction de Stuart Seide à Lille puis, de 1996 à 2006, il devient auteur associé au Théâtre d’Arras. Il signe alors plusieurs textes, dont Les Arabes à Poitiers, Terres arables, Papa Alzheimer et Parti chercher. Pour le jeune public, mentionnons S’embrasent et En voiture Simone. Comme romancier, on lui doit aussi Le marteau d’Alfred et Sauvez Régine !. Boursier à maintes reprises du ministère de la Culture et du Centre national du livre, il a notamment été invité au Québec en 2000 pour une résidence d’écriture du CEAD à Tadoussac. Sa pièce En découdre a été créée en avril 2011 au Théâtre de Quat’Sous de Montréal, dans une mise en scène d’Eric Jean.

Directeur artistique du Théâtre de Quat’Sous depuis 2004, Eric Jean s’est imposé très tôt comme l’un des créateurs les plus audacieux et prometteurs de sa génération. Parmi ses créations récentes, soulignons Une si belle chose de Jonathan Harvey, Blue Bayou, la maison de l’étalon de Reynald Robinson, Hippocampe de Pascal Brullemans et Eric Jean, de même que Cornemuse de Larry Tremblay. En plus d’avoir été finaliste pour le prix Siminovitch du meilleur metteur en scène canadien en 2004, il a reçu deux Masques pour la meilleure production en région. Enfin, la pièce Hippocampe lui a valu le Prix de la critique montréalaise.

Fondé en 1990, le Théâtre Bluff est une compagnie de création contemporaine qui privilégie la prise de parole d’auteurs soucieux d’aborder les grands enjeux actuels et susceptibles de rejoindre, par leurs préoccupations thématiques ou esthétiques, le public adolescent. Véritable carrefour de rencontres, la compagnie, par ses activités de recherche, de création et de médiation artistiques, invente constamment de nouvelles avenues pour que naisse un dialogue fertile entre les artistes qu’elle accueille et son public.

Texte Luc Tartar
Mise en scène Eric Jean
Avec Francesca Bárcenas Christian Baril Mickaël Gouin Talia Hallmonabéatrice Picard
Assistance à la mise en scène Stéphanie Raymond
Scénographie Magalie Amyot
Éclairages Martin Sirois
Costumes Stéphanie Cloutier
Environnement sonore Olivier Gaudet Savard
Direction technique et de production Guillaume Bloch
Une production du Théâtre Bluff
Présenté en collaboration avec Radio-Canada

Matinées scolaires
mercredi 25 avril à 12h30
jeudi 26 avril à 12h30
vendredi 27 avril à 12h30

Représentation grand public
vendredi 27 avril à 20h*
samedi 28 avril à 20h

* Représentation suivie d’une discussion

studio du CNA
53, rue Elgin, Ottawa

Billets 18,79 $
Billetterie du CNA (lundi au samedi, de 10h à 21h) www.cna-nac.ca
Ticketmaster 1 888 991-2787
Abonnements 613 947-7000, poste 620


Source : Sylvain Lavoie







< - RETOUR - >