Communiqué



Le Salon du livre de Montréal du 16 au 21 novembre 2011

16 Novembre 2011 - Le livre, machine à voyager dans le temps
Le Salon du livre de Montréal
Du mercredi 16 au lundi 21 novembre 2011


Manifestation culturelle incontournable de l’automne, le Salon du livre de Montréal est à nos portes ! Six jours durant, on s’y rendra pour bouquiner dans l’un de ses 950 stands, pour côtoyer des centaines d’écrivains, faire dédicacer ses livres, assister à des remises de prix et des événements passionnants et, d’abord et avant tout, pour célébrer la vitalité du livre. Cette année, la thématique - Le livre, machine à voyager dans le temps - invite le visiteur à larguer les amarres et à voguer allègrement sur les vagues du temps. Changer d’époque, de décor, de peau, d’amour ou de métier, visiter les auteurs qui ont traversé les siècles, découvrir des mondes insoupçonnés, s’embarquer dans des aventures émotionnelles ou intellectuelles, tout ça est possible grâce au livre, ce petit miracle qui tient dans une main...

La directrice générale du Salon, Francine Bois, et le président de son conseil d’administration, René Bonenfant, sont heureux de contribuer au dynamisme du monde de l’édition et de continuer de promouvoir la lecture, peu importe les époques ! Ils vous donnent rendez-vous dans le hall d’exposition de la Place Bonaventure, du mercredi 16 au lundi 21 novembre 2011, là où d’innombrables aventures vous attendent !

Georges-Hébert Germain, président d’honneur
Écrivain, biographe et communicateur bien connu, Georges-Hébert Germain a déjà signé plus de 25 ouvrages. Également actif au cinéma et à la télévision, l’auteur a accepté avec joie d’assumer la présidence d’honneur de la 34e édition du Salon du livre de Montréal et de nous parler de son rapport à la littérature : « Pour qu’un livre parle, dit-il, il faut savoir l’écouter, se donner la peine de le feuilleter, avaler ses mots un à un. En ouvrant un livre, le lecteur part à la rencontre de l’auteur. Il va bientôt prendre sa place et achever le travail que celui-ci a commencé. La lecture est une aventure au bout de laquelle c’est toujours soi-même qu’on découvre. »


Les invités d’honneur
Cette année, le Salon du livre de Montréal se réjouit d’honorer neuf écrivains particulièrement talentueux, neuf artistes qui savent, chacun à leur façon, nous faire voyager dans le temps, l’espace d’un livre ou d’un roman. Du côté des québécois, nous saluons Claude Beausoleil, premier poète à occuper la fonction de Poète de la cité de Montréal; le linguiste Jacques Laurin, qui vient tout juste de publier un carnet de voyage; Martin Michaud, auteur de thriller qui a conquis le public et la critique dès la parution de son premier polar; la romancière et grande amoureuse de la Chine Michèle Plomer; Élaine Turgeon, auteure jeunesse à succès et présidente de Communication Jeunesse et, enfin, Denis Vaugeois, historien et auteur qui éclaire pour nous des pans méconnus de notre histoire. D’outre-Atlantique, le Salon accueille la britannique d’origine ukrainienne Marina Lewycka, une romancière qui marie admirablement humour et humanisme, le français Gérard Moncomble, un auteur jeunesse prolifique à l’imagination débridée dont les enfants raffolent, et enfin, le journaliste et écrivain Jean Rolin, fin observateur d’un monde qu’il aime parcourir à pied !
Et tant de choses à voir et à entendre…


Les classiques

Le Salon du livre de Montréal ne saurait être ce qu’il est sans ses incontournables Confidences d’écrivains, si finement recueillies par Gilles Archambault et Danielle Vaillancourt, ses captivantes Tables Rondes et autres rencontres animées par Jean Fugère, Laurent Laplante, Claudia Larochelle, Mireille Deyglun, Gérald Fillion, Elsa Pépin et Claudine Bertrand. Soulignons également la tenue de la Journée des professionnels et les multiples remises de prix littéraires.


Le cercle des intimes
Encore cette année, le Cercle des intimes propose des rencontres privilégiées entre les gagnants d’un concours accessible sur le site Internet du Salon et des auteurs. Chacune de ces réunions rassemble une quinzaine de gagnants du concours et les écrivains Chrystine Brouillet, Kathy Reichs et Eric-Emmanuel Schmitt.


Livres comme l’air
Manifestation de solidarité des écrivains d’ici envers leurs pairs incarcérés pour « délit d’opinions » dans plus de 35 pays, Livres comme l’Air est une initiative conjointe d’Amnistie internationale, de l’Union des écrivaines et écrivains québécois (UNEQ) et du Centre québécois du P.E.N. international. Elle consiste en une lecture publique de dix dédicaces, adressées à autant de ces victimes disséminées à l’étranger. Les organisateurs souhaitent ainsi dénoncer les régimes et les pays qui accablent, séquestrent et violentent les écrivains, journalistes, cybernautes, traducteurs et éditeurs. Cette année, la 12e édition de cet acte de solidarité sera animé par René-Daniel Dubois. Les visiteurs du Salon sont, comme toujours, invités à signer des pétitions et à lire les dédicaces et les notes biographiques des auteurs impliqués, exposées pendant toute la durée du Salon au stand Livres comme l’Air.


L’heure du conte en pyjama
Vivement une autre édition de l’Heure du conte en pyjama pour les tout-petits ! Tout ouïe, ils écouteront, éblouis, les histoires de Marie Louise Gay, Gérard Moncomble, Renée Robitaille et Gilles Tibo. Une activité absolument charmante, où l’on ne va pas sans doudou !


Les prix du Salon
Le Salon du livre de Montréal est fier de témoigner son admiration pour les écrivains, les illustrateurs, les éditeurs, bref les artisans du livre en remettant annuellement trois prestigieuses distinctions : les prix Marcel-Couture, Fleury-Mesplet et le prix du Grand public Salon du livre de Montréal / La Presse en collaboration avec l’Association des libraires du Québec et la Banque de titres de langue française/Gaspard. Ces récompenses convoitées stimulent et soutiennent le milieu du livre tout en accroissant le rayonnement de la littérature et de ses créateurs. Une multitude d’autres prix son également remis au cours de ces six jours d’effervescence littéraire, notamment le prix Pierre Vadeboncœur, d’une valeur de 5 000 $, qui sera remis pour la première fois cette année à l’auteur d’un essai en sciences sociales ou en sciences politiques.


La lecture en cadeau

La cause du Salon

On compte sur vous pour donner le plus intelligent des cadeaux ! Initiée par la Fondation pour l’alphabétisation et appuyée par le Salon du livre de Montréal et de nombreux libraires, La lecture en cadeau recueille vos dons de livres neufs pour les redistribuer aux enfants de milieux défavorisés (0 à 12 ans) à l’occasion de la Journée de la lecture du printemps 2012. Cette singulière moisson sème une joie irremplaçable chez des milliers d’enfants qui découvrent le plaisir et les multiples bénéfices de la lecture. Achetez un livre et déposez-le au stand La lecture en cadeau. Il est aussi possible d’acheter des livres pour ces jeunes de novembre à janvier dans les librairies participantes du Québec. En soutenant La lecture en cadeau, vous contribuez aussi à prévenir le décrochage scolaire et l’analphabétisme.


La saison de la lecture de Montréal
Orchestrée par la Direction des bibliothèques publiques de Montréal, la Saison de la lecture de Montréal a débuté avec le Festival international de la littérature et se conclura le lundi 21 novembre au Salon du livre de Montréal. Afin de souligner bellement la clôture de cette «cinquième saison» consacrée à la valorisation de la lecture, le Salon du livre de Montréal accueillera gracieusement les abonnés de la bibliothèque de Montréal le lundi 21 novembre en après-midi. En plus d’avoir l’occasion de bouquiner dans les centaines de stands d’exposition de livres, des animations sont orchestrées spécifiquement pour l’occasion. Pour l’une, Mireille Deyglun interviewera Christiane Duchesne, écrivaine qui a à son actif plus d’une cinquantaine de titres et qui nous entretiendra de Mémère et ses cinq monstres, un conte publié aux éditions Hurtubise.


Les grandes voix francophones
Nous savons bien que la poésie n'a pas de saison, car une vie sans poésie est un arbre sans sève condamné à une mort lente. Les Grandes Voix Francophones sont là pour ramener la poésie dans l'espace public. Le rôle de l’organisme est d’informer, de conseiller, de former, d’accompagner des projets, de promouvoir le travail des auteurs vivants, des éditeurs et des artistes. Cette première édition des Grandes Voix Francophones au 34e Salon du livre de Montréal réunira au stand 622 les auteurs du Sud de la francophonie. Aussi plusieurs activités programmées se dérouleront le vendredi 18 novembre à 19h au niveau 500, notamment une conférence intitulée Négritude et poésie. De plus il y aura une grande soirée de poésie le samedi 19 novembre à 16h45 à l’Agora, en hommage aux chantres de la négritude qui réunira des poètes francophones d’Afrique, d’Asie, d’Amérique d’Océanie et d’Europe. Un hommage à la diversité culturelle et à la création littéraire.


Exposition – La révolution tranquille
Le Salon du livre sera l’hôte d’une exposition sur une période-clé de l’histoire contemporaine québécoise. Entre 1960 et 1970, le Québec connaît des changements profonds. Il se transforme au rythme des mouvements qui secouent le reste de l’humanité. Ce phénomène entraîne des réformes majeures dans les domaines de l’éducation, de la santé, des services sociaux, de la culture et du développement économique. L’outil devant servir à réaliser ces réformes, c’est l’État. Le mouvement est porté par des femmes et des hommes idéalistes, audacieux et visionnaires qui incarnent les espérances d’une génération. Ces idées et ces espoirs deviendront peu après ceux d’une nation. Une exposition passionnante, proposée par le ministère de la Culture et de la Condition féminine en collaboration avec Bibliothèque et Archives nationales du Québec. À visiter absolument !


Site Internet
Planifier sa visite au Salon du livre de Montréal est facile en visitant le site Internet. En quelques clics, on obtient les informations nécessaires pour profiter pleinement des heures passées au Salon. La section Jeunesse est aussi idéale pour organiser une visite en famille. Rendez-vous au http://www.salondulivredemontreal.com


Garderie et espace boîte à lunch
Un service de garderie - Le Grand Roulement au coût de 3,50 $ / heure par enfant (vendredi, samedi et dimanche) et une halte-poussette, équipée de tables à langer, de fours à micro-ondes et d’une aire de jeu, sont mises à la disposition des parents. Un espace boîte à lunch a aussi été prévu pour les visiteurs.


Tarifs et horaires
Le coût d’entrée est de 8 $ (6 $ via le site Internet), de 6 $ pour les étudiants et les aînés, et les moins de 12 ans accompagnés d’un parent y entrent tout à fait gratuitement ! Un passeport à 12 $ seulement est valable pour les 6 jours du Salon. Une photo est absolument requise pour le passeport, disponible uniquement à la billetterie. Bénéficiez du tarif spécial 2 POUR 1 les mercredi 16 et jeudi 17 novembre entre 17 h et 19 h.

Les horaires du Salon du livre de Montréal sont les suivants :
Mercredi et jeudi 16 et 17 nov. : 9 h à 21 h
Vendredi 18 nov. : 9 h à 22 h
Samedi 19 nov. : 9 h à 21 h
Dimanche 20 nov. : 9 h à 19 h
Lundi 21 nov. : 9 h à 17 h Nouvel horaire



Source : Communications Papineau-Couture







< - RETOUR - >