Communiqué



Béa Deru-Renard, Bruce Roberts et Claire Vigneau remportent...

8 Octobre 2011 - Béa Deru-Renard, Bruce Roberts et Claire Vigneau
remportent le Prix Québec/Wallonie-Bruxelles
de littérature de jeunesse 2011


Le Prix Québec/Wallonie-Bruxelles de littérature de jeunesse 2011 est attribué à Béa Deru-Renard de Wallonie-Bruxelles pour Toute seule loin de Samarcande (L'école des loisirs) ainsi qu'à l'auteure Claire Vigneau et à l'illustrateur Bruce Roberts du Québec pour Le chasseur de loups-marins (Les 400 coups). Les personnes lauréates recevront leur prix respectivement au Salon du livre de Montréal le 21 novembre prochain et à la Foire du livre de Bruxelles en mars 2012.

Le prix visait cette année la catégorie Romans et albums d'apprentissage et de réflexion pour les jeunes de 9 à 12 ans. Dans Le chasseur de loups-marins, le jury a été conquis par la sensibilité et la beauté du texte et des illustrations mais aussi par la façon singulière d'aborder un sujet souvent controversé. Originaire des Îles-de-la-Madeleine, l'auteure raconte l'histoire d'un enfant qui vit la chasse de l'intérieur, près des gens qui en font un mode de vie, de survie. Ce récit montre que, au-delà du sensationnalisme qui s'est développé autour de la chasse aux phoques, cette activité fait partie de la culture des habitants du golfe du Saint-Laurent. L'originalité du propos - tant dans sa forme que dans son contenu - suscite une réflexion sur la perte identitaire. Cet album a la grande qualité d'inviter les jeunes à amorcer une réflexion et à développer leur sens critique.

C'est aussi le cas avec Toute seule loin de Samarcande qui relate le parcours d'une jeune réfugiée de l'Europe de l'Est. La qualité de l'écriture et de la recherche ainsi que l'approche sociologique font la force de ce roman. Cette oeuvre très bien documentée - l'auteure est aussi professeure d'histoire - pourra être un apport pédagogique intéressant dans la compréhension de l'immigration comme phénomène universel. Dans ce récit poignant, le lecteur suit une jeune adolescente obligée de fuir l'Ouzbékistan après l'éclatement de l'ancien bloc soviétique. À travers ses souvenirs, il découvre la montée de l'intégrisme et les violences faites aux minorités dans les nouvelles démocraties de l'Est. Malgré son déracinement, la jeune fille choisit de croire au pouvoir de la mémoire et en un monde meilleur.

Le Prix Québec/Wallonie-Bruxelles de littérature de jeunesse est attribué conjointement tous les deux ans à des auteurs et à des illustrateurs du Québec et de Wallonie-Bruxelles. Fruit d'une entente de coopération entre les deux gouvernements, le prix comprend des bourses de 3 500 $ (2 600 Euros) aux auteurs ou aux illustrateurs et des subventions de 6 000 $ (3 900 Euros) à leurs éditeurs pour la promotion et la mise en marché des livres primés. Ce prix vise à encourager le développement, la diffusion et la production de littérature de langue française destinée aux jeunes ainsi qu'à stimuler les échanges commerciaux entre le Québec et Wallonie-Bruxelles.

Pour plus d'information, on peut consulter le site :
http://www.prix-qwb-litteraturejeunesse.org ou celui de la Délégation Wallonie-Bruxelles à Québec http://www.dwb.qc.ca pour davantage d'information sur les lauréats et leurs œuvres.



Source : Véronique Chayer







< - RETOUR - >