Communiqué



Biennale Zones Théâtrales

12 Septembre 2011 - Le lancement de la Biennale Zones Théâtrales
a eu lieu le 11 septembre 2011
.

Hier soir a eu lieu le coup d’envoi de la Biennale Zones Théâtrales 2011 à la Galerie Saw d’Ottawa, événement incontournable pour le théâtre des communautés francophones canadiennes et des régions du Québec. Plus de 60 artistes et auteurs arrivant de l’Acadie, des régions québécoises, de l’Ontario et de la Saskatchewan se sont retrouvés pour fêter en musique et en paroles le lancement de l’événement sous le thème Les territoires s’enflamment. Cette soirée informelle marquait le début d’une semaine qui s’annonce bien chargée.

Plus de trois cent artistes, une quarantaine d’auteurs et une quarantaine de diffuseurs participeront à cette semaine théâtrale intense. Au programme : neuf productions, quatre lectures, deux œuvres en chantier, cinq rencontres du midi, un atelier d’écriture, une rencontre internationale sur la dramaturgie, un projet d’accompagnement des diffuseurs, des remises de prix, des lancements d’œuvres théâtrales, une table ronde et des fins de soirée en musique. Les événements se tiendront au CNA, à La Nouvelle Scène, à la Cour des Arts, à la Salle Académique de l’Université d’Ottawa et à la Galerie Saw.

Nous sommes très heureux du taux de participation annoncé et de l’enthousiasme manifesté par les artistes, les diffuseurs, les partenaires et certains spectateurs pour la programmation généreuse des Zones Théâtrales 2011, affirme le nouveau directeur artistique de cette biennale, René Cormier.

L’ouverture officielle de la Biennale aura lieu ce soir, le 12 septembre, à 17h au Centre national des Arts. À cette occasion prendront la parole Rosemary Thompson du Centre national des Arts, Roger Gaudet du Conseil des Arts du Canada, Marie-Josée Miville-Deschênes de la Commission internationale du théâtre francophone, Marcia Babineau de l’Association des théâtres francophones du Canada et René Cormier directeur artistique des Zones Théâtrales 2011. La soirée sera suivie de la première mondiale de la pièce La persistance du sable, de Marcel-Romain Thériault au Studio du CNA. Cette production du Théâtre populaire d’Acadie et du Théâtre du Tandem mettra notamment en vedette la comédienne Béatrice Picard.

Nous invitons le public à assister en grand nombre aux spectacles et aux activités gratuites qui seront offertes tout au long de la semaine.




Spectacles présentés lors des Zones Théâtrales 2011

Les Zones Théâtrales 2011 s’ouvrent avec deux créations : La persistance du sable de Marcel-Romain Thériault du Théâtre populaire d’Acadie (Caraquet, N.-B.) et du Théâtre du Tandem (Rouyn-Noranda, QC) sera présentée les 12 et 13 septembre à 19h au Studio du CNA. Ce spectacle met en scène un homme en quête de réconciliation avec, en toile de fond, la bataille des expropriés du parc national de Kouchibouguac, La pièce Frères d’hiver de Michel Ouellette du Théâtre la Catapulte (Ottawa, ON) est un récit poétique et polyphonique mis en scène par Joël Beddows. Elle rend hommage à la création où trois personnages dialoguent selon les logiques de trois genres littéraires différents : le roman, la dramaturgie et la poésie. Un pari artistique audacieux et intrigant, les 12 et 13 septembre à 21h30 à La Nouvelle Scène.


Mouving
du collectif de création composé des artistes Étienne Bayard, Marc-André Charron, Mathieu Chouinard, Claude Fournier, Isabelle Roy et Dan Watson, de Satellite Théâtre (Acadie/Québec) et de HOUPPZ ! Théâtre (Strasbourg, France).
Un voyage ludique pour toute la famille dans l’imagination débridée de trois personnages attachants. Un spectacle « d’une humanité à la fois cinglante et touchante, cruelle et poétique, empreinte d’une savoureuse folie ». Les 13 et 14 septembre à 19h à la Salle Académique de l’Université d’Ottawa.


La Maculée
de Madeleine Blais-Dahlem de La Troupe du Jour (Saskatoon, Saskatchewan)
La Maculée nous fait entrer dans l’univers de Françoise, cette jeune québécoise déménagée en Saskatchewan dans les années 1920, et qui, pour préserver ses valeurs et sa langue, prétend avoir des visions de la Sainte Vierge afin d’être admise à l’hôpital psychiatrique, là où la religion catholique et le français sont toujours présents. Une histoire mis en scène par Marie-Eve Gagnon et qui, bien qu’abordée dans un contexte historique, a une résonance tout à fait actuelle. Les 13 et 14 septembre à 21h à la Cour des arts.


Les trois exils de Christian E.
de Philippe Soldevila et de Christian Essiambre du Théâtre Sortie de Secours (Québec, QC) et du théâtre l’Escaouette (Moncton, N.-B.)
Fiction biographique qui amène le spectateur dans une réflexion profonde sur le métier d’acteur et sur notre constante quête d’identité. Une performance de comédien remarquable dans une mise en scène de Philippe Soldevila qui nous ramène à l’essence même du théâtre : la rencontre sans artifices, entre un acteur et un public. Les 15 et 16 septembre à 19h à la Cour des arts.


Écume
écrit et mis en scène par Anne-Marie White du Théâtre du Trillium (Ottawa, ON)
Un conte fantastique envoûtant dans lequel un jeune homme entreprend un périple amoureux avec une femme-poisson qui le fait pénétrer dans un univers étonnant, à la frontière du monde des vivants et des morts. Une écriture onirique campée dans un monde bien réel et portée par une équipe artistique inspirante. Les 15 et 16 septembre à 21h à La Nouvelle Scène.


Sous l’oreiller, un laboratoire sous le signe de la nuit
de Patrick Quintal du Théâtre du Double signe (Sherbrooke, QC)
Une intrigante fabulation de somnambule construite d’une série de petits tableaux où les objets se transforment au gré des fantasmes du personnage. Une incursion dans un univers déjanté, humoristique et inquiétant, où l’imagination ne dort jamais ! Les 14 et 15 septembre à 23h au Studio Léonard-Beaulne de l’Université d’Ottawa.


L’implorante
de Louise Naubert et Claude Guilmain du Théâtre La Tangente (Toronto, ON)
Un spectacle où se rencontrent la danse, le théâtre, la sculpture et les nouveaux médias. La danseuse Sylvie Bouchard y incarne une chorégraphe qui puise dans le mouvement d’une sculpture de Camille Claudel et dans la lecture de la correspondance entre celle-ci et Auguste Rodin, l’inspiration pour terminer son œuvre. Une création où les disciplines se croisent dans un dialogue esthétique stimulant. Les 16 et 17 septembre à 19h à la Salle Académique de l’Université d’Ottawa.


La Guerre au ventre
de Michel Ouellette
une création du Théâtre du Nouvel-Ontario (Sudbury, ON) et mise en scène par Geneviève Pineault, brosse un portrait révélateur et incisif d’une Amérique francophone en perte de repères. Un homme blessé au ventre lutte pour sa vie. Victime accidentelle d’un drame familial meurtrier, il parle, raconte, explique, se remémore et avoue, pour continuer d’exister. Avec cette œuvre émouvante et d’une brûlante actualité, Michel Ouellette vient achever le cycle de la famille Bédard entamé avec French Town, pour laquelle il a remporté le Prix du Gouverneur général du Canada en 1994. Les 16 et 17 septembre à 21h au Studio du CNA.


En lecture
Le public entendra des textes inédits d’Esther Beauchemin, Cédric Landry, Herménégilde Chiasson ainsi qu’une traduction de Jean Marc Dalpé d’un texte primé de Mansel Robinson. Un nouveau texte de Gilles Poulin-Denis, ainsi qu’un texte d’un collectif féminin de l’Ouest canadien feront partie des chantiers. De plus, les principaux créateurs du jour seront en vedette aux rencontres du midi animées par René Cormier.


Programmation détaillée :
http://www.zonestheatrales.ca


Les billets sont offerts à un tarif accessible de seulement 20. $ pour les adultes et 12. $ pour les étudiants et les 65 ans et plus à la billetterie du CNA ou au 1 888-991-2787. Des forfaits avantageux sont aussi disponibles à la billetterie du CNA. Des billets seront également en vente sur place une heure avant chaque spectacle.

La biennale Zones Théâtrales est produite par le Centre national des Arts avec le soutien du Conseil des Arts du Canada et du ministère du Patrimoine canadien. Les Zones Théâtrales désirent remercier leurs partenaires et lieux d’accueil dont l’ATFC, le RECF, Théâtre Action, la Librairie du Centre, La Nouvelle Scène, la Cour des arts, l’Université d’Ottawa, le Club SAW, la Commission internationale du théâtre francophone (CITF), le CEAD, Réseau Ontario, le Réseau des grands espaces, RADARTS, Réseau Scènes, Les Voyagements, Les Francophonies en Limousin, le Centre des écritures dramatiques Wallonie-Bruxelles, Radio-Canada, Le Droit et le Voir.



Source : François Demers







< - RETOUR - >