Communiqué



The Lion King prend l’affiche à Ottawa

14 Juillet 2011 - The Lion King de Disney prend l’affiche samedi au Centre national des arts à Ottawa

La première à Ottawa de la comédie musicale The Lion King de Disney prend l’affiche samedi prochain le 16 juillet à 20 h au Centre national des Arts, pour quatre semaines seulement, jusqu’au dimanche 7 août. À Ottawa, The Lion King sera présenté du mardi au samedi à 20 h, en matinée le samedi à 14 h, et le dimanche à 13 h et à 18 h 30. Toutefois, il n’y aura pas de représentation à 18 h 30 le dimanche 7 août. Des matinées seront aussi présentées les jeudis 21 juillet et 4 août. « Nous sommes heureux de faire équipe avec Disney pour faire découvrir ce spectacle phénoménal à nos auditoires d’Ottawa », affirme Ronald Andrew, président de Broadway Across Canada. « Les ventes de billets ont surpassé nos attentes, mais il en reste encore. »

On peut se procurer des billets pour The Lion King à la Billetterie du Centre national des Arts, à tous les points de vente Ticketmaster ou, dans le réseau Ticketmaster, au 1-888-991-2787 (ARTS) ou en ligne, à l’adresse www.ticketmaster.ca . Les groupes de vingt (20) personnes et plus peuvent réserver leurs places par téléphone au 1-866-530-7469. Les billets les moins chers sont en vente pour aussi peu que 32,50 $ chacun. Il est aussi possible de se procurer le super forfait Premium qui inclut les meilleures places dans la salle, un programme souvenir commémoratif et un produit dérivé exclusif.

The Lion King a vu le jour en 1994 sous la forme d’un long-métrage d’animation (Le Roi lion en v.f.) créé et produit par The Walt Disney Company. L’histoire, une fable sur le passage à l’âge adulte qui se déroule parmi les animaux de la savane africaine, relate le parcours de Simba, un lionceau appelé à devenir le roi de la jungle.

Le sardonique, traître et fourbe Scar est joué par J. Anthony Crane. Dionne Randolph incarne Mufasa, le grand guerrier qui règne sur la Terre des Lions. Buyi Zama personnifie le sage babouin chaman Rafiki. Mark David Kaplan interprète Zazu, le très « collet monté » calao à bec rouge. Ben Lipitz prête ses traits à l’insouciant phacochère Pumbaa et Nick Cordileone à Timon, le suricate moqueur. Le fils de Mufasa, Simba, le prince appelé à devenir le roi des lions, est incarné par Jelani Remy et Nala, la lionne fidèle, par Syndee Winters.

Les trois méchantes hyènes sont jouées par Omari Tau (Banzai), Monica L. Patton (Shenzi) et Ben Roseberry (Ed). Le rôle du « jeune Simba » a été confié, en alternance, à Niles Fitch et Zavion J. Hill et celui de la « jeune Nala », également en alternance, à Sade Phillip-Demorcy et Kailah McFadden.

La production de tournée nord-américaine de The Lion King a été vue par au-delà de 13,2 millions de spectateurs et accumulé des recettes de plus de 867 millions $ à ce jour. Après avoir été présenté dans plus de 60 villes d’Amérique du Nord, THE LION KING fait maintenant ses débuts à Ottawa au Centre national des Arts. La comédie musicale primée revient donc au Canada, ayant récemment fait salle comble pendant huit semaines à Toronto en juin. Le calendrier de la tournée est reproduit ci-après.

Un mot sur The Lion King
The Lion King en est maintenant à sa quatorzième année et ne montre aucun signe d’essoufflement, demeurant un véritable phénomène culturel et l’une des comédies musicales les plus populaires du monde. Depuis sa création à Broadway en 1997, le spectacle a fait l’objet de dix-huit productions dans le monde qui ont attiré au-delà de 55 millions de spectateurs, généré des recettes brutes de plus de 4,3 milliards $ au total et accumulé l’équivalent de 83 ans sur scène. Produit par Disney Theatrical Productions (sous la direction de Thomas Schumacher), The Lion King occupe le septième rang de tous les temps parmi les comédies musicales ayant tenu l’affiche le plus longtemps à Broadway, et compte parmi les cinq productions seulement, dans toute l’histoire du théâtre, qui soient restées à l’affiche pendant au moins dix ans tant à Broadway que dans le West End de Londres. Traduit en sept langues (japonais, allemand, coréen, français, néerlandais, mandarin, espagnol), le spectacle a été présenté dans quatorze pays répartis sur cinq continents. On peut actuellement voir The Lion King à Broadway (sa production-étendard), en tournée sur différentes scènes d’Amérique du Nord, à Las Vegas, dans le West End de Londres, à Hambourg, à Tokyo, à Singapour et à Sapporo. En octobre prochain, la première production espagnole sera lancée à Madrid.

The Lion King a remporté six prix Tony® en 1998 : meilleure production musicale, meilleurs décors (Richard Hudson), meilleurs costumes (Julie Taymor), meilleurs éclairages (Donald Holder), meilleure chorégraphie (Garth Fagan) et meilleure mise en scène d’une production musicale, faisant de Julie Taymor la toute première femme à recevoir cet honneur. The Lion King a aussi récolté plus de 70 prix artistiques importants, y compris celui de la « meilleure production musicale » décerné par le cercle de la critique de New York en 1998, le prix Grammy® du meilleur album tiré d’une comédie musicale en 1999, le prix de la « production théâtrale la plus marquante de l’année » du Evening Standard en 1999, et les prix Laurence Olivier de la meilleure chorégraphie et des meilleurs costumes en 1999.

Sur scène, la vision créatrice de Julie Taymor mêle des éléments de l’art africain et du savoir-faire de Broadway pour dépeindre des personnages d’animaux anthropomorphes. De concert avec le concepteur Michael Curry, elle a créé des centaines de masques et de marionnettes pour The Lion King. Le livret a été adapté par Roger Allers, coréalisateur du long-métrage d’animation, et Irene Mecchi, coscénariste du film. L’équipe de création est complétée par Steve Canyon Kennedy (conception sonore), Michael Ward (coiffures et maquillages), John Stefaniuk (metteur en scène associé), Marey Griffith (chorégraphe associée) et Clement Ishmael (direction musicale). Anne Quart assume les fonctions de productrice associée.

La partition de la production de Broadway inclut la musique créée par Elton John et Tim Rice pour le film d’animation The Lion King, ainsi que trois nouvelles chansons du tandem, auxquelles s’ajoutent des pièces du Sud-africain Lebo M, de Mark Mancina, de Jay Rifkin, de Julie Taymor et de Hans Zimmer, et des extraits de Rhythm of the Pride Lands, un album inspiré de la musique originale du film, écrit par Lebo M, Mark Mancina et Hans Zimmer. Résultat : The Lion King se caractérise par des sonorités qui fusionnent la musique populaire occidentale et les rythmes distinctifs de l’Afrique, allant de la chanson oscarisée « Can You Feel The Love Tonight » à l’envoûtante ballade « Shadowland ».

Pour plus de détails, consultez le site http://www.LionKing.com

The Lion King de Disney est présenté à Ottawa en vertu d’une entente avec Broadway Across Canada, et s’inscrit dans le cadre de la série sur abonnement 2011-2012 de Broadway Across Canada à Ottawa.


Calendrier de la tournée nord-américaine jusqu’en septembre 2012

Ottawa – Centre national des Arts
14 juillet au 7 août 2011

Montréal – Place des Arts
9 août au 4 septembre 2011

Syracuse – Oncenter-Crouse Hinds Theatre
6 septembre au 2 octobre 2011

Buffalo – Shea’s Performing Arts Center
4 au 30 octobre 2011

Denver – Buell Theatre
2 novembre au 4 décembre 2011

Baltimore – Hippodrome Theatre
7 décembre 2011 au 8 janvier 2012

Minneapolis – Orpheum Theatre
11 janvier au 12 février 2012

New Orleans – Mahalia Jackson Theatre
15 mars au 15 avril 2012

Orlando – Bob Carr Performing Arts Center
17 avril au 13 mai 2012

Miami – Adrienne Arsht Center
17 mai au 10 juin 2012

Greenville – Peace Center for Performing Arts
12 juin au 8 juillet 2012

Houston – Hobby Center for the Performing Arts
10 juillet au 12 août 2012

Saint Louis – Fox Theatre
15 août au 2 septembre 2012



Source : Shana Levin







< - RETOUR - >