Communiqué



Résultats des élections fédérales : Quelles conséquences pour les arts et la culture ?

12 Mai 2011 - Résultats des élections fédérales : Quelles conséquences pour les arts et la culture ?
La tornade orange qui a sévi sur le paysage politique québécois lundi le 2 mai dernier en a laissé plusieurs pantois, à commencer par les spécialistes du sondage et des analyses politiques. Qui aurait cru qu’un tel revirement était possible ? Le désaveu face au gouvernement Harper était bien perceptible partout au Québec mais nul n’aurait pensé qu’elle serait si manifeste dans son expression et si spectaculaire dans ses résultats. Car c’est bien le premier message qui semble avoir été envoyé par les électeurs québécois : « Harper, dégage ! ». Cependant le résultat, au final, n’est pas celui auquel on aurait pu s’attendre...
La disparition du Bloc du paysage fédéral, et l’obtention d’une majorité pour le gouvernement Harper, occasionne pour la communauté artistique tout entière une commotion majeure. Autant nous perdons un grand nombre d’amis et de francs appuis à la culture et aux artistes québécois, autant nous nous retrouvons devant un groupe élargi de députés conservateurs, dont le moins qu’on puisse dire est qu’ils ne nous ont pas habitués à nous prêter une oreille favorable. On peut présumer que les nouveaux députés du NPD, et les quelques libéraux qui ont résisté au déferlement, seront sensibles à nos demandes mais, n’ayant aucun pouvoir, que pourront-ils opposer au tank conservateur qui roulera bien où et sur qui il veut ?

Alors faut-il s’attendre au pire ?

À en juger par les actions passées du parti conservateur, franchement oui. Tant au niveau de la réforme de la Loi sur le droit d’auteur que dans le financement des grandes institutions culturelles du pays, les dés sont déjà joués pour l’essentiel. En fait, il faudra s’habituer à une approche « à l’américaine » du financement des arts et de la culture où le secteur privé aura un rôle beaucoup plus grand à jouer. Nous ferons face à des coupures, probablement majeures, cohérentes avec la vision conservatrice de réduction du rôle du gouvernement fédéral. Quant au droit d’auteur, on nous présentera vraisemblablement une version identique du projet de loi C-32, à moins que tout le travail de sensibilisation effectué au cours des derniers mois par le milieu culturel n’ait réussi à percer la cuirasse conservatrice. On ne peut que le souhaiter dans l’intérêt du développement de la culture et des arts au Canada.

Dans ce contexte, le Québec et les provinces canadiennes devront, qu’ils le veuillent ou non, prendre la relève d’une façon ou d’une autre. Pour le Québec, l’avenue du rapatriement de sa portion des fonds fédéraux dédiés à la culture, telle que l’envisageait Mme Christine St-Pierre en 2008, avec bon nombre d’intervenants culturels, n’est certainement plus à exclure. Qu’elle se fasse par l’attribution de points d’impôt ou autrement, cette alternative pourrait bien être la seule voie logique pour préparer l’avenir et assurer la poursuite du développement de la culture québécoise. Cette transition pourrait entraîner des sacrifices et le milieu culturel québécois devrait s’adapter à cette nouvelle donne; mais il aura certainement à le faire même si Ottawa conserve le dossier puisque des coupures, il y en aura, on en est presque assuré. Et elles affecteront l’ensemble des artistes, y compris ceux des arts visuels.

Au cours des prochains mois, le milieu artistique québécois devra faire le point et examiner sérieusement ses options. Il pourrait certainement tenter de faire le dos rond et d’attendre que de nouvelles élections puissent modifier le paysage en sa faveur. Dans ce cas, que restera-t-il de ce paysage après quatre ans de conservatisme ? Inversement, il pourrait aussi se brancher définitivement sur le développement d’une approche québécoise du développement des arts et de la culture, et oeuvrer à l’amélioration des institutions québécoises afin de préparer l’avenir, ce qui serait probablement la meilleure option.


Christian Bédard, Directeur général







< - RETOUR - >