Communiqué



Des oeuvres puissantes pour la 5e édition du Festival TransAmériques

3 Mars 2011 - Les créateurs de renom Marie Brassard, Israel Galván, Alain Platel et Frank Van Laecke, Crystal Pite et Sylvain Émard reviendront fasciner, émouvoir et éblouir les spectateurs

Grand rendez-vous contemporain des arts de la scène en Amérique du Nord, le Festival TransAmériques lève le voile sur cinq oeuvres incontournables de sa cinquième édition qui fera battre le coeur de Montréal au rythme de la danse et du théâtre du 26 mai au 11 juin 2011.

Parmi tous les spectacles de sa programmation marquée par l’audace et l’inédit, le Festival TransAmériques se réjouit du retour à Montréal de l’excentrique danseur Israel Galván, entouré de 12 musiciens de flamenco, rock et jazz. Dans El final de este estado de cosas, redux, il repousse les limites du flamenco contemporain dans une danse d’exorcisme endiablée. Autre retour très attendu : celui des Ballets C de la B dont les créateurs Alain Platel et Franck Van Laecke mettent en scène l’époustouflante métamorphose de rêveurs qui deviennent leur propre rêve. Dans Gardenia, des travestis amateurs d’âge mûr nous lancent avec une générosité déchirante un bouleversant moment d’humanité. Avec deux musiciens à ses côtés et des projections envoûtantes, la performeuse iconoclaste Marie Brassard plonge dans les méandres du temps dans une autofiction poétique et hallucinogène : Moi qui me parle à moi-même dans le futur. Dans The You Show, la brillante chorégraphe vancouvéroise Crystal Pite conjugue humour, sensibilité et théâtralité dans un kaléidoscope chorégraphique où l’image de l’amour se fracasse dans ses propres reflets. Vertigineux et magnétique. Finalement, un tsunami de bonne humeur submergera la place des Festivals avec Le continental XL de Sylvain Émard : un party chorégraphique de danse en ligne contemporaine réunissant 200 danseurs amateurs.

Le dévoilement complet de la programmation et l’ouverture de la billetterie pour la mise en vente de forfaits auront lieu le 28 mars. Visionnez des extraits vidéo des spectacles annoncés sur notre site : http://fta.qc.ca


+


El final de este estado de cosas, redux
Israel Galván / A Negro Producciones (Séville)
Les 27 et 28 mai, Théâtre Maisonneuve de la Place des Arts

Une collaboration avec le Carrefour international de théâtre de Québec et la Place des Arts

La peur mise à mort
Irréductible conquérant d’une identité chorégraphique ibérique libre et affirmée, l’excentrique Israel Galván réitère ses audaces exploratoires sur les terres encore vierges du flamenco. Il en extrait la substantifique moelle et en magnifie le geste dans de fulgurantes ruptures et suspensions. Il en injecte l’essence dans une arabesque nerveuse, un pas léger de tarentelle, une grimace de butô. Toujours authentique, toujours juste dans ce qu’il incarne.

Après avoir marqué le Festival avec Arena (2007), il s’entoure de 12 musiciens de flamenco, rock et jazz pour se livrer à une variation sur l’Apocalypse dans El final de este estado de cosas, redux. De la catin de Babylone au conflit israélo-libanais en passant par la confrontation avec ses propres démons, une danse endiablée pour combattre la peur. La fin de cet état de choses. C’est ce que signifie le titre. De fait, après cet exorcisme, rien ne sera plus comme avant. Ni le flamenco. Ni ce génial danseur-chorégraphe. Ni son public.


+


Moi qui me parle à moi-même dans le futur
Marie Brassard / Infrarouge (Montréal)
Du 27 au 30 mai, Usine C

À la recherche du temps perdu
Le temps explose en mille fragments ; cohabitent l’origine et la fin du monde, l’enfant qui rêve et se fait des épouvantes, la vieillarde qui flirte avec la mort ; Marie Brassard, elfe curieux et allumé, invite les spectateurs à questionner le tangible et à défier l’intangible. Elle propose son mythe personnel de la création du monde, dévoile des instantanés de son enfance, plonge dans les méandres du temps et se retrouve dans la brume d’un songe. Tête fureteuse, corps sensible, elle marque son retour espéré au FTA avec une odyssée envoûtante, conçue à partir de souvenirs de ses années d’adolescence dans une petite ville à écouter des musiques tonitruantes, à danser dans les bars, à s’étourdir sans peur de l’avenir.

Les images du cinéaste Karl Lemieux sont en parfaite symbiose avec l’univers morcelé de la performeuse, qui partage la scène avec les musiciens Alexandre St-Onge et Jonathan Parant. Marie Brassard nous offre une autofiction poétique, incantatoire et hallucinogène.


+


Gardenia
Alain Platel et Frank Van Laecke
Les Ballets C de la B (Gand, Belgique)
Du 1er au 4 juin, Monument-National

Une collaboration avec le Carrefour international de théâtre de Québec

La vie en strass
Sur scène : six hommes d’âge mûr, extraordinairement ordinaires ; ils ont vécu des vies de fonctionnaire, d’infirmier, d’employé de bureau… Surgit une transsexuelle délicieusement fanée qui annonce la fermeture du cabaret Gardenia. Et l’on comprend que ces hommes ont tous mené une double vie à se travestir en femmes, en vedettes, en stars. Une dernière fois, pour vous seulement, sur des airs d’Aznavour, de Dalida et de Ravel, ils se transforment - faux cils, faux seins, vrai strass - pour vous lancer avec une générosité déchirante un bouleversant moment d’humanité.

À la demande de la grande comédienne - et transsexuelle - Vanessa Van Durme, Alain Platel et Frank Van Laecke ont mis en scène une époustouflante métamorphose : celle de rêveurs qui deviennent leur propre rêve.

Après les triomphes de Iets op Bach (1999) et d’Allemaal Indiaan (2001), les Ballets C de la B reviennent enfin au FTA avec leur unique façon d’interroger de manière grave et ludique l’usage des corps dans le monde d’aujourd’hui.


+


The you show
Crystal Pite
Kidd Pivot Frankfurt RM (Vancouver - Francfort)
Du 9 au 11 juin, Usine C

Vertiges de l’amour
Ralenti, pause, flashback. En quatre tableaux construits comme des courts-métrages, Crystal Pyte fabrique un kaléidoscope chorégraphique où l’image de l’amour se fracasse dans ses propres reflets. Un banal incident conjugal se transforme en combat de titans. L’effondrement d’un couple est commenté en voix off. Les atmosphères sont irréelles. Les neuf danseurs, ahurissants. La parfaite alchimie entre geste, son et lumière éveille l’imaginaire du spectateur, le fait glisser au cœur même de l’action. C’est de lui que parle The You Show.

La chorégraphe vancouvéroise conjugue humour et sensibilité dans ces courtes formes aux couleurs contrastées. Son sens aigu de la théâtralité fait le grand écart entre lyrisme et débordements désopilants d’un pastiche de comics. Elle passe de la tension au relâchement en un quart de seconde, décompose le mouvement dans une gestuelle organique qui traduit aussi bien la vulnérabilité des êtres que l’incroyable puissance de la machine humaine.
Grave et ludique à la fois. Brillant


+


Le continental XL
Sylvain Émard Danse (Montréal)
Du 26 au 29 mai, place des Festivals

Une coprésentation du Quartier des spectacles

Party chorégraphique
Sylvain Émard persiste et signe une nouvelle création de son continental réinventé. Porté par le succès électrisant de ses deux premières expériences au FTA , ce pilier de la danse contemporaine québécoise a osé rêver encore plus grand pour la réalisation du Continental XL. Il réunit 200 personnes et fait déferler sur la place des Festivals une immense vague de passion, de fougue et de joie de vivre. Un chassé-croisé où la danse contemporaine contamine la populaire danse en ligne. Un tsunami de bonne humeur.

Âgés de 12 à 72 ans, étudiants en danse ou purs amateurs, les interprètes du Continental XL sont tous atteints par un même virus. Terriblement contagieux. Celui du plaisir viscéral de la danse en ligne qui atteint ici des sphères insoupçonnées. Guidés par une poignée de danseurs professionnels et accompagnés en direct par DJ Mini, ils nous invitent au rendez-vous le plus festif et le plus rassembleur du FTA .

Danseurs amateurs recherchés
Il est toujours temps d’entrer dans la danse !
Informations et inscriptions : 514-598-1733 / communication@sylvainemard.com
Renseignements : http://www.sylvainemard.com/blog/


+


Vivement le 28 mars !
À cette déferlante attendue s’ajouteront une vingtaine de spectacles, d’événements, d’expositions, de rencontres avec les artistes, de 5 à 7, de tables rondes, de projections de films, etc. Le lundi 28 mars, jour de l’ouverture officielle de la billetterie, la programmation complète de la cinquième édition du Festival TransAmériques sera dévoilée en conférence de presse et disponible sur notre nouveau site Internet.

Pour suivre aussi fébrilement que nous tous les préparatifs, aimez-nous sur Facebook : FTA-Montréal.

Le Festival TransAmériques remercie pour leur généreux soutien : Conseil des arts et des lettres du Québec, ministère de la Culture, des Communications et de la Condition féminine, ministère des Affaires municipales, des Régions et de l’Occupation du territoire, ministère de l’Emploi et de la Solidarité sociale, Patrimoine canadien, Conseil des Arts du Canada, Conseil des arts de Montréal, Service du développement culturel, de la qualité du milieu de vie et de la diversité ethnoculturelle de la Ville de Montréal, Tourisme Montréal, La Presse, Hyatt Regency Montréal.


+


Prévente exclusive des forfaits dès le 28 mars

3 spectacles et plus
Disponibles en quantité limitée
Mise en vente des billets à l’unité le samedi 9 avril
Chèques-cadeaux du FTA disponibles en tout temps


+


Le continental XL
Chorégraphie de Sylvain Émard
Production : Sylvain Émard Danse (Montréal)
Une coprésentation du Quartier des spectacles
Place des Festivals
Du 26 au 29 mai

Durée : 30 min.


El final de este estado de cosas , redux
Chorégraphie d’Israel Galván
Production : A Negro Producciones (Séville)
Une collaboration avec le Carrefour international de théâtre de Québec et la Place des Arts
Place des arts - Théâtre Maisonneuve
Les 27 et 28 mai

Durée : 1h40


Moi qui me parle à moi -même dans le futur
Texte et mise en scène de Marie Brassard
Production : Infrarouge (Montréal)
USINE C - Petite salle
Du 27 au 30 mai

Durée : 1h10


Gardenia
Mise en scène d’Alain Platel et Frank Van Laecke
Production : Les Ballets C de la B (Gand, Belgique)
Une collaboration avec le Carrefour international de théâtre de Québec
Monument-national - Salle Ludger-Duvernay
Du 1er au 4 juin

Durée : 1h45


The You Show
Chorégraphie de Crystal Pite
Production : Kidd Pivot Frankfurt RM (Vancouver - Francfort)
USINE C
Du 9 au 11 juin

Durée : 2h (avec entracte)


+


Dès le 28 mars …
Billetterie : FTA (au Centre Pierre-Péladeau)
300, boul. de Maisonneuve Est métro Berri-UQAM
514- 844-3822 | 1-866-984-3822

Lundi au vendredi 10 h à 18 h

En ligne : http://www.fta.qc.ca | http://www.admission.com
Réseau Admission : 514-790-1245 | 1-800-361-4595
INFO-FESTIVAL : 514-844-3822 | 1-866-984-3822 | http://www.fta.qc.ca



Source : Communications Valérie Grig







< - RETOUR - >