Communiqué



Evelyn Hart accompagnera Heather Ogden dans le cadre...

3 Mars 2011 - Evelyn Hart accompagnera Heather Ogden dans le cadre du Programme de mentorat des Prix du Gouverneur général pour les arts du spectacle 2011.

Le Centre national des Arts (CNA) est heureux d’annoncer que la légendaire danseuse canadienne Evelyn Hart a choisi d’agir comme mentor auprès de Heather Ogden, première danseuse du Ballet national du Canada, dans le cadre du Programme de mentorat 2011 des Prix du Gouverneur général pour les arts du spectacle (PGGAS).
Ce programme donne à d’anciens lauréats des PGGAS – la plus haute distinction accordée au pays dans le monde des arts – l’occasion de transmettre leur savoir-faire à des artistes de la nouvelle génération. Danseuse de renommée mondiale et véritable trésor national, Mme Hart a reçu le Prix de la réalisation artistique dans le cadre des Prix du Gouverneur général pour les arts du spectacle en 2001.

Interprète fascinante et artiste surdouée, Heather Ogden s’est jointe au Ballet national du Canada en 1998 et a été promue première danseuse de la compagnie en 2005. Son répertoire comprend des rôles principaux dans Le Lac des cygnes, Roméo et Juliette, Casse-Noisette, La Belle au bois dormant, Onéguine, La Veuve joyeuse, La Bayadère et Cendrillon. À la suite d’une représentation du Lac des cygnes par le Ballet national en 2010, on pouvait lire ce qui suit dans le National Post : « Dès que Heather Ogden survole la scène dans la peau d’Odette, le cygne si vulnérable, elle vous coupe le souffle, littéralement. » En 2009, Pointe Magazine a publié le commentaire suivant : « Les auditoires ont succombé au charme naturel de [Heather] Ogden et à la hardiesse purement physique de sa gestuelle – elle s’abandonne totalement. »

À la différence des nombreux programmes de mentorat destinés aux artistes émergents, le Programme de mentorat des Prix du Gouverneur général pour les arts du spectacle - partenariat entre la Fondation des PGGAS et le CNA - offre un encadrement en matière de création à des artistes de talent en milieu de carrière. Ce programme se veut un catalyseur de réalisations artistiques et un investissement dans l’avenir des arts de la scène au Canada.

« L’un de mes plus importants mentors m’a dit un jour : ‘Je n’ai aucun moyen de savoir ce que tu vas faire ni jusqu’où tu vas te rendre, mais je peux faire un bout de chemin à tes côtés’ », se remémore Evelyn Hart. « Pouvoir compter sur l’appui d’un pair qui était déjà passé par là a été d’une aide incommensurable et a considérablement enrichi ma carrière. J’espère que ce programme de mentorat incitera Heather Ogden - avec tout son talent et toutes ses réalisations - à suivre la voix de son coeur et de son âme. Heather va enrichir la vie des Canadiens par son regard et son art uniques, et j’en suis ravie. »

Pour sa part, Heather Ogden se dit honorée d’avoir été choisie pour prendre part au Programme de mentorat cette année. « C’est particulièrement excitant de pouvoir compter sur Evelyn Hart comme mentor, a-t-elle déclaré. « Sans le savoir, Evelyn a toujours été au nombre de mes mentors. Lorsque j’étais une jeune élève, elle était l’une des ballerines que j’idolâtrais et aujourd’hui, elle est devenue une excellente amie. Evelyn s’est toujours montrée si généreuse de son temps et de son talent; elle met autant de passion à aider les autres qu’elle en mettait à danser autrefois. Sa profonde connaissance de notre art vient de sa formidable expérience, et il me tarde de collaborer plus étroitement et de faire de nouvelles découvertes avec elle. »
« Nous sommes fiers d’offrir de telles opportunités à des artistes aussi remarquables que Heather et Evelyn », se réjouit Peter Herrndorf, président et chef de la direction du Centre national des Arts.

Le Programme de mentorat des Prix du Gouverneur général pour les arts du spectacle a été inauguré en 2008, lorsque l’icône de la danse Veronica Tennant a choisi d’agir comme mentor auprès de Crystal Pite, une jeune danseuse dynamique qui a vu sa carrière propulsée sur la scène internationale ces dernières années. L’année suivante, le légendaire jazzman Oliver Jones a sélectionné la talentueuse artiste de jazz Dione Taylor, et en 2010, le célèbre acteur de théâtre et de cinéma Gordon Pinsent s’est jumelé au dramaturge et acteur primé Kevin Loring. Ce qui est peut-être le plus gratifiant dans cette expérience, pour le protégé comme pour son mentor, est l’occasion d’échange, d’apprentissage et d’épanouissement qu’ils en retirent pour de nombreuses années à venir. En plus du cachet et du mentorat artistique qu’il reçoit, chaque artiste bénéficiaire obtient une belle visibilité nationale à l’occasion de la fin de semaine du Gala des Prix du Gouverneur général pour les arts du spectacle.

Créés en 1992, les Prix du Gouverneur général pour les arts du spectacle représentent l’hommage le plus prestigieux rendu à des artistes canadiens du monde du spectacle. Célébrant l’excellence, ils permettent aux Canadiens de découvrir de nouveaux artistes, mettent en valeur les réalisations dans des disciplines diverses et sont une invitation aux Canadiens à applaudir les artistes qui nous émeuvent, nous divertissent et nous inspirent.
Les noms des lauréats 2011 des Prix du Gouverneur général pour les arts du spectacle ont été dévoilés aujourd’hui lors d’une conférence de presse tenue à Toronto. Pour voir la liste complète des lauréats, consultez le site http://www.pggas.ca .


+


Notices biographiques


Evelyn Hart
Ballerine canadienne, ancienne première danseuse du Royal Winnipeg Ballet et lauréate du Prix de la réalisation artistique dans le cadre des Prix du Gouverneur général pour les arts du spectacle (2001).

La ballerine Evelyn Hart est un véritable trésor national. En plus de trente ans de carrière, elle a dansé sur les principales scènes du monde et collaboré avec quelques-uns des plus grands danseurs et chorégraphes de notre temps. En 1976, elle se joint au Royal Winnipeg Ballet avec lequel elle tourne dans le monde entier, tout en entretenant des liens étroits comme ballerine invitée avec le Munich Staatsballett, le Sadler’s Wells Royal Ballet et le Ballet national du Canada. Louangée pour son lyrisme, son expressivité, son intensité dramatique et sa faculté d’habiter ses personnages, elle met ses dons exceptionnels d’interprète au service de rôles classiques comme Odette/Odile (Le Lac des cygnes), Juliette (Roméo et Juliette), Giselle, Cendrillon, Tatiana (Onéguine) et Aurore (La Belle au bois dormant), et d’oeuvres contemporaines de Kylián, van Dantzig, Robbins, Balanchine, Vesak, Tudor et Kudelka, entre autres. En 1980, elle remporte la médaille de bronze au Concours mondial de ballet d’Osaka (Japon), ainsi que la médaille d’or et le prix de la réalisation artistique au Concours international de ballet de Varna (Bulgarie). Compagnon de l’Ordre du Canada et membre de l’Ordre du Manitoba, elle est aussi lauréate d’un Prix de la réalisation artistique dans le cadre des PGGAS, d’un prix Chalmers, de deux prix Génie et de trois doctorats honorifiques. Depuis sa retraite de la scène en 2005, Mme Hart a oeuvré comme professeure invitée en Grèce, en Italie et au Japon, et a donné des leçons particulières à Toronto. Elle a récemment animé le Concours international de ballet de Jackson, et apparaît régulièrement dans différentes productions théâtrales et des courts métrages.


Heather Ogden
Première danseuse, Ballet national du Canada
Née à Toronto, Heather Ogden se joint au Ballet national du Canada (BNC) en 1998 et est promue première danseuse en 2005. Son répertoire au BNC comporte des rôles principaux dans Le Lac des cygnes, Roméo et Juliette, Casse-Noisette, La Belle au bois dormant, Onéguine, La Veuve joyeuse, La Bayadère et Cendrillon. Elle se produit aussi en vedette dans de nombreuses pièces contemporaines, notamment Les Quatre saisons de James Kudelka, one hundred words for snow de Dominique Dumais, Apollon Musagète, Jewels, The Four Temperaments, Theme and Variations et Tchaikovsky Pas de Deux de Balanchine, Intermezzo d’Eliot Feld, La Sylphide de Bournonville et le Grand Pas Classique de Gsovski. Récemment, elle a pris part aux créations mondiales de Pur ti Miro de Jorma Elo et de Watch her d’Aszure Barton. En 2005, elle s’est rendue à Édimbourg avec le Suzanne Farrell Ballet pour danser le rôle de Dulcinée dans le Don Quichotte de Balanchine, rôle qu’elle a repris dans la première de l’oeuvre par le BNC en 2007. Mme Ogden a représenté le BNC avec Guillaume Côté au sixième Concours international Erik Bruhn en 2002. Récemment, comme artiste invitée, elle a pris part à l’édition 2007 du gala Stars of the 21st Century à New York, au gala du 60e anniversaire du Banff Centre (2007), et au Gala des Étoiles à la Nouvelle-Orléans (2010) et à Montréal (2006 et 2007).



Source : Carl Martin







< - RETOUR - >