Communiqué



Bachman & Turner s’emparent de la Scène des Prairies !

24 Janvier 2011 - « Ils ont une voix qui défie le temps, des guitares puissantes et des rythmes accrocheurs qui sont toujours aussi percutants. Bachman & Turner sont de retour et prêts à casser la baraque… Un classique indémodable ! »
- MelodicRockConcerts.com

Le Centre national des Arts est ravi d’accueillir les légendes rock canadiennes Randy Bachman et Fred Turner. Réunis sous le nom de Bachman & Turner après 20 ans de séparation, le duo clôturera en force la Scène des Prairies avec un spectacle à la Salle Southam le 8 mai 2011 à 20h.
La Scène des Prairies est un festival multidisciplinaire éclectique qui braquera les projecteurs sur 500 des plus grands artistes établis et émergents de la Saskatchewan et du Manitoba. Du 26 avril au 8 mai 2011, le public d’Ottawa-Gatineau sera choyé, avec 80 événements répartis dans diverses disciplines - musique, théâtre, danse, arts visuels et médiatiques, littérature, cinéma et arts culinaires - présentés dans plus de 30 lieux de la région.

Après la dissolution du groupe en 1977, Randy Bachman, un éternel passionné de musique, a poursuivi sa carrière comme soliste et participé à divers événements musicaux, notamment au retour sur scène des groupes The Guess Who et Bachman-Cummings. Il a aussi mené avec succès une carrière en jazz et comme animateur de Vinyl Tap, une émission radio diffusée sur les ondes de CBC et Sirius. Quant à Fred Turner, il a continué de jouer avec d’autres membres de Bachman-Turner Overdrive avant de prendre sa retraite à la fin des années 1990 et de se consacrer à sa passion des voitures.
Les deux musiciens sont toutefois restés sur leur faim pendant plus de dix ans, animés par le sentiment que leur histoire n’était pas encore tout à fait terminée. La flamme s’est ravivée lorsque Bachman a invité l’an dernier différents chanteurs à collaborer à son album solo. Il a d’abord demandé à Turner de faire des voix sur la chanson Rock 'n' Roll is the Only Way Out. « Sa voix rauque et puissante collait parfaitement à la chanson, explique Bachman. Le résultat était au-delà de mes espérances. Je lui ai donc demandé de participer à d’autres chansons. Il m’a ensuite envoyé de nouvelles compositions et, de fil en aiguille, le projet Bachman & Turner est né. »

Depuis ce jour, les deux artistes sont inséparables. Ils ont enregistré un nouvel album et fait leurs débuts au Sweden Rock Festival pour ensuite entamer une tournée en compagnie de musiciens de premier plan. Récemment, on a pu les voir soulever les foules lors du spectacle de la mi-temps de la 98e édition de la Coupe Grey à Edmonton.
Lors du concert à Ottawa, les admirateurs de Bachman & Turner auront la chance d’entendre leurs grands classiques, notamment Takin' Care of Business; You Ain't Seen Nothing Yet; Roll on Down the Highway; Hey You, Let It Ride; Blue Collar; Rock is my Life; Looking Out for #1;et Four Wheel Drive, ainsi qu’une sélection de chansons tirées de leur très populaire et plus récent album.
Le spectacle de Bachman & Turner est rendu possible grâce au soutien de Margaret et David Fountain de Halifax, en Nouvelle-Écosse.

La Scène des Prairies
La Scène des Prairies est le cinquième d’une série de festivals nationaux biennaux produits par le CNA, qui mettent en valeur toute la richesse artistique et culturelle des différentes régions du pays. Les festivals « Scène » visent notamment à propulser la carrière de jeunes artistes en leur permettant de faire étalage de leur talent devant un parterre de diffuseurs bien connus provenant du monde entier.
Depuis le tout premier festival en 2003, le CNA a invité 314 diffuseurs de 27 pays à venir découvrir les talents des différentes régions du Canada et à mettre des artistes sous contrat. Résultat? Au-delà de 275 engagements signés et plus de 1 million de dollars en cachets pour nos artistes. Au-delà de 50 agents nationaux et internationaux, diffuseurs et chasseurs de talents viendront prendre le pouls de la vie artistique et culturelle des Prairies, tous animés par le même objectif : dénicher de nouveaux artistes à faire découvrir à leurs auditoires, partout au Canada, aux États-Unis, en Europe et en Asie.

La Scène des Prairies a donné son coup d’envoi à Régina le 18 novembre et à Winnipeg le 19 novembre dernier. L’événement réunit quelques-uns des plus grands artistes et compagnies de la Saskatchewan et du Manitoba dont, entre autres, l’auteure-compositrice-interprète Buffy Sainte-Marie, la violoniste de renommée internationale Erika Raum ainsi que le virtuose James Ehnes, qui sera aux côtés de l’Orchestre symphonique de Winnipeg. Le Persephone Theatre présentera Gordon Winter, une pièce incontournable de Kenneth Williams; le dramaturge saskatchewanais Gilles Poulin Denis nous offrira Rear view, une œuvre qui met en lumière la culture fransaskoise; et le Winnipeg Jewish Theatre viendra alimenter les discussions avec Talk. La Dunlop Art Gallery, le Plug In Institute of Contemporary Art et divers organismes présenteront des installations commandées ou autres œuvres qui porteront un regard fascinant sur les arts visuels des Prairies. Côté danse, le public pourra voir une chorégraphie du Saskatchewanais Shawn Hounsell, produite par le Royal Winnipeg Ballet, ainsi qu’une nouvelle création de Robin Poitras et de sa compagnie Rouge-gorge. Alexis Normand, Daniel ROA, Library Voices, un groupe pop composé de huit chanteurs, et les Wailin’Jennys comptent parmi les nombreux musiciens qui seront de passage à Ottawa.


Partenaires
L’équipe de la Scène des Prairies tient à remercier le gouvernement du Canada, legouvernement du Manitoba et le gouvernement de la Saskatchewan pour leur généreux appui au festival. Le Centre national des Arts et la Fondation du Centre national des Arts remercient chaleureusement de leur soutien le partenaire présentateur MTS Allstream, le partenaire principal Enbridge Inc et le partenaire participant The Mosaic Company. Le média partenaire principal de la Scène des Prairies est CBC/Radio-Canada; les autres médias partenaires sont les suivants : National Post, Ottawa Citizen, Winnipeg Free Press, Regina Leader-Post et Saskatoon Star Phoenix. L’équipe est particulièrement reconnaissante aux personnes suivantes pour leur engagement à l’égard des arts et des artistes des Prairies : Gail Asper et Michael Paterson, la John and Bonnie Buhler Foundation, Adrian Burns et Gregory Kane, c.r., Ian et Kiki Delaney, David et Margaret Fountain, Susan Glass et Arni Thorsteinson, Peter Herrndorf et Eva Czigler, Doris et Charles Knight, Craig et Pamela Lothian, Stefan et Magdalena Opalski, ainsi que Harriet et Isadore Wolfe.

La Fondation du CNA est aussi profondément reconnaissante de l’appui reçu du Conseil de la Scène des Prairies, un groupe de personnes engagées qui, par leur leadership, leur soutien et leurs conseils, jouent un rôle déterminant dans le succès de la Scène des Prairies. À la tête de ce conseil, on retrouve les présidents d’honneur John et Bonnie Buhler (pour le Manitoba) et Tami Wall (pour la Saskatchewan), ainsi que les présidents Gail Asper (pour le Manitoba) et E. Craig Lothian (pour la Saskatchewan). Le Conseil est formé en outre des membres suivants : Adrian Burns, Catherine A. (Kiki) Delaney, Leslie Gales, Susan Glass et Arni Thorsteinson, Wayne Goranson et Heather Quale, Lynda Haverstock et Harley Olsen, Charles et Doris Knight, D’Arcy Levesque, Brian et Gail Saunders, Pamela Wallin, ainsi que Harriett Wolfe.



.....................


Programmation préliminaire de Scène des Prairies
500 artistes, 80 événements, 30 lieux, 13 jours


La programmation préliminaire de la Scène des Prairies, un festival multidisciplinaire éclectique qui braquera les projecteurs sur 500 des plus grands artistes établis et émergents de la Saskatchewan et du Manitoba. Du 26 avril au 8 mai 2011, le public d’Ottawa-Gatineau sera choyé, avec 80 événements répartis dans diverses disciplines - musique, théâtre, danse, arts visuels et médiatiques, littérature, cinéma et arts culinaires - présentés dans plus de 30 lieux de la région.

« Les Prairies s’en viennent envahir la région de la capitale nationale », a déclaré Heather Moore, productrice et directrice générale de la Scène des Prairies. « Ce sera le plus grand rassemblement d’artistes du Manitoba et de la Saskatchewan jamais vu à l’extérieur de ces deux provinces. Mettre ces artistes et leurs oeuvres à l’avant-scène nationale est un projet qui nous remplit de fierté. »

La Scène des Prairies est le cinquième d’une série de festivals nationaux biennaux produits par le CNA, qui mettent en valeur toute la richesse artistique et culturelle des différentes régions du pays. L’aventure a commencé en 2003 avec la Scène atlantique, suivie en 2005 de la Scène albertaine, puis de la Scène Québec (2007) et de la Scène Colombie-Britannique (2009). Voilà maintenant que le CNA et ses partenaires - dont le partenaire présentateur MTS Allstream - se tournent vers les artistes des Prairies.

Les festivals Scène visent notamment à propulser la carrière de jeunes artistes en leur permettant de faire étalage de leur talent devant un parterre de diffuseurs bien connus provenant du monde entier. Depuis le tout premier festival en 2003, le CNA a invité 314 diffuseurs de 27 pays à venir découvrir les talents des différentes régions du Canada et à mettre des artistes sous contrat. Résultat? Au-delà de 275 engagements signés et plus de 1 million de dollars en cachets pour nos artistes. Au-delà de 50 agents nationaux et internationaux, diffuseurs et chasseurs de talents viendront prendre le pouls de la vie artistique et culturelle des Prairies, tous animés par le même objectif : dénicher de nouveaux artistes à faire découvrir à leurs auditoires, partout au Canada, aux États-Unis, en Europe et en Asie.


Voix de la Scène des Prairies

. « Ce festival m’est très cher », a déclaré Peter Herrndorf, président et chef de la direction du CNA. « J’ai grandi à Winnipeg, j’ai étudié à l’Université du Manitoba et j’ai amorcé ma carrière dans les Prairies. C’est avec une grande fierté que j’accueille les artistes de cette région au CNA. »

. « La Scène des Prairies mettra à l’honneur nos remarquables artistes, notre province et la qualité de vie enviable de ses habitants », a indiqué Bill Hutchinson, ministre du Tourisme, des Parcs, de la Culture et des Sports de la Saskatchewan. « Notre investissement dans ce festival est un exemple de plus de l’application que donne le gouvernement de la Saskatchewan à sa nouvelle politique culturelle, La fierté de la Saskatchewan. »

. « Nous savons que nous avons ici des artistes formidables », a fait remarquer le premier ministre du Manitoba Greg Selinger. « Ce festival leur fournit une occasion en or de récolter une visibilité nationale et internationale grâce au programme des diffuseurs. Nous leur souhaitons du succès sur les planches et des applaudissements nourris partout au pays. »

. « MTS All stream est fière de soutenir la Scène des Prairies, un événement tenu dans la capitale nationale qui braque les projecteurs sur les meilleurs artistes du Manitoba et de la Saskatchewan », a déclaré Kelvin Shepherd, président de MTS. « La Scène des Prairies rassemblera des gens venus de tout le pays pour découvrir le formidable talent des artistes du Manitoba et de la Saskatchewan. »

. « Nous sommes ravis de nous associer au Centre national des Arts à l’occasion de la Scène des Prairies, notre cinquième partenariat dans cette série de festivals nationaux », a déclaré Hubert T. Lacroix, président-directeur général de CBC / Radio-Canada. « CBC / Radio-Canada est très fière du rôle qu’elle joue pour mettre en valeur les immenses talents que ce pays a à offrir. Et il n’y a pas de meilleure occasion de le faire qu’au moment où nous nous préparons à célébrer le 75e anniversaire du radiodiffuseur public national du Canada. »



Programmation

Environ la moitié de la programmation de la Scène des Prairies a été dévoilée; l’autre moitié sera annoncée en février 2011. Le Centre national des Arts a mené de vastes consultations auprès des artistes et organisations artistiques, et a travaillé avec un groupe de conseillers artistiques de la Saskatchewan et du Manitoba pour s’assurer que le festival présente un portrait fidèle de la diversité des talents créateurs qui s’expriment aujourd’hui dans ces deux provinces.

Le caractère multidisciplinaire de la Scène des Prairies fait qu’un très large public se sentira interpellé par un pan ou un autre de l’imposante mosaïque de talents de la région. Il y en aura pour tous les goûts - du classique à l’avant-garde, des activités pour la famille aux événements de fin de soirée...



La Scène, c’est de la musique classique, folk, rock, blues, roots, pop et jazz

. C’est le prodigieux violoniste James Ehnes en visite avec l’Orchestre symphonique de Winnipeg, ensemble salué par la critique, de retour au Centre national des Arts pour la première fois depuis 1971 dans un programme mettant à l’honneur notamment une nouvelle oeuvre du célèbre compositeur Randolph Peters, de Winnipeg.

. C’est l’auteure-compositrice-interprète Buffy Sainte-Marie, super-étoile de la Saskatchewan et icône canadienne, qui viendra électriser la foule avec ses musiciens dans des chansons de son nouvel album qui a récolté les éloges de la critique.

. C’est l’écrin de voix texturées et d’harmonies serrées de Chic Gamine, groupe de chanteuses (et d’un gars), lauréat d’un JUNO en 2009, qui puise aux sources d’une myriade d’influences culturelles pour créer un son roots / folk bien à lui.

. C’est la Revue Blues au féminin, mettant en vedette la chanteuse roots maintes fois primée Susie Vinnick qui partage la scène avec la sensation country / blues, Little Miss Higgins et les auteures-interprètes hard-rock Romi Mayes et Megan Lane.

. C’est la violoniste Erika Raum, célèbre chez elle à Regina comme à l’étranger pour sa sensibilité attachante et sa sonorité d’une rondeur incroyable, dans un récital solo fort attendu.

. C’est Daniel Roa, lauréat de l’Album francophone de l’année aux Western Canadian Music Awards (WCMA), dont les rythmes pop accrocheurs n’ont d’égal que l’esprit incisif de ses paroles brillantes; et la sirène éthérée de l’électro-pop Nadia Gaudet.

. C’est deux frères élevés en Saskatchewan, Malcolm et Darren Lowe, tous deux violons solos, le premier avec l’Orchestre symphonique de Boston, le second avec celui de Québec, réunis dans un programme Musique pour un dimanche après-midi au Musée des beaux-arts du Canada.

. C’est le son ample des huit acolytes du collectif pop Library Voices; c’est le groupe indie chouchou Rah Rah, sacré « Meilleur nouvel ensemble 2009 » sur iTunes; c’est le bruegrass, folk rock, jazz afro-cubain et soul fusion traditionnels des Duhks; c’est le séduisant groove latino de la Fransaskoise Alexis Normand et le saxophone langoureux de Kelly Jefferson; c’est la musique acoustique des Wailin’ Jennys, qui souffle comme une brise fraîche, le violon de tradition populaire revisité de Karrnnel Sawitsky; le banjo époustouflant de Daniel Koulack; c’est la virtuosité des 13 voix de l’ensemble de musique ancienne Camerata Nova.

. … et d’autres délices musicaux qui seront annoncés en février.



La Scène, c’est du théâtre provocateur et débordant d’imagination

. C’est la pièce Rearview, saga d’une virée en auto citée pour un Prix du Gouverneur général, écrite par le dramaturge et comédien fransaskois Gilles Poulin-Denis, dans une production applaudie par la critique de La Troupe du Jour de Saskatoon.

. C’est le regard perçant sur la haine que pose le dramaturge cri Kenneth T. Williams dans Gordon Winter, oeuvre provocante inspirée de la vie de David Ahenakew, produite par le Perspephone Theatre, avec dans le rôle titre la vedette de l’écran et de la scène Gordon Tootoosis.

. C’est Talk, pièce de Michael Nathanson en nomination pour un Prix du Gouverneur général, dans une production du Winnipeg Jewish Theatre, qui pose un regard candide et attachant sur les rouages de l’amitié et les cicatrices que laissent les divergences d’opinion politique.

. C’est la pièce pour jeune public Russell’s World, une merveille d’imagination du Manitoba Theatre for Young People qui explore les petites et grandes frayeurs de l’enfant qui a la clé de la maison à son cou.

. C’est l’hommage que rend Jim Guedo à Joni Mitchell dans Songs of a Prairie Girl - un collage musical autorisé par la principale intéressée, qui célèbre celle qui dit que « la Saskatchewan coule dans mes veines. »

. C’est une soirée organisée en l’honneur de Roland Mahé, directeur artistique de longue date du Cercle Molière qui, par son leadership artistique, a marqué des générations d’artistes de théâtre francophones des Prairies.

. … et d’autres coups de coeur du monde du théâtre annoncés en février prochain.



La Scène, c’est aussi de la danse qui nous fait tournoyer et virevolter entre le personnage féerique d’Alice (au pays des merveilles) et Avatar

. C’est le chorégraphe de la Saskatchewan Shawn Hounsell qui s’amuse à imaginer une Alice adulte dans Wonderland, spectacle produit par le Royal Winnipeg Ballet.

. C’est la prolifique créatrice de danse, de performances et d’installations Robin Poitras et sa compagnie saskatchewanaise Rouge-gorge, qui multiplient les associations dans une oeuvre au titre accrocheur : In fur till spring.

. C’est Brent Lott et les Winnipeg’s Contemporary Dancers qui prennent d’assaut la Scène avec une vitalité artistique carburant à cette sensibilité qui fait la marque des Prairies.

. C’est l’incomparable interprète Claire Marchand qui ouvre un créneau au flamenco dans le panorama canadien de la danse.

. C’est un portrait de la danse contemporaine des Prairies avec des oeuvres de la remarquable danseuse et chorégraphe de la relève Johanna Bundon; c’est aussi Avatar de Freya Bjorg Olafson, un duo théâtral rafraîchissant faisant appel à la technologie.

. ... et d’autres productions de danse qui seront annoncées en février prochain.



La Scène, c’est une époustouflante variété d’arts visuels

. C’est l’exposition Mind the Gap de la Dunlop Art Gallery, une installation d’une grande rigueur visuelle et intellectuelle, qui présente un survol géographique de la scène des arts émergents de la Saskatchewan. Vingt sept artistes de 13 localités de la province y seront représentés, dont Wally Dion, Marc Courtemanche et Amalie Atkins.

. C’est On the Edge of Experience, exposition du Musée des beaux-arts de Winnipeg qui regroupe une vaste sélection de tableaux grand format signés par l’illustre artiste Wanda Koop.

. C’est Noam Gonick et son exposition Winter Kept us Warm présentée par le Plug In Institute of Contemporary Art, qui met à l’honneur des oeuvres d’artistes de Winnipeg qui ont frappé l’imaginaire, depuis les années 1960 jusqu’à aujourd’hui. Des noms comme Diana Thornycroft, Mélanie Rocan et Karel Funk.

. C’est Playing with Dimensions, une installation dynamique du Saskatchewan Craft Council qui réunit des créations de 33 artisans établis et émergents de toute la province, dont Paul Lapointe, Michael Hosaluk et Zane Wilcox.

. C’est un bel échantillon d’oeuvres d’artistes contemporaines autochtones de la Saskatchewan et du Manitoba, présenté à la Galerie 101.

. ... et d’autres merveilleux spécimens d’arts visuels annoncés en février.



La Scène des Prairies mettra également à l’avant-plan l’univers étendu et remarquablement dynamique de la littérature du Manitoba et de la Saskatchewan et de la gastronomie des deux provinces, donnant aux festivaliers le plaisir de goûter les influences contemporaines et les traditions régionales d’une cuisine tout à fait unique. Le cinéma ne sera pas en reste. Les amateurs du septième art pourront apprécier des oeuvres de plusieurs cinéastes, établis aussi bien qu’émergents. On annoncera en février 2011 les autres détails complétant la programmation du festival dans chaque discipline.




Partenaires
L’équipe de la Scène des Prairies tient à remercier le gouvernement du Canada, le gouvernement du Manitoba et le gouvernement de la Saskatchewan pour leur généreux appui au festival.

Le Centre national des Arts et la Fondation du Centre national des Arts remercient chaleureusement de leur soutien le partenaire présentateur MTS Allstream, le partenaire principal Enbridge Inc et le partenaire participant The Mosaic Company. Le média partenaire principal de la Scène des Prairies est CBC/Radio-Canada; les autres médias partenaires sont les suivants : National Post, Ottawa Citizen, Winnipeg Free Press, Regina Leader-Post et Saskatoon Star Phoenix. L’équipe est particulièrement reconnaissante aux personnes suivantes pour leur engagement à l’égard des arts et des artistes des Prairies : Gail Asper et Michael Paterson, la John and Bonnie Buhler Foundation, Adrian Burns et Gregory Kane, c.r., Ian et Kiki Delaney, David et Margaret Fountain, Susan Glass et Arni Thorsteinson, Peter Herrndorf et Eva Czigler, Doris et Charles Knight, Craig et Pamela Lothian, Stefan et Magdalena Opalski, ainsi que Harriet et Isadore Wolfe.

La Fondation du CNA est aussi profondément reconnaissante de l’appui reçu du Conseil de la Scène des Prairies, un groupe de personnes engagées qui, par leur leadership, leur soutien et leurs conseils, jouent un rôle déterminant dans le succès de la Scène des Prairies. À la tête de ce conseil, on retrouve les présidents d’honneur John et Bonnie Buhler (pour le Manitoba) et Tami Wall (pour la Saskatchewan), ainsi que les présidents Gail Asper (pour le Manitoba) et E. Craig Lothian (pour la Saskatchewan). Le Conseil est formé en outre des membres suivants : Adrian Burns, Catherine A. (Kiki) Delaney, Leslie Gales, Susan Glass et Arni Thorsteinson, Wayne Goranson et Heather Quale, Lynda Haverstock et Harley Olsen, Charles et Doris Knight, D’Arcy Levesque, Brian et Gail Saunders, Pamela Wallin, ainsi que Harriett Wolfe.

Pour en apprendre davantage sur la Scène des Prairies ou pour vous inscrire aux cyberbulletins qui vous renseigneront sur l’évolution de la programmation, consultez le site de l’événement, soit le http://www.scenedesprairies.ca .



Source : Carl Martin







< - RETOUR - >