Communiqué



Coup d’envoi du 16e FIL

14 Septembre 2010 - Coup d’envoi du 16e Festival international de la littérature (FIL),
Une fête des mots au cœur de la ville !


Avec une programmation haute en couleurs, le Festival international de la littérature (FIL) marque de manière éclatante la rentrée littéraire montréalaise. Du 17 au 26 septembre, les écrivains et artistes de divers horizons font la fête aux mots et célèbrent la littérature sous toutes ses formes. Théâtre, poésie, chanson, lectures, plaisirs épistolaires et autres délices littéraires prendront d’assaut les quatre coins de la ville.

Les amoureux de littérature ne manqueront pas les grands rendez-vous proposés par le FIL cette année, comme le retour de Sami Frey, venu interpréter Premier amour de Samuel Beckett, l’exceptionnelle venue de Frankétienne, ce géant des lettres haïtiennes, avec son spectacle Melovivi ou Le piège, ou encore le très attendu pas de deux de Marie Tifo et Pierre Curzi, qui liront l’échange épistolaire de Pauline Julien et Gérald Godin, dans La Renarde et le mal peigné.

On se régalera également de Lettres recommandées, suggestions littéraires de Yann Martel à Stephen Harper, dans une mise en scène de Claude Poissant. Loui Mauffette et sa joyeuse bande sont aussi de retour à la demande générale pour une nouvelle tournée de Poésie, sandwichs et autres soirs qui penchent, et on retrouvera avec plaisir Gilles Vigneault et son Cadeau pour Sophie.

Passeurs de mots inspirants et inspirés, Françoise Faucher, Évelyne de la Chenelière, Gabriel Arcand et Sébastien Ricard prêteront quant à eux leurs voix aux écrits de Marguerite Yourcenar, Anne Hébert, Bernard Schlink et Rainer Maria Rilke.

Au cœur du plateau Mont-Royal, les Midis littéraires seront consacrés à Michel Tremblay. On pourra ainsi entendre Denise Filiatrault, Élise Guilbault, Gilles Renaud, Michelle Rossignol et Rita Lafontaine tous les midis, du 20 au 24 septembre.

Fidèle à la tradition, le FIL fait la part belle à la multidisciplinarité, et vous convie, en ouverture du Festival, à admirer Poèmes visibles, une exposition de Gabriel Lalonde, inspirée des oeuvres de Gaston Miron, vernissage le 17 septembre à 17h30 à l’Usine C. Et avec Jamais! (rien ne nous séparera plus), c’est à la danse que se mêlent les mots, pour une chorégraphie littéraire signée Aline Apostolska.



Ce ne sont que quelques-unes des savoureuses surprises que nous réserve le Festival. Pour la programmation complète, visitez le http://www.festival-fil.qc.ca



Source : Julie Delorme, Communications Papineau-Couture







< - RETOUR - >