Communiqué



L’école nationale de cirque, deux rendez-vous en juin!

10 Juin 2010 - La nouvelle cuvée de l’école nationale de cirque
prend son envol !
Deux créations, deux rendez-vous en juin!


L’École nationale de cirque investit la TOHU du 8 au 20 juin prochain avec deux spectacles très attendus. Les 20 nouveaux artistes virtuoses et créatifs présenteront des performances originales à couper le souffle dans des oeuvres dirigées par des concepteurs aguerris. Les disciplines aériennes sont à l’honneur cette année : en plus des numéros de trapèze, de cerceau ou de tissu, le public appréciera la jonglerie, les équilibres et les jeux icariens. Une invitation à découvrir tout le talent de ces artistes dès maintenant, car bien vite, ils s’envoleront vers les plus grands cirques de la planète !

JOURNAL DE BORD
Guy Alloucherie dirige depuis 1997 la Compagnie française Hendrick Van der Zee (H.V.D.Z). Il centre son travail sur le métissage des arts et l'engagement de l'artiste et son positionnement dans la société. Les spectacles Les Sublimes en 2003, La Tournée des Grands ducs, 2004, et
Les veillées en 2005 cristallisent dans leurs propos ces orientations. Dans Journal de bord, des artistes proposent une réflexion sur le processus de création d’une oeuvre et la prise de risque si caractéristique au cirque, mais également sur le rôle et l’engagement social de l’artiste. Suivez leur parcours, rempli d’humour, d’intensité… et d’acrobaties !
Assistant à la mise en piste : Howard Richard

IL FAIT DIMANCHE
Shana Carroll, formée à l’École nationale de cirque, est co-fondatrice des 7 doigts de la main, compagnie pour laquelle, en plus de participer à la création et de performer pour deux spectacles, elle a codirigé Traces et mis en scène le dernier né, PSY. Dans Il fait dimanche, le public est entraîné dans un univers de banlieue proprette et synthétique où tout semble parfait et où des personnages sont tentés de sortir de la superficialité de leur quotidien, au risque de dévoiler les squelettes de leurs placards !

Assistant à la mise en piste : Alain Francoeur | Scénographie : Olivier Landreville | Éclairages : Martin Saintonge | Musique : Eric Forget | Costumes : Anne-Séguin Poirier | Maquillage : Florence Cornet.


Les préludes
Trente minutes avant chaque spectacle, les spectateurs pourront éveiller leurs sens en assistant à des préludes présentés par les étudiants de premier niveau en formation supérieure. Ces animations originales sont chapeautées par les metteurs en scène Peter James et Lucas Jolly.

Les billets sont en vente à la billetterie de TOHU 514-376-TOHU et sur ADMISSION.com .
Les spectacles sont présentés en alternance du mardi au dimanche à 20h et, lors des week-ends, des matinées à 13h et 15h30 sont offertes. Des forfaits « 2 spectacles » sont disponibles.

Le spectacle, une vitrine privilégiée
Formidable expérience pédagogique et artistique, les spectacles annuels donnent l’occasion aux étudiants d’intégrer leurs apprentissages et de participer à toutes les étapes de création dans des productions d’envergure qui attirent chaque année environ 20 000 spectateurs. Tous les étudiants de la formation supérieure de l’École seront sur scène ou en périphérie pour offrir des performances inoubliables.

Une école d’art au rayonnement international
Depuis bientôt 30 ans, l’École nationale de cirque forme des artistes de cirque pour une carrière professionnelle. Ayant formé près de 400 artistes dont plusieurs ont remporté les grands honneurs dans les plus prestigieux festivals, l’institution est devenue une référence internationale dans son domaine. Pionnier du nouveau cirque au Canada et en Amérique du Nord, l’École nationale de cirque a contribué à l’émergence de plusieurs entreprises de cirque dont les plus renommées sont le Cirque du Soleil, le Cirque Éloize et les 7 doigts de la main.

- 30 -


Source : Karine Cousineau Communications





L’école nationale de cirque de Montréal
Faits saillants


. Fondée en 1981, l’École nationale de cirque a formé la plupart des artistes de cirque canadiens. Les diplômés travaillent maintenant partout dans le monde.


. Précurseur dans le renouveau des arts du cirque au Canada et en Amérique du Nord, l’École a contribué à l’émergence de grands cirques québécois que sont devenus le Cirque du Soleil, le Cirque Éloize et les 7 doigts de la main, mais aussi de plusieurs compagnies de cirque à l’étranger.


. Elle a formé près de 400 artistes dont plusieurs ont remporté les grands honneurs dans les plus prestigieux festivals. L’institution est devenue une référence internationale dans son domaine.


. La demande est grande pour les artistes de cirque, plus de 95 % des diplômés travaillent dans leur domaine dès les premiers mois de leur sortie de l’École.


. L’École diplôme une vingtaine d’artistes de cirque par année et environ 15 instructeurs et formateurs de cirque.


. En 2010-2011, l’École accueille près de 150 étudiants à un des programmes professionnels et 105 sont à temps plein. Environ le tiers d’entre eux provient de l’étranger.


. L’équipe pédagogique et artistique de l’École réunit plus de plus de 60 enseignants provenant des secteurs des arts du cirque, des sports acrobatiques, des arts de la scène et de l’éducation.


. Elle est maintenant dotée des meilleures installations au monde. L’Édifice de 7200 mètres carrés permet d’accepter plus d’élèves. De nouvelles résidences ont été mises en fonction en 2010, permettant ainsi d’offrir un service d’hébergement complet, pratique et sécuritaire aux élèves d’âge mineurs de partout au pays.


. L’École offre des programmes pour la formation d’instructeurs et les artistes professionnels peuvent également profiter des installations pour l’entraînement et des résidences de création de nouvelles oeuvres.


. En juillet, le camp d’été intensif en arts du cirque donne la possibilité aux jeunes de 9 à 17 ans de vivre l’expérience de la formation professionnelle en arts du cirque pendant une ou deux semaines.


. L’École est au coeur de TOHU, la Cité des arts du cirque. Cette véritable cité regroupe en un même lieu le siège social international du Cirque du Soleil, l’École nationale de cirque, une place publique ainsi qu’une la seule salle de spectacle circulaire en Amérique conçue pour les arts du cirque.




DES DIPLÔMÉS QUI RAYONNENT PARTOUT DANS LE MONDE !
Compagnies canadiennes



Cirque Éloize

. co-fondé par les diplômés Jeannot Painchaud (1990) et Daniel Cyr (1990)

. Trois spectacles sur la route en Colombie, Espagne, Hongrie et au Mexique

. 15 diplômés sur scène dans Rain, Nebbia et ID

. La dernière création ID, mise en scène par Jeannot Painchaud, sera présentée cet été dans le cadre de Montréal complètement cirque et met en vedette cinq récents diplômés.


Cirque du Soleil

. 25 diplômés dans 12 spectacles différents

. Des tournées au Japon, en Russie, aux États-Unis, en Argentine, en Europe…

. Les récents diplômés Rosalie Ducharme et Louis-David Simoneau (2009) font partie de la dernière création du Cirque du Soleil TOTEM, mis en scène par Robert Lepage. Ils connaissent un beau succès avec leur numéro de trapèze duo.


Les 7 doigts de la main

. Cinq des sept membres fondateurs sont des diplômés de l’École

. Quatre spectacles sur la route, en Suisse, en France, au Mexique… et un nouveau cabaret présenté tout l’été à Bromont

. Une vingtaine de diplômés répartis dans les 5 spectacles

. Le dernier spectacle de la compagnie, PSY, rassemble 9 récents diplômés. Il a été mis en scène par Shana Carroll, elle-même formée à l’École, et metteure en scène de Il fait dimanche, le spectacle des étudiants de l’École présenté du 8 au 20 juin prochains à la TOHU.


Cavalia

. Depuis ses débuts, Cavalia a embauché de nombreux finissants et a fait appel à deux diplômés à titre de conseillers artistiques.



Compagnies internationales

. Nos diplômés travaillent dans des compagnies partout en Europe, et de façon récurrente pour les cirques Monti, Starlight, Plume et de nombreux cabarets en Allemagne.

. L’Atelier du peintre, le dernier spectacle du Cirque Plume met en vedette quatre diplômés.

. Un loup pour l’homme et Cirque Trotola sont deux compagnies établies en France et fondées par des diplômés de l’École.



Festivals et événements spéciaux

. L’École participe régulièrement à des festivals tels que le Festival Mondial du Cirque de Demain de Paris, Wuuqai en Chine, Auch et Cherbourg en France, et tout dernièrement elle a été invitée à participer à la seconde édition du Festival Polo Circo de Buenos Aires en mai. Ses étudiants et diplômés se sont mérités de nombreuses récompenses au cours des deux dernières décennies.

. Une vingtaine d’étudiants de l’École ont performé devant des millions de téléspectateurs lors de la cérémonie d’ouverture des Jeux Olympiques de Vancouver 2010 en février dernier.


--------------
BIOGRAPHIES DES CONCEPTEURS DES SPECTACLES
--------------

Guy Alloucherie

Guy Alloucherie dirige depuis 1997 la Compagnie Hendrick Van Der Zee (H.V.D.Z), de France. Il a créé cette nouvelle compagnie après avoir co-dirigé avec Eric Lacascade le Ballatum théâtre pendant 15 ans, compagnie installée au Centre Arc-en-Ciel de Liévin. Avec le Ballatum théâtre, il a mis en scène (en duo ou en solo) des spectacles originaux de théâtre contemporain avant de revisiter les classiques tels Sophocle, Racine, Tchekhov ou Marivaux. En 1997, il accède à la direction du Centre Dramatique National de Caen avec Eric Lacascade avant d'orienter différemment son parcours et de créer sa propre compagnie.

En créant la Compagnie Hendrick Van der Zee, Guy Alloucherie a également choisi de revenir travailler dans sa région d'origine, le Nord - Pas-de-Calais. Fils de mineur, il a grandi dans le Pas-de-Calais près d'Auchel et poursuivit ses études à Lille. La naissance de la Compagnie Hendrick Van der Zee coïncide pour Guy Alloucherie avec sa rencontre avec le monde des arts du cirque. Il met en scène, cette même année, le spectacle
C'est pour toi que je fais ça ! avec le Centre national des Arts du Cirque de Châlons-en-Champagne. Cette rencontre sera déterminante dans le parcours artistique de Guy Alloucherie qui considère le métissage des arts comme « quelque chose de vital » dans l'élaboration du langage artistique de la Compagnie.

Depuis son implantation à la Fabrique Théâtrale à Loos-en-Gohelle, la Compagnie HVDZ a entrepris un travail sur la mémoire et la parole. En 1999, un premier travail mené avec d'anciens mineurs, Les Étoiles du nord. Le chantier a mené ensuite au spectacle J'm'excuse en 2000. L'engagement de l'artiste et son positionnement dans la société sont également au cour des propos et des questionnements de la Compagnie. Les spectacles Les Sublimes en 2003, La Tournée des Grands ducs 2004 et Les veillées en 2005 cristallisent dans leurs propos ces orientations.


Shana Carroll

Shana Carroll débute sa carrière en cirque quand, à l’âge de 18 ans, elle touche un trapèze pour la première fois. Ne connaissant alors que le théâtre, Shana décide de dédier sa vie à cette forme d’art plus alternative et, en 1989, elle fait son apprentissage avec le Pickle Family Circus. Après plusieurs saisons avec eux, dont deux en présentant un numéro de trapèze solo, elle décide de parfaire son apprentissage à l’École nationale de cirque de Montréal puis à l’École de cirque de Rosny-sous-Bois.

En tant que trapèziste, Shana a performé dans Saltimbanco du Cirque du Soleil, Excentricus du Cirque Éloize, Circus Flora, Découflé Complices Ass., Les Gens d’R, pour le film IMAX Journey of Man, la série TV Solstrom ainsi que divers évènements autour du monde. Alors qu’elle performe pour Saltimbanco, Shana est aussi capitaine de danse et développe un amour pour la chorégraphie. Depuis, elle a chorégraphié des centaines de numéros et spectacles de cirque, incluant Circumstance du New Pickle Circus pour lequel elle est nominée dans la catérogie « Meilleure chorégraphie » par the Bay Area Theatre Critics Circle Awards.

En 2002, Shana fonde le collectif Les 7 doigts de la main avec six autres amis, leur permettant de continuer d’être sur scène tout en utilisant leurs aptitudes de direction et de création. Shana à performé et co-dirigé leurs spectacles LOFT et LA VIE, co-dirigé et chorégraphié TRACE avec Gypsy Snider (nominé au Drama desk Award pour la meilleure chorégraphie), et dirigé et chorégraphié, cette fois toute seule, leur dernière création PSY. Pendant ce temps, elle continue d’enseigner, de diriger et chorégraphier divers projets, incluant la création d’un numéro de 30 trapézistes pour le 400ème anniversaire de la ville de Québec, et les chorégraphies de 3 numéros médailles d’or au Festival Mondial du Cirque de demain.



FINISSANTS 2010
Artistes de Journal de bord
| création Guy Alloucherie

Marie-Pier Campeau & Ethan Law . jeux icariens | Diana Patricia & Gonzalez Rodriguez . cerceau ballant | Yann Leblanc & Jonathon Roitman . jonglerie | Andréanne Nadeau . cerceau | Diane Renée Rodriguez . trapèze danse | Patrick Schuhmann . planche coréenne | Vanessa Vollering . trapèze ballant | Robert Webber . manipulation | Maxime Yelle . corde volante



FINISSANTS 2010
Artistes de Il fait dimanche
| création Shana Carroll

Alma Buholzer . trapèze ballant | Valérie Doucet . équilibre | Lisa Eckert . main à main sur trampoline | Maxime Girard . cerceau | Nicolas Fortin . jonglerie | Eric McGill . trapèze ballant | Jonathan Morell . équilibre | Amanda Orozco . tissu | Kaelyn Schmitt . double trapèze







< - RETOUR - >