Communiqué



Un budget qui annonce des avancées en matières de soutien des arts

31 Mars 2010 - Budget 2010-2011
Un budget qui annonce des avancées
en matières de soutien des arts.


Étant donné le présent contexte économique, l’accumulation de la dette collective des Québécois et le déficit des finances publiques, le budget présenté hier par le Ministre Bachand n’étonne guère par sa dureté pour le citoyen moyen. Toutefois, certaines décisions en matière de soutien aux arts et à la culture sont notables et, dans la mesure où elles semblent durables, constituent des avancées selon le RAAV.

Ainsi, le Québec continuera pour les trois prochaines années à soutenir la promotion des artistes sur la scène internationale à hauteur de 3 M $ par année. On peut espérer qu’une partie de cette somme soutiendra aussi la promotion d’artistes en arts visuels dans les grandes foires ou événements internationaux en art contemporain.

La contribution additionnelle de 10 millions de dollars à la SODEC, avec la possibilité qu‘elle grimpe jusqu’à 30 millions si les besoins le justifient, est une bonne nouvelle pour l’ensemble des industries culturelles. Le RAAV, qui demande depuis de nombreuses années qu’un programme à l’intention des artistes en arts visuels soit créé à la SODEC, y voit luire quelques espoirs pour la concrétisation de ce projet et pour ce domaine artistique. Il est trop tôt pour savoir comment cette décision budgétaire sera appliquée mais on peut espérer qu’il y aura de quoi améliorer le soutien des galeries spécialisées en art contemporain québécois, particulièrement pour l’organisation d’événements nationaux ou leur participation à des salons internationaux, et pour accroître la promotion et les ventes d’oeuvres d’artistes contemporains québécois.

L’accroissement de l’intervention de Loto Québec dans le soutien des arts, une mesure que le RAAV avait proposée dans son récent mémoire pré-budgétaire à la Ministre, est une bonne nouvelle puisqu’elle libère des fonds pour un ensemble d’organismes, dont certains diffuseurs en arts visuels, et pour le soutien des artistes et organismes régionaux. Certaines retombées financières devraient sans doute en découler pour les artistes en arts visuels.

Autre victime des coupures du gouvernement Harper,l’Institut national de l’image et du son voit sa survie assurée par celui du Québec avec un soutien annuel récurrent de 1 M $. C’est une bonne nouvelle pour la formation en arts technologiques et le soutien au perfectionnement des artistes des pratiques en nouveaux médias.

Enfin, la récupération de l’édifice Wilder par le MCCCF pourrait être une excellente nouvelle pour les arts visuels, si l’on peut convaincre le Ministère d’y aménager un certain nombre d’espaces locatifs à prix modiques pour des ateliers d’artistes, voire des ateliers-résidences pour artistes en arts visuels. Situé en plein coeur du Quartier des spectacles, à Montréal, cet édifice est un lieu idéal pour ramener au centre-ville les artistes en arts visuels qui en ont été chassés au cours des dernières années. Il est clair que les artistes en arts visuels doivent être aussi présents au sein du Quartier des spectacles que leurs collègues des arts de la scène, de la musique ou du cinéma.

En somme, même si rien de précis n’est annoncé concernant les artistes et acteurs du domaine des arts visuels, le RAAV tire quelques espoirs du budget présenté hier par le Ministre Bachand.


– 30 –



Source :
Christian Bédard







< - RETOUR - >