Communiqué



Deux artistes primés au salon du Carrousel du Louvre.

8 Janvier 2010 - La délégation du Canada présentée par Mesdames Louise BLAIS et Bénédicte LECAT au salon de la Société Nationale des Beaux-arts, a été récompensée par deux prix en peinture : la médaille de bronze pour Lucie CHICOINE, pour le diptyque « Instants d’attente », et le prix d’honneur du salon remis à Johanne MARTEL, pour « Mai », une magnifique variation sur les paysages de Magog.

Lucie Chicoine a étudié à l’Université du Québec dont elle sort diplômée en arts avec pour majeure, la gravure et l’enseignement. Elle débute sa carrière en tant que graphiste, directrice artistique, conceptrice et productrice de télévision, tout en poursuivant la peinture. Dans les années 90, Lucie découvre la vie parisienne et en profite pour approfondir ses connaissances et perfectionner sa technique. Elle touche à tous les supports et les médiums (bois, papier, toile).

Lucie peint des tableaux à partir d’un imaginaire où se mêlent images quotidiennes et souvenirs d’enfance. « Je travaille avec un vocabulaire inventé; mes couleurs sont lettres, mes formes sont phrases. Le bleu devient cet immense néant attirant, le jaune cuivré est ma lumière, ma sérénité, le rouge est ma violence amoureuse, le vert est mon guérisseur ». Les personnages, très effilés pour certains, évoluent dans un monde incertain, entre terre et mer. Leurs regards sont à la fois interrogateurs, rêveurs et paisibles. Lucie a retrouvé Montréal cette année, et y a installé son atelier.

Après avoir fait sa marque dans la production d'objets décoratifs, la présentation visuelle et l'aménagement d'espaces commerciaux, Johanne Martel se dédie à la création artistique et quitte, il y a près de 10 ans, Montréal pour Paris et Hong-Kong.

À son retour au Québec, en 2001, ses talents sont mis à profit dans le cadre de différents événements culturels et commerciaux. C'est d'ailleurs à ce moment qu'elle réalise l’habillage hivernal du Musée d'histoire et d'archéologie, Pointe-à-Callières à Montréal ainsi que la présentation visuelle de différents espaces dans le cadre d'événements spéciaux à l'Hôtel de la Montagne.

En 2004, Martel s'installe à Magog pour se consacrer entièrement à la peinture. A la fois lieu d'exposition et atelier, la Galerie Johanne Martel permet aux visiteurs, depuis le printemps 2006, de découvrir la force et richesse de l'oeuvre de cette artiste en pleine ascension.


A ces deux prix, il faut souligner les présences de Monsieur Bertin LEBLANC, premier conseiller culturel de la Délégation Générale du Québec et de Madame Louise BLAIS, directrice du Centre Culturel du Canada lors du vernissage.


Mais la rencontre la plus marquante fut celle avec Madame LORTIE, l’épouse de son excellence, l’Ambassadeur du Canada en France, Monsieur Marc LORTIE. Aquarelliste de grand talent, Madame LORTIE a pris le temps d’écouter chaque artiste et de découvrir leur style et leurs techniques.


Belle année pour le Canada au salon S.N.B.A. du Carrousel du Louvre.



13 : Mai, Johanne Martel

14 : Instants d'attente, Lucie Chicoine

17 : Madame LORTIE (écharpe violette) entourée des membres de la délégation du canada.



Source : Bénédicte Lecat
Blue Morning
262, allée des cougoussoles
06110 Le Cannet
+33 (0)6 30 014 793
http://www.blue-morning.com
http://www.com2artassociation.com







< - RETOUR - >