Communiqué



Grands Ballets canadiens; une saison Coup de Coeur

14 Mars 2009 - « Instrument de pointe pour les chorégraphes, [ Les Grands Ballets canadiens de Montréal ] sont une exception européenne en Amérique du Nord. […]

Une compagnie jeune et novatrice.
Une compagnie à taille humaine.

Rang, hiérarchie, plus rien ne compte d’autre que l’envie d’être ensemble et de servir une oeuvre.
Avec un enthousiasme qui donne le frisson ».

- Le Figaroscope, Paris.


La saison 2009-2010 des Grands Ballets canadiens de Montréal marque le 10e anniversaire de l’arrivée de Gradimir Pankov à la direction artistique de la compagnie. Macédonien d’origine, Gradimir Pankov a été à la barre du Nederlands Dans Theater, du Ballet national de Finlande, du Ballet Cullberg en Suède et du Ballet du Grand Théâtre de Genève avant de s’établir à Montréal. À l’occasion de cet anniversaire, il a choisi de présenter ses COUPS DE COEUR, le nec plus ultra des spectacles des GBCM depuis son entrée en fonction : des oeuvres tour à tour émouvantes, délirantes, envoûtantes, enthousiasmantes et résolument contemporaines, qui constituent également les grands succès du répertoire de la troupe.

En dix ans, Gradimir Pankov a réussi à faire bouger les choses… autrement. Jour après jour jusqu’au grand jour… jusqu’au moment de la représentation, avec une passion grandissante pour ses danseurs. Depuis son entrée en fonction en 1999, il a décuplé le talent et le savoir-faire de la compagnie pour donner aux Montréalais ce qui se fait de mieux en matière de ballet contemporain. Il a fait se côtoyer, au fil des saisons de danse des GBCM, spectacles narratifs, ballets abstraits et créations pures. Il a également donné une nouvelle impulsion internationale aux Grands. Ce n’est pas un hasard si la compagnie jouit actuellement d’une telle réputation d’excellence à l’étranger, comme en témoignent plusieurs tournées en Europe et aux États-Unis ces dernières années, incluant un séjour de trois semaines à Paris en 2008 avec trois programmes différents, et une série de représentations historiques au Moyen-Orient en juin prochain.

La création récente d’un concours chorégraphique national a également permis de découvrir et de faire connaître des talents émergents, et de mettre à la disposition de jeunes chorégraphes une compagnie professionnelle de danse et toute une équipe de production de haut niveau.


LA 53e SAISON DES GRANDS BALLETS CANADIENS DE MONTRÉAL
UNE SAISON DE COUPS DE COEUR


C’est donc avec une confiance renouvelée que Les GBCM présentent leur 53e saison, qui en est une de célébration et également de mise en valeur des pièces qui ont marqué leur parcours depuis l’arrivée de Gradimir Pankov. Voici une saison qui fera tout d’abord place à la relève avec l’atelier chorégraphique des danseurs des GBCM ; puis place à l’amour avec la légende mythique des amants de Vérone, Roméo et Juliette ; place à la magie avec l’oeuvre éternelle, Casse-Noisette ; place au charme oriental avec le grand classique Mei Lanfang du Ballet de Guangzhou ; place à la beauté selon Kylián avec Symphonie de psaumes, Bella Figura, Sechs Tänze (Six Dances), trois oeuvres de choix contrastées ; et enfin, place à la joie brûlante de danser avec Minus One d’Ohad Naharin, patchwork chorégraphique débridé et oeuvre-culte qui fait un tabac sur la scène internationale depuis sa création il y a sept ans.

Pour Gradimir Pankov, la présentation de ces oeuvres majeures, acquises ou commandées par Les Grands Ballets, qui ont reçu d’excellentes critiques et ont contribué à mettre la compagnie en vedette, est l'occasion de leur permettre d'acquérir une pleine maturité et de leur prêter longue vie. C'est l'occasion également d'une lecture nouvelle permettant d'apprécier pleinement toute leur richesse et leurs subtilités, grâce, entre autres, à l’apport d’une distribution différente pour chacune d’entre elles.

En les remettant à l’affiche, nous voulons entretenir la flamme des Grands Ballets et donner la chance à un public encore plus vaste de découvrir ces morceaux choisis de notre répertoire. Les meilleures expériences sont celles que l’on partage.
Nous vous invitons donc à être des nôtres !


L’ATELIER CHORÉGRAPHIQUE DES DANSEURS DES GBCM
Les 10, 11 et 12 septembre 2009
Cinquième Salle de la Place des Arts


Dans le cadre de la 5e édition de leur atelier chorégraphique, les danseurs de la compagnie invitent le grand public à découvrir leurs créations. Événement couru, le spectacle réunira plusieurs oeuvres chorégraphiques, innovatrices et originales, aux univers et aux thèmes variés. À voir absolument. L’entrée est gratuite.


L’AMOUR À MORT
Roméo et Juliette de Jean-Christophe Maillot
Ballet en trois actes, d’après l’oeuvre de William Shakespeare
Musique de Serge Prokofiev
Avec l’Orchestre des Grands Ballets canadiens de Montréal
Les 15, 16, 17, 22, 24, 29 et 30 octobre 2009
Théâtre Maisonneuve de la Place des Arts

Avec Roméo et Juliette, le chorégraphe français Jean-Christophe Maillot, réputé pour avoir donné une nouvelle fraîcheur aux Ballets de Monte-Carlo dont il est directeur artistique depuis 1993, signe l’une de ses oeuvres les plus emblématiques.

Directement inspirée de la structure musicale de l’oeuvre de Serge Prokofiev qu’il décrypte comme un scénario de film, sa relecture de la tragédie des amants de Vérone met en lumière la dualité et l’ambiguïté de l’adolescence, déchirée entre des pulsions contradictoires, entre tendresse et violence, crainte et orgueil. Distillant un charme envoûtant, Roméo et Juliette puise à l’essence même de l’inspiration shakespearienne, dans un environnement scénique transparent et lumineux, conçu par le plasticien Ernest Pignon-Ernest, à l’image de la fragilité de la jeunesse. Un coup de foudre, une première rencontre qui s’achève par un baiser, et la ronde du destin se met aussitôt en marche, inexorablement. Ardeur et langueur, fougue juvénile et douceur moureuse, frémissement des coeurs et des corps…. Entre modernité et classicisme, un morceau de choix d’une rare impidité, tout en nuances et en subtilités, superbement dansé… En rappel !


OEUVRE ÉTERNELLE
Casse-Noisette de Fernand Nault
Musique de Tchaïkovski
Avec l’Orchestre des Grands Ballets canadiens de Montréal
Du 12 au 30 décembre 2009
Salle Wilfrid-Pelletier de la Place des Arts

Succombez à l’attrait de Casse-Noisette. Laissez-vous entraîner dans un voyage magique rempli de surprises au Pays des neiges et au Royaume des friandises. Faites connaissance avec Clara, Fritz, une ribambelle d’enfants, la fée Dragée, son cavalier et le roi des bonbons ! Décors somptueux, costumes éblouissants, couleurs et lumières féeriques… Casse-Noisette vous en mettra plein la vue. Depuis 1964, ce merveilleux ballet chorégraphié par Fernand Nault, adapté du conte d’Hoffmann sur la musique de Tchaïkovski, n’a cessé de faire courir les foules. Un formidable divertissement qui comblera toute la famille.
Du baume au coeur ! On en redemande depuis 46 ans.


CHARME ORIENTAL
Mei Lanfang de Fu Xingbang et Zhang Dandan
BALLET DE GUANGZHOU
, COMPAGNIE INVITÉE PAR LES GBCM
Musique de Liu Tingyu
Les 18, 19 et 20 février 2010
Salle Wilfrid-Pelletier de la Place des Arts

Sous l’impulsion de sa directrice artistique, la danseuse de renom Zhang Dandan, le Ballet de Guangzhou, la plus jeune troupe de ballet chinoise, s’est taillé une réputation enviable par ses collaborations d’envergure avec l’Opéra national de Chine et par la richesse de son répertoire, où classiques occidentaux et ballets originaux, inspirés de la culture chinoise, se croisent.

Le temps d’une escale à Montréal, la troupe brosse un vibrant portrait de Mei Lanfang (1894-1961), figure légendaire de l’opéra de Pékin, qui incarne la quintessence de la culture chinoise. L’art de ce danseur, acteur et chanteur d’exception, spécialisé dans les rôles féminins, atteignit des sommets inégalés et exerça une profonde influence sur le théâtre moderne chinois. Décors sophistiqués, costumes raffinés et éclairages magiques caractérisent cet hommage, alliage subtil du charme oriental t de l’élégance du ballet. Une soirée mémorable en perspective.


LA BEAUTÉ SELON KYLIÁN
Symphonie de psaumes
Musique de Igor Stravinski Symphonie de psaumes, À la gloire de Dieu, d’après les psaumes 39, 40 et 150
Bella Figura
Musique de Lukas Foss, G.B. Pergolesi, Allessandro Marcello, Antonio Vivaldi, Giuseppe Torelli
Sechs Tänze (Six Dances)
Musique de Wolfgang Amadeus Mozart : Sechs Deutsche Tänze, KV 571
de Jirí Kylián
Les 18, 19, 20, 25, 26, 27 mars 2010
Théâtre Maisonneuve de la Place des Arts

irí Kylián, trois fois plutôt qu’une. Kylián est une figure essentielle de la danse de notre temps, dont le nom été pendant rente ans indissociable du Nederlands Dans Theater. Ce maître du néo-classique, qualifié d’humaniste, sait omme nul autre dévoiler les paradoxes et la vulnérabilité de l’âme humaine. Auteur d’une centaine de chorégraphies, il envoûte par la beauté, l’émotion et l’humour d’un univers dont l’inventivité ne connaît pas de limites.

Au programme de cette soirée en trois mouvements, des oeuvres exceptionnelles de Kylián, revisitées avec brio par Les Grands Ballets : Symphonie de psaumes, sur la musique de Stravinski, un rituel qui célèbre la spiritualité de l’être, une danse à la gloire de l’humanité et de l’amour. Puis, Bella Figura, un voyage dans le temps, l’espace et la lumière jouant de l’ambiguïté esthétique de la représentation théâtrale, suite de tableaux baroques, à la lisière du rêve et du réel. Et enfin, Sechs Tänze (Six Dances), un divertissement emperruqué, empreint d’autodérision, déferlement de duos et trios burlesques en des séquences inspirées des Six Danses allemandes de Mozart.
Absolument irrésistible.


DÉCHARGE D’ADRÉNALINE
Minus One d’Ohad Naharin
Musiques traditionnelles et populaires, rythmes ethniques et compositions originales
Les 6, 7, 8, 13, 14 et 15 mai 2010
Théâtre Maisonneuve de la Place des Arts
Artiste surdoué, directeur artistique de la Batsheva Dance Company de 1990 à 2003, Ohad Naharin est sur tous les fronts.

Sollicité par les plus grandes compagnies de ballet, le chorégraphe israélien, qui dit faire de la danse pour les 95 % qui ne s’y intéressent pas, n’a pas son pareil pour créer des oeuvres chocs et jubilatoires en multipliant clins d’oeil et effets de surprise.

« La danse est pour moi une manière de penser le monde dans lequel je vis. Mon histoire – mon passé, ma culture, mes origines, mon errance – fondent mon approche. Je voudrais que mon expérience rencontre celle, différente, du spectateur. Que les murs tombent dans une interrogation commune, le temps d’une représentation », explique-t-il. Il nous revient avec Minus One, l’un des succès internationaux des Grands Ballets, un florilège composite d’oeuvres en sept parties qui laisse, partout sur son passage, les spectateurs et la critique bouche bée. Images sublimes, scènes comiques, palette d’émotions et de styles, danse puissante qui passe de l’extravagance la plus débridée au lyrisme et à l’introspection, magnifiant, en autant de variations originales, la singularité de chacun des interprètes…Émouvant, hypnotisant, époustouflant, Minus One est une fête.


ABONNEZ-VOUS !
Compagnie de création et de répertoire reflétant les tendances actuelles en ballet, ambassadeurs de premier plan de leur pays à l’étranger par ses tournées et ses ententes de réciprocité avec des compagnies de danse internationales, vivier propre à l’éclosion et au développement de nouveaux talents, grande institution offrant des activités éducatives pour la collectivité, Les Grands Ballets canadiens de Montréal vous invitent à prendre part au mouvement en vous abonnant à leur nouvelle saison.
Pour se renseigner sur nos abonnements, nos forfaits de groupe et les privilèges qu’ils offrent, le grand public est invité à téléphoner au 514-849-0269.


MILLE MANIÈRES DE PRENDRE PART AU MOUVEMENT !
Aux Grands Ballets, nous sommes heureux de vous proposer des expériences qui enrichissent vos sorties culturelles. Si vous n’avez pas encore consulté notre site Internet nouvellement revampé, nous vous invitons à y découvrir en primeur de nouveaux clips, des entrevues exclusives et un avant-goût des spectacles au www.grandsballets.com. Profitez-en pour vous inscrire à notre bulletin mensuel électronique afin de ne rien manquer des activités des Grands. Assistez à nos causeries avant les spectacles de 19 h à 19 h 30, où danseurs, chorégraphes, musiciens et invités partagent avec le public un moment privilégié.


- 30 -



Source : Isabelle Gagnon
http://www.grandsballets.com







< - RETOUR - >