Communiqué



165 étoiles pour la 6e Nuit Blanche à Montréal!

10 Février 2009 - Du samedi 28 février au dimanche 1er mars

Fidèle au poste, Montréal ouvrira le bal des « Nuits blanches » à travers le monde, le samedi 28 février prochain ! Et les autres villes auront de quoi s’inspirer puisque la Nuit blanche à Montréal, présentée par Hydro Québec dans le cadre du Festival MONTRÉAL EN LUMIÈRE, propose aux citadins et aux touristes plus d’activités - pour la plupart gratuites - que jamais, que ce soit sur scène ou sur toile, en plein air ou en pleine lumière, en musique ou en contes, en installations, en expositions ou en danse ! En tout, du samedi 28 février au dimanche 1er mars, c’est par le biais de pas moins de 165 activités que chaque festivalier pourra tisser sa propre nuit, sa propre folie !

Les nouveautés !

Le métro ouvert toute la nuit… et deux nouveaux pôles !
Le Festival est fier d’annoncer que, grâce à la participation exceptionnelle de la STM et pour permettre aux noctambules de profiter au maximum de leur aventure, le métro sera ouvert toute la nuit ! À cela s’ajoute évidemment le fameux service gratuit de navettes - toujours assuré en collaboration avec la STM - qui desservira quatre circuits comprenant un total de 55 arrêts. De 20 h à 5 h, ces navettes - qui seront branchées sur CIBL 101,5 Radio-Montréal afin de ne rien manquer de la Nuit blanche à Montréal - partiront toutes les 10 minutes pour relier tous les lieux d’activités de leur secteur respectif. Cette année, en plus du Quartier Vieux Montréal et Quais du Vieux Port, du Quartier des spectacles et Centre-Ville et du Quartier Plateau Mont Royal, les activités s’étendront à deux nouveaux pôles accessibles en métro, le Pôle Maisonneuve et le Pôle Parc Jean-Drapeau. Trois points de transferts clairement indiqués sur les cartes des circuits permettront également de voyager rapidement d’un quartier à l’autre. Il n’aura jamais été aussi facile et agréable de voyager au bout de la nuit !

L’Art Souterrain au cœur de la nuit
Cette année, avec l’arrivée d’un événement majeur comme Art Souterrain, la Nuit blanche s’enrichit d’une activité qui vaut vraiment son pesant d’art : pas moins de 80 projets portés par 110 artistes contemporains illumineront près de 3 km de corridors souterrains de la ville. Photos, vidéos, installations et performances seront ainsi autant d’invitations pour les curieux à se rendre aux 10 zones disséminées entre le Complexe Les Ailes et le Palais des congrès. Avec cet itinéraire aussi artistique que dynamique, difficile de trouver mieux pour se réchauffer au cœur de la nuit !

La Nuit des Ados Lait au chocolat
Finalement, pour ceux qui ont la chance d’être ados (12 ans et plus), toute une soirée leur est consacrée, à la Grande-Place du complexe Desjardins : au menu de cette Nuit des Ados Lait au chocolat, iPod Battle sur ring en compagnie de personnalités du monde artistique, danse, musique, joute de Rock Band, scénographie vidéo, lumières, effets sonores et laits aromatisés. Bref, une soirée électrisante pour les ados, de 20 h à minuit !

Bien préparer sa nuit avec la Grande Raclette présentée par les Fromages d’ici
À la demande générale, la Grande Raclette revient pour nous faire découvrir et déguster les fromages d’ici qui, en raison de leurs saveurs et de leur qualité, occupent une place de choix sur nos tables. Servie avec pommes de terre, charcuteries, salade verte, sans oublier les incontournables cornichons, elle se veut aussi rassembleuse que savoureuse ! Pour amorcer la fameuse Nuit blanche à Montréal, quoi de mieux qu’une vraie soirée conviviale ? Dès 19 h 30 au Marché Bonsecours (300, rue Saint-Paul Est) ; billets en vente sur ticketpro.ca.

D’abord, rendez-vous sur le site de la Fête de la lumière BMO Banque de Montréal !
Cette année encore, le site de la Fête de la lumière BMO Banque de Montréal sera véritablement le cœur de la Nuit blanche. Tous pourront ainsi se donner rendez-vous à la place Jacques-Cartier du Vieux Montréal et sur les Quais du Vieux-Port pour démarrer la virée nocturne idéale qu’ils se sont dessinée ! Déjà, on pourra se mettre rapidement dans l’ambiance en se joignant aux personnages et aux cracheurs de flamme du Coup d’envoi des noctambules !, présenté par Hydro Québec dans le cadre des Événements des Quais du Vieux-Port. On pourra aussi en profiter pour participer à plusieurs activités enivrantes, que ce soit par exemple celles de la Place de la famille le Lait ou la Glissade le Lait et la Patinoire BMO, ou encore le nouveau Baby-foot géant Loto-Québec… avec de vraies personnes ! Ou alors faire un p’tit tour du côté des Bars d’hiver des Quais du Vieux-Port ou encore s’émerveiller à la toute nouvelle Grande roue BMO, où nous attendent des activités de fête foraine comme la divination et les jeux d’adresse, avec les NomadUrbains. Tout ça sans oublier les Feux d’hiver des Quais du Vieux-Port présentés par TELUS, l’Expo-photo 10e anniversaire présentée par Hydro-Québec et la Sphère AXA DonneTonMinimum qui fera encore danser les festivaliers dans son antre. Et pour nous accompagner jusqu’au cœur de la nuit, le Bistro SAQ, le Bistro SAQ Express et le Kiosque le Lait à l’érable resteront spécialement ouverts jusqu’à 3 h.

L’art de la nuit
En plus de l’événement Art Souterrain à ne pas manquer, les amateurs d’art pourront se gâter avec des expositions et des performances pour le moins hors de l’ordinaire ! On pourra entre autres découvrir le Métal vivant de Roland Dubuc Joaillier, les jeux de reflets et les semblants de miroir des Photos de minuit aux Bains Schubert ou la Winter Wonders soirée du divan orange ; à la Galerie MX, on assistera à l’Hommage à l’artiste pop Romero Britto et à ses couleurs vibrantes et ses thèmes ludiques, alors que le Pavillon Hubert-Aquin de l’UQAM nous attend avec son théâtre d’ombres interactif pour L’effet d’une nuit ; au coin des rues Sainte-Catherine et Jeanne-Mance, MUTEK et NeoGraphik présentent, sur le parvis du Musée d’art contemporain, Graffiti Éphémère, avec ses dessins non destructifs par projection qui tagueront la future Maison du Festival de Jazz, et le Café Santropol nous réserve un intrigant mélange de Marionnettes et films, de figurines et de chili végétarien !

La petite musique intérieure
On pourra entrer se réchauffer et profiter de la musique des plus variée lors de la Nuit blanche ! Par exemple, au Centre Culturel Simon Bolivar, la nuit sera explosive avec un amalgame Art, fusion latine et diversité culturelle, jam électronique et charango ! Color y calor ! Pour souffler un peu, on se rendra chez Mile End Guitars où trois luthiers reçoivent en leur atelier pour partager leurs secrets avec nous, entre deux prestations de musiciens bien en vue de Montréal. Puis, on s’adonnera à une visite en musique de Paris à l’Église Unie St. James, où résonneront les airs de compositeurs ayant écrit leurs œuvres dans les églises de France. Sinon, lorsque le froid se fera sentir, on pourra aller se dégourdir au Savoy et au Métropolis en découvrant la crème des artistes de la scène montréalaise comme Malajube, Duchess Says, Gatineau, Payz Play, Ghislain Poirier…

Vous chantiez ? Eh bien dansez maintenant !
La danse sera aussi pour le moins hétéroclite en cette folle nuit ! Un avant-goût ? D’abord une autre époque avec Dansez le swing rockabilly des années 50 à l’école de danse JiveStudio, avec professeurs et DJ ; l’indémodable et très accessible danse traditionnelle s’installe à l’hôtel de ville de Montréal avec Swingnez vot’ compagnie à l’hôtel de ville ; et les danses urbaines - ainsi qu’un côté caché et underground de la ville - envahissent l’Academy Club, où les meilleurs danseurs de Montréal en popping, b-boying et hip-hop nous épateront !

Les toiles de la nuit
Cinéphiles et frigorifiés seront contents de souffler un peu tout en rassasiant leur appétit d’images : d’abord, un saut du côté de Films muets et chansons à l’orgue mécanique, au Balcon Café-théâtre, où Buster Keaton et chansons d’actualité font très bon ménage ; puis, un avant-goût du Sundance Festival (question de rester dans l’ambiance hivernale) au Monument-National pour une grande nuit de musique et de cinéma, dont un best of du fameux festival ; ou, inversement, l’ambiance plus chaude du Cinéma L’Amour qui ne propose rien de moins que L’Amour dans la nuit, une représentation historique en projection de l’édifice qui a vu le jour avec la Première Guerre.

Théâtre du rire, théâtre tout court
3, 2, 1… ACTIONS ! L’Usine C nous convie à une fête éclatée où les 14 artistes de la compagnie new-yorkaise Big Art Group redéfinissent l’exubérance… Plus sobre, peut-être, mais tout aussi intrigant, Le rat de ville et le rat des champs de La Petite Licorne ouvre la porte de l’appartement et du quotidien des Guerriers Facebook, ces personnages aussi attachants que peu rassurants… Bizarre ? Attendons de voir Total Crap, au MVP Bar Sportif, qui rend hommage… au mauvais goût (et à sa drôlerie !) en recensant les désastres télévisuels et cinématographiques ! Dans un autre registre, Alexandre Barrette nous propose la plus belle nuit d’humour puisqu’au Club Soda, La nuit, on rit ! Et du côté de Juste pour rire toute la nuit…, au Studio Juste pour rire, on nous présentera pas moins de trois spectacles complètement différents avec plus de 15 artistes sur scène.

Le plus beau de l’histoire
Des contes, de la poésie, de la littérature ? Emmenez-en, des histoires ! À la Librairie Gallimard, place à une Nuit blanche pour romans noirs, avec lecture d’une de ces sombres œuvres, avec projection et vin chaud ! À la Maison de la culture du Plateau-Mont-Royal, on se pose la question : qu’obtient-on en rassemblant un conteur joueur d’égoïne, un métallurgiste, un manipulateur de sons et un calleux d’orignal ? Les Hommes à la scie, bien sûr ! L’étonnement atteindra de nouveaux sommets - littéralement - à la Tour de Montréal, avec Il était une fois, au clair de lune, un voyage dans l’imaginaire et les légendes mystérieuses tout en haut de la plus haute tour inclinée au monde !

Illuminations et folies pour tous !
Pour ceux qui auront envie de mettre un peu plus de lumière dans leur nuit, 35 000 ampoules DEL les attendent à La Vitrine pour réagir à leurs mouvements ! (Jouez avec la lumière, une intervention urbaine dans le cadre du plan lumière du Quartier des spectacles.) Au Palais des congrès de Montréal, ce sera plutôt les hôtels-boutiques qui seront mis en lumière, grâce au parcours illuminé de 90 minutes de Kaléidoscope, le temps d’un Circuit guidé des hôtels-boutiques du Vieux-Montréal. Et pour s’illuminer l’âme, quoi de mieux que quelques autres folies au milieu de la nuit ? Comme un bain, un sauna, une chute thermale ou un rinçage à l’eau froide au Scandinave Les Bains Vieux-Montréal ; un Yoga pour l’âme avec DJ au Zazen Spa Athlétique ; un Rallye dans le métro organisé par la STM pour redécouvrir les œuvres qui décorent nos stations ; ou alors toute une Nuit ludique ! à La Récréation en compagnie de Joël Gagnon du Valet d’Cœur pour assouvir les envies de jeux de stratégie, de collaboration ou de party !

Sport d’hiver
Le sport ne sera pas en reste au courant de la nuit avec les Plaisirs aquatiques et sportifs dans les piscines du Centre sportif du Parc olympique, où nous attendent notamment les joueurs de l’Impact de Montréal, avec aussi le retour du populaire Ultimate frisbee sur neige, sur le site extérieur du Parc olympique, ainsi qu’avec la Zone 514, le tout premier parc de planche à neige freestyle de Montréal, au parc Jean-Drapeau !

Tout savoir sur MONTRÉAL EN LUMIÈRE
Ceci n’est bien sûr qu’un bref aperçu des activités qui illumineront la ville pendant toute la nuit du samedi 28 février au dimanche 1er mars. On trouvera tous les renseignements sur la 6e Nuit blanche à Montréal dans la publication gratuite que l’on pourra se procurer sur le site du Festival, dans tous les lieux d’activités et dans la plupart des sites touristiques de Montréal. On peut également joindre la ligne Info Lumière au 514 288 9955 ou, sans frais, au 1 888 477 9955, ou à montrealenlumiere.com

La 10e édition du Festival MONTRÉAL EN LUMIÈRE aura lieu du jeudi 19 février au dimanche 1er mars 2009. C’est un rendez-vous !


- 30 -



Source : Greg Kitzler







< - RETOUR - >