Communiqué



8e édition du Festival Voix d'Amériques

18 Décembre 2008 -
du 6 au 13 février 2009
Marie-Jo Thério invitée d'honneur !


Le Festival Voix d'Amériques prend cette année un tournant encore plus fou et éclaté, axé sur la performance, l'interdisciplinarité, la poésie, et des voix puissantes et différentes. On aime Marie-Jo Thério pour son côté fantasque, sa liberté, sa douce folie, sa fébrilité. Le FVA offre une occasion exceptionnelle de la voir dans l'intimité de La Sala Rossa pour un spectacle sans filet avec des invités, des amis, et des surprises.


Des nouveautés…
L'aventure se poursuivra avec le spectacle d'un nouveau band appelé Poètes publics qui réunit des musiciens improvisateurs chevronnés comme Bernard Falaise, Diane Labrosse, Michel F Côté, Martin Tétreault et de jeunes poètes performeurs intenses comme Danny Plourde, Renée Gagnon, Khyro et Catherine Lalonde.

… et le retour des incontournables
Les classiques reviennent bien entendu, dont un Combat contre la langue de bois, toujours arbitré par le champion Jacques Bertrand et qui s’annonce particulièrement relevé. Bien que le concept ait pullulé un peu partout sous diverses formes depuis sa création au FVA, il y a quatre ans déjà, - tant mieux si l’idée a été inspirante ! - il ne sera jamais aussi intense et affirmé que dans son berceau de la Sala Rossa !

Pour la soirée Body and Soul (lire : des filles hot sur scène, des corps qui s’assument) cette année le FVA fait place aux danseuses… qui parlent. Et suite au succès fulgurant du Cabaret DADA de l’année dernière, l’aventure se poursuit avec un Cabaret DADA Surréaliste animé par la délinquante Nathalie Claude.

Une nouveauté à ne pas manquer cette année, le spectacle Le Miracle de Brahmine, une création théâtrale inclassable dans la tradition de Méliès, Houdini, des Cabinets des curiosités et du spiritisme du 19e siècle. Il faudra conserver son sang-froid car tables et chaises risquent de s’envoler au plafond et le public d’entrer en transe !

Des 5 à 7 et des Shifts de nuit offerts gratuitement pour prolonger la soirée. Pour combattre la morosité de la crise économique, le FVA a décidé d’offrir tous les spectacles présentés à la Casa del Popolo gratuitement. En effet, terminé les petites caisses et la collecte du 3.$ symbolique des Shifts de nuit. Faisons comme si nous étions riches ! Maintenant c’est gratuit, c’est ouvert, c’est la fête. Parlant de Shifts de nuit, l’incontournable Michel Vézina sera de retour pour les animer : attention, il a fait ses classes l’année dernière et devrait se déchaîner (et sévir) de manière spectaculaire cette année ! Les 5 à 7 « Band et poésie », fort appréciés l’an dernier, reviennent mettre à l’honneur des groupes de la relève.

« On veut des noms! On veut des noms! ». Eh bien il faudra attendre la conférence de presse et le dévoilement de la programmation complète en janvier. Mais enfin, après sept éditions, le FVA s’est montré capable d’en surprendre plus d’un ! Toujours à l’affût et branché sur les nouvelles voix, les marginaux, les atypiques, c’est souvent au Festival Voix d’Amériques qu’on fait des découvertes que l’on ne sera pas prêt d’oublier !



Source : Karine Cousineau Communications Festival Voix d’Amériques http://www.fva.ca / Les Filles électriques : http://www.electriques.ca


Photo : © Rolline Laporte
D. Kimm, directrice du FVA, et l'invitée d'honneur de cette 8e édition, Marie-Jo Thério.







< - RETOUR - >