Communiqué



Festival International Nuits d'Afrique - Montréal

8 Juillet 2008 - 22e édition - Du 8 au 20 juillet 2008

13 jours de concerts et d'activités pour toute la famille !
Le tour du monde en musique…
5 fois plutôt qu'une !


Si on devait compter les kilomètres à parcourir pour relier Montréal à chacun des 27 pays dont sont originaires les artistes qui cette année composent la programmation de cette 22e édition du Festival International Nuits d'Afrique (grosso modo 195 000 kilomètres, aller simple !), on se rendrait vite compte que la distance cumulée équivaut à celle de près de 5 tours du monde ! Ça, c'est ce qu'on appelle un voyage !

Du 8 au 20 juillet 2008, le Festival International Nuits d'Afrique offrira aux Montréalais et visiteurs de la métropole un large éventail de la richesse des rythmes d'ascendance africaine. Afrique, Antilles, Amérique Latine : entre tradition et nouveaux courants, 13 jours de spectacles en salle mais aussi 4 jours d'activités et de concerts extérieurs pour toute la famille.


Le message d'Idir, parrain du festival

Idir, légende de la musique kabyle, dont le spectacle marquera le lancement officiel de la programmation le 10 juillet au Métropolis, a accepté d'être le parrain de ce 22e festival. Son message, « ne pas oublier d'où l'on vient, pour mieux construire un présent et un avenir, en essayant de les rendre les plus harmonieux possible », reflète bien l'approche particulière de l'artiste, qui tout au long de sa carrière a eu la volonté de permettre aux différentes cultures de dialoguer à travers la musique. Cette rencontre des cultures, c'est aussi ce qui motive Nuits d'Afrique. Et preuve que cela résonne auprès de tous, le succès est au rendez-vous depuis 22 ans !

Monica Freire, étoile de la scène des musiques du monde à Montréal depuis de nombreuses années, agira quant à elle en tant que porte-parole de l'événement.


23 spectacles en salle

De grands événements en découvertes, les spectacles intérieurs auront lieu au Club Balattou, centre nerveux du festival depuis sa création, au Kola Note, au National et au Métropolis.


Série Grands Événements

Leur carrière est internationale. Ils font indiscutablement partie de ceux qui ont permis de démocratiser les musiques du monde. Ils nous feront l'honneur d'être à Montréal cet été.

On ne présente plus Idir (Algérie). Quand les kabyles expatriés pensent à leurs pays d'origine, ce sont ses chansons qui rythment leurs doux souvenirs. Seun Anikulapo Kuti (Nigéria) est le fils du grand Fela. Avec son groupe, Egypt 80, il revisite d'une touche de hip hop le toujours très actuel afrobeat de son père. Black Umfolosi (Zimbabwe), icône des a capella, gospels, danses zulus et gumboots caractéristiques du sud de l'Afrique, a fêté l'an dernier ses 25 ans de scène, ce qui n'empêche pas ses membres d'être toujours aussi survoltés ! Les Go de Koteba, ces deux « nanas » à la vitalité contagieuse, chantent et dansent sur des grooves mandingues aux vibrations urbaines. Le « Brazilian Jamaica reggae » unique des 5 musiciens aveugles et du chanteur brésilo-italo-libanais de Tribo de Jah sillonne les continents.


Série Grande Première

Ils sont connus de tous, foulent les scènes les plus prestigieuses de la planète, mais ne se sont encore jamais produit à Montréal avant aujourd'hui…

L'image emblème du Festival International Nuits d'Afrique représente un des leurs. C'est dire si la présence des nomades peul-wodaabes de Etran Finatawa (Niger), dont le blues magnétique a été nominé aux BBC3 World Music Awards, est haute en signification. Premier griot du slam, Souleymane Diamanka (Sénégal) est un digne représentant de cette nouvelle génération de poètes qui déclament le quotidien des gens de leurs générations. Fallou Dieng (Sénégal) est la nouvelle idole du mbalax dans son pays. Joueur de Sabar émérite, il a été le lauréat d'un Djembé d'Or.


Série Prédilection

Les artistes de cette série ont fait les beaux jours du festival et c'est avec grand plaisir qu'on les retrouve une nouvelle fois non seulement pour entendre leurs standards, mais aussi pour découvrir leur actualité.

Dobet Gnahoré (Côte d'ivoire) séduira le public avec ses rythmes modernes et avec sa personnalité de jeune femme dynamique bien ancrée dans son époque. Shimita El Diego (République Démocratique du Congo), figure emblématique de la rumba et du soukous congolais, ramènera chacun à la grande époque où ces genres musicaux, qui n'ont rien perdus de leur entrain, étaient au sommet des palmarès. André-Marie Tala (Cameroun), lauréat d'un prix Kora « meilleur artiste d'Afrique centrale », offrira une fois de plus une prestation digne de James Brown (qui l'a d'ailleurs plagié!), malgré sa cécité. Quant à Kadan's (Guadeloupe), en dire qu'il s'agit probablement du groupe qui, de mémoire de festival, a fait danser les foules de la manière la plus convaincante, c'est dire l'essentiel !


Série Découvertes

Très talentueux, ils sont les ambassadeurs de la nouvelle génération d'artistes des musiques du monde.

Menwar (Île Maurice) présentera son Sagaï, une énergie musicale qui transperce l'âme, un style où prédominent les sons acoustiques et les percussions, parfois inventées de toute pièce. Une énergie immense se dégage du Groovy people, mené par le charismatique HAJAmadagascar (Madagascar), chanteur, guitariste, multi instrumentiste de talent. Épicée et colorée par les traditions des différents membres du groupes, issus de l'Afrique et de sa diaspora, sa musique déménage !


Série Rythmes d'ailleurs, gens d'ici

Le nom de cette série parle de lui-même. Ils vivent ici mais l'origine de leur musique est ailleurs. Chaque jour, tout au long de l'année, ils enrichissent la vie culturelle de notre petit coin de pays.

Le collectif Frank ESP et ses invités (Québec) avec ses skas, jazz, funk, rock, pop et envolées latino démontre à quel point un joyeux métissage de culture peut donner un spectacle du tonnerre. Estação da Luz (Brésil / Qc), un collectif dirigé par Vovô, récipiendaire du Syli d'Or de la musique du monde 2008, présente Odara, 300 ans d'africanisme au Brésil, à Cuba et Haïti, fêtés dans une profusion de percussions incendiaires, de danses endiablées et de costumes éclatants. On ne présente plus Pierre-Michel Ménard (Haïti / Qc), le « showman » le plus éclatant de la scène des musiques du monde montréalaise, qui à chaque coup séduit son public à coup de salsa, zouk, compas et merengue ravageurs. La musique de James Azola (Cameroun / Qc) donnera une toute autre dimension aux contes de Boucar Diouf (Sénégal / Qc), toujours drôles et remplis de paraboles évocatrices. Papo Ross (République Dominicaine / Qc), accompagné d'Orquesta Pambiche, combine avec élégance les meilleures salsa, cumbia et versions de merengue pambiche. Les gnaouas du 21e siècle de Salaam (Maroc / Qc) mêlent avec bonheur blues, jazz et funk aux harmonies ancestrales pour un résultat étourdissant.


Série Les Étoiles de Nuits d'Afrique / Les Rendez-vous des concerts nocturnes

Nouveauté 2008, la série Les Étoiles de Nuits d'Afrique est rendue possible grâce au soutien du Conseil des arts du Canada. Zal Idrissa Sissokho (Sénégal), maître de la kora, invite plusieurs artistes maîtres de leur propre art traditionnel à partager la scène avec lui pour trois rencontres exploratoires inédites. Ces spectacles sont gratuits pour tous ceux qui détiennent un billet du Festival International Nuits d'Afrique 2008.

Avec Celso Machado (Brésil / C-B), à la guitare, ils salueront ancêtres mandingues et orishas. Avec Toumany Kouyaté (Burkina Faso), lui aussi koriste virtuose, leurs histoires impériales exploseront en notes magiques. Hedi Arquillère (France / Qc), danseuse experte du Mektoub Flamenca, apportera une autre dimension aux rythmes mandingues traditionnels de Zal.


Quatre jours de spectacles et activités gratuits pour toute la famille

La Place Émilie-Gamelin (carré Berri, Sainte-Catherine, St-Hubert, De Maisonneuve), au cœur du centre-ville de Montréal, vivra aux rythmes chauds de l'Afrique, des Antilles et d'Amérique Latine les 17, 18, 19 et 20 juillet 2008, tandis que s'animera le Village des Nuits d'Afrique.

Vingt-sept groupes locaux et internationaux , près de 400 artistes sur scène, tous plus électrisants les uns que les autres, se succèderont sur la grande scène LOTO-QUÉBEC extérieure aménagée pour l'occasion. Plusieurs ateliers sont également organisés le matin, pour toute la famille : danse africaine, percussions marocaines, instruments malgaches, n'en sont que quelques exemples.

Mais le Village des Nuits d'Afrique, c'est surtout une ambiance qu'on ne retrouve nulle part ailleurs qu'en Afrique, dans les Antilles ou en Amérique Latine, Un véritable bouillonnement culturel où l'on chante, danse et baragouine pour le plaisir avec les commerçants du Marché Tombouctou, rivalisant d'ingéniosité pour vendre leurs boubous, percussions et autres produits de beauté et bijoux traditionnels. Un espace convivial où on s'assoit sur la terrasse aménagée à cet effet ou dans l'herbe, « à la bonne franquette », pour déguster un poulet grillé sauce yassa, plat typique du Sénégal, un boeuf jerk épicé à la mode jamaïcaine, ou encore une crème glacée aux saveurs exotiques.

Pour une première année, l'Agor'Afrique Loto-Québec, lieu de rencontres ouvert sur le monde, sera le théâtre d'expositions de photos, de signatures d'artistes, d'animations gratuites, conteurs et ateliers d'initiation à la musique africaine.

La tente du Montréal Multicolore réjouira les plus jeunes. Sous le pinceau à maquillage magique de Allison (Caraïbes), les enfants deviendront fleur multicolore ou lion roi des forêts. Leurs jolis dessins, inspirés de conte africains ou d'animaux de la savane, seront quand à eux exposés au regard de tous les festivaliers.


Le 10e anniversaire de la compilation du Festival

Déjà la 10e édition de la Compilation du Festival International Nuits d'Afrique ! Cette année, 14 titres électrisants des artistes qui seront acclamés durant l'événement : Les Go de Kotéba, Monica Freire, Zon del Barrio, André-Marie Tala, Fallou Dieng, Dobet Gnahoré, Menwar, Hakim Salhi, Yawo, Mad'Moi Zèle Giraf, Tribo de Jah, HAJAmadagascar, James Azola et Seun Anikulapo Kuti. En vente dans tous les magasins de disques !


Compilation 2008
Festival international Nuits d'Afrique
22e édition
Référence :
AFR2-2104
Label : Disques Nuits d'Afrique
Distribution : Sélect

Nouveaux opus sous le label Disques Nuits d'Afrique :
. Compilation 2008 - Syli d'or de la musique du monde
. Hakim Salhi (Algérie)
. Tribo de Jah (Brésil)
. Les Go de Koteba (Côte d'Ivoire)


La fête continue au Club Balattou

Tous les soirs, après les spectacles, la fête se poursuit au mythique Club Balattou, coin Saint-Laurent et Marie-Anne. Rythmées par les musiques populaires africaine, antillaise et latino-américaine, de celles auxquelles nos hanches ne peuvent résister, ces soirées sont le rendez-vous informel des artistes du festival et de leur public. Une ambiance unique et chaleureuse!


Nuits d'Afrique remercie ses partenaires

Le Festival International Nuits d'Afrique est fière que Loto-Québec se soit une nouvelle fois associé à l'événement à titre de présentateur officiel.

L'organisation tient également à remercier ses partenaires d'horizons divers :
. Commanditaires : Western Union, Belle Gueule, Guitares Godin
. Partenaires publics : Patrimoine Canadien, Ministère de la Culture, des Communications et de la Condition féminine du Québec, Conseil des Arts et des Lettres du Québec, Ministère des Affaires municipales et des Régions, Tourisme Québec, Ville de Montréal, Arrondissement Ville-Marie, Tourisme Montréal
. Partenaires médias : La Presse, The Gazette, RDI, ARTV, CBC Television, TV5, CBC Radio 2, Espace Musique, Mix 96, CHOM, CJAD, CINQ FM, CKUT, CKDG, CIBL, CHOQ FM
. Partenaires de soutien : Publicité Sauvage, Archambault, Groupe Berger, Blue Communications, Olé Sangrita.


Informations générales

Pour plus d'informations sur les spectacles, les activités, la billetterie :
http://www.festivalnuitsdafrique.com ou 514 499-FINA (3462)


-30-



Source : CaRoLiNe SiMaRd, responsable des Communications







< - RETOUR - >