Communiqué



Conseil des arts du N-B ; Prix d’Excellence 2008

12 Mars 2008 - Le Conseil des arts du Nouveau-Brunswick (ARTSNB) annonce les récipiendaires des Prix d'Excellence et des prix École des arts pour l'année 2008.

Les Prix d'Excellence dans le domaine des arts au N.-B., d'une valeur de 5 000 $, reconnaissent les personnes qui se sont illustrées par l'excellence de leur accomplissement et leur contribution au domaine des arts littéraires, des arts de la scène, des arts cinématographiques, des arts visuels, des métiers d'arts, du développement culturel communautaire et de l'enseignement des arts.

Le Prix André Thadée Bourque et Louise Manny pour l'excellence en musique est remis cette année au pianiste Roger Lord de Moncton. Roger Lord a été soliste avec des orchestres symphoniques en Amérique du Nord, en Amérique du Sud, en Europe et en Asie. Surnommé « le Prince du piano du Canada » par le China Daily, il a joué dans des salles prestigieuses telles que la Grande salle du peuple située sur la Place Tiananmen et la Salle de concert de la Cité interdite à Pékin, le Teatro Colón à Buenos Aires et l'Opéra du Caire. Il a étudié à l'Université de Moncton, à l'Université McGill, à l'Université de Montréal ainsi qu'à Paris et à Strasbourg, en France. Il s'est aussi perfectionné en Russie à l'Académie de musique Gnessin dans le cadre des activités de l'Institut de piano de Moscou.

Le Prix Miller Brittain pour l'excellence en arts visuels 2008 est décerné à Alexandra Flood. Diplômée de l'Ontario College of Art and Design, ses oeuvres ont été présentées dans de nombreuses expositions au Canada, à Londres, en Allemagne et aux États-Unis. Au cours des quinze dernières années, des critiques sur les objets d'art de Madame Flood ont été publiées dans plusieurs publications spécialisées dans l'art contemporain et dans des chroniques journalistiques. Ses oeuvres font partie de nombreuses collections privées au Canada et certaines d'entre elles ont été achetées par la Galerie d'art Beaverbrook en 2000 pour faire partie de leur collection permanente, ainsi que par la Banque d'oeuvres d’art du Nouveau Brunswick en 2006.

Le Prix Alden Nowlan pour l'excellence dans les arts littéraires en anglais est décerné cette année à Anne Compton. Grâce à son recueil de poèmes Processional, Anne Compton s'est mérité une place sur la liste des candidats sélectionnés pour le Pat Lowther Memorial Award et a été lauréate du Prix littéraire du Gouverneur général dans la catégorie poésie en 2005 et de l'Atlantic Poetry Prize en 2006. Éditrice de The Edge of Home : Milton Acorn from the Island (2002) et co-éditrice de Coastlines : The Poetry of Atlantic Canada (2002), elle est aussi l'auteure de A.J.M.Smith : Canadian Metaphysical (1994) et de Meetings with Maritime Poets : Interviews (2006). Les œuvres de Madame Compton ont été publiées à l'échelle nationale et internationale et des critiques sur ces dernières ont paru dans le Canadian Literature, le Fiddlehead, et d'autres revues.

Un Prix pour l'excellence en développement culturel communautaire est remis cette année à Paulette Thériault. Madame Thériault travaille comme consultante en arts au Nouveau-Brunswick. Elle a fait des études en arts visuels et en gestion des arts et de la culture, domaine dans lequel elle a siégé depuis plus de quinze ans. Fière instigatrice du domaine des arts, elle a été co-présidente du Comité pour une politique culturelle au Nouveau-Brunswick en 1997 et directrice du Centre culturel Aberdeen pendant huit ans. En 1999, elle fonda le Festival Frye où elle travailla à titre de directrice fondatrice pendant plus de six ans. Madame Thériault siège présentement au Conseil d'administration de la Commission économique du Grand Moncton, du théâtre l'Escaouette et est présidente du comité de citoyens de Sunny Brae, Moncton.

Jack Bishop mérite le Prix de l'artiste en début de carrière de l'année 2008. Né à Saint-Jean, il a obtenu son baccalauréat en beaux-arts de la NSCAD en 2007. Ses oeuvres sont présentement exposées à la Gallery Page and Strange d'Halifax et à la Peter Buckland Gallery de Saint-Jean. L'année dernière, il a participé à The Affordable Art Fair à New York. Certaines de ses oeuvres ont été choisies pour faire partie de la Banque d'oeuvres d'art du Canada. Le fruit de son travail lui a valu des éloges pour « sa technique avancée, son assurance au pinceau (touches puissantes et visibles et superposition de couches de peinture acrylique et à l'huile) et la clarté de ses thèmes ».

Les prix École des arts, un partenariat entre artsnb et le ministère du Mieux-être, de la Culture et du Sport, d'une valeur de 3 000 $, visent à reconnaître deux écoles, une francophone et une anglophone qui, durant la dernière année, se sont distinguées par leurs efforts à encourager le développement des arts. Les récipiendaires des prix pour l'année 2008 sont : Le Centre d'apprentissage du Haut-Madawaska et Carleton North High School.

En 2006, le Centre d'apprentissage du Haut-Madawaska a intégré un nouveau programme de Sports-Arts-Études (SAE) qui consiste à offrir un programme centré sur les programmes d'études du Nouveau-Brunswick, tout en offrant la possibilité d'exceller dans un niveau sportif, artistique et technologique. Grâce à celui-ci, les élèves sont en mesure, entre autres, d'acquérir le savoir-faire et le savoir-être relié aux divers modes d'expression artistique et culturelle, tout en considérant sa culture en tant que facteur important de son apprentissage. Parmi les nombreux projets, un studio de télévision interne, une salle d'enregistrement sonore et une radio-étudiante ont été installés. Un projet de cybercarnet permet une intégration complète de l'écriture et de la lecture. Le programme SAE permet aussi aux élèves de cheminer en musique et en arts visuels. Un orchestre, composé de divers instruments, jouera de beaux morceaux lors d'événements spéciaux. En arts visuels, les élèves ont chance de manipuler des composantes dans des contextes de créations et d'appréciation.

La mobilisation dont a fait preuve l'école Carleton North High School pour mettre en place et maintenir une culture qui soutient les arts est à l'origine d'une gamme d'activités culturelles dans cette école en 2006-2007. Parmi ces activités, on pouvait retrouver la mise en scène de spectacles par le département des arts visuels. Les élèves ont aussi eu l'occasion de visiter des galeries dans leur ville ainsi qu'à Saint-Jean et à Montréal. Les élèves de 12e année ont visité le studio d'un artiste professionnel, le club d'art a organisé des ateliers hebdomadaires et les départements d'art et de musique ont fait deux visites libres à la fin de chaque semestre mettant en vedette les beaux-arts. Le département de musique a formé deux groupes de jazz, un orchestre et une chorale. Des élèves ont aussi offert trois différentes prestations au festival de théâtre de la province : deux productions originales écrites par des enseignants et une production originale écrite par un élève. Fait remarquable : 85 % des élèves de Carleton North en 11e et en 12e années ont choisi de suivre des cours d'art l’année dernière.

Comme l'a laissé entendre le président du Conseil des arts du Nouveau-Brunswick, Benoît Duguay, le Conseil est heureux et fier de reconnaître et de célébrer des personnes qui, à la mesure de leurs moyens, ont contribué et contribuent encore, avec générosité et excellence, à la promotion des arts et de la culture dans le monde. « Vous avez été et vous êtes encore des acteurs principaux de la vie des arts dans cette province et hors frontière. Pour emprunter une citation que je lisais récemment sur le babillard paroissial de Notre-Dame-de-Kent, je dirai que vous êtes, à la mesure de vos moyens, des gardiens et des gardiennes de la beauté du monde. Le Conseil des arts du Nouveau-Brunswick est heureux et fier de reconnaître votre générosité et votre excellence, et de les célébrer à la grandeur de la province », a-t-il conclu.


-30-



Source : Vanessa Moeller




Prix d'Excellence 2008


Anne Compton
Prix Alden Nowlan pour l'excellence dans les arts littéraires en anglais

Grâce à son recueil de poèmes Processional, Anne Compton s’est mérité une place sur la liste des candidats sélectionnés pour le Pat Lowther Memorial Award et a été lauréate du Prix littéraire du Gouverneur général dans la catégorie poésie en 2005 et de l’Atlantic Poetry Prize en 2006. Elle est aussi l’auteure de Opening the Island (qui a remporté la sixième édition du Atlantic Poetry Prize en 2003 et pour lequel elle a reçu une mise en candidature pour le Margaret and John Savage First Book Award la même année). Éditrice de The Edge of Home: Milton Acorn from the Island (2002) et co-éditrice de Coastlines: The Poetry of Atlantic Canada (2002), elle est aussi l’auteure de A.J.M.Smith: Canadian Metaphysical (1994) et de Meetings with Maritime Poets: Interviews (2006). Mme Compton enseigne à l’Université du Nouveau Brunswick à Saint John, où elle est directrice de la Lorenzo Reading Series et récipiendaire d’un prix d’excellence en enseignement de la Faculté des arts. Les œuvres de Madame Compton ont été publiées à l’échelle nationale et internationale et des critiques sur ces dernières ont paru dans le Canadian Literature, le Fiddlehead, et d’autres revues.


Alexandra Flood
Prix Miller Brittain pour l'excellence en art visuel

Élevée en Nouvelle-Écosse et au Nouveau-Brunswick, Alexandra Flood a étudié la peinture à Toronto, à Florence et à New York. Diplômée de l’Ontario College of Art and Design, ses œuvres ont été présentées dans de nombreuses expositions au Canada, à Londres et en Allemagne – plus récemment, elle a participé simultanément à l’Aqua Art Fair et à la Bridge Art Fair à Miami. Au cours des quinze dernières années, des critiques sur les objets d’art de Madame Flood ont été publiées dans plusieurs publications spécialisées dans l’art contemporain et dans des chroniques journalistiques. Elle a reçu en plus de nombreux prix pour ses œuvres d’art, dont des subventions du Conseil des Arts du Canada, de la Fondation Elizabeth Greenshields et de la Delphina Studios Trust de Londres. En 2002, 2004 et 2007, elle a été l’une des demi finalistes pour le Sobey Art Prize, un prix canadien d’une valeur de 50 000 $. Mme Flood a été la lauréate du Strathbutler Award Shortlist Prize en 2006 et en 2007. Ses œuvres font partie de nombreuses collections privées au Canada et certaines d’entre elles ont été achetées par la Galerie d’art Beaverbrook en 2000 pour faire partie de leur collection permanente, ainsi que par la Banque d'oeuvres d'art du Nouveau Brunswick en 2006.


Roger Lord
Prix André Thaddée Bourque et Louise Manny pour l'excellence en musique

Le pianiste Roger Lord de Moncton remporté le premier prix au Concours de musique du Canada ainsi qu’au Festival National de Musique. Il a par la suite eu l’occasion de se produire dans plusieurs grandes villes : Paris, Oslo, Vienne, Montréal, Toronto, Buenos Aires, Mexico, Quito, Le Caire, Tunis, Kuala Lumpur, Hanoï, Séoul, Pékin, Shanghai, Tokyo, etc. Roger Lord a été soliste avec des orchestres symphoniques en Amérique du Nord, en Amérique du Sud, en Europe et en Asie. Surnommé « le Prince du piano du Canada » par le China Daily, il a joué dans des salles prestigieuses telles que la Grande salle du peuple située sur la Place Tiananmen et la Salle de concert de la Cité interdite à Pékin, le Teatro Colón à Buenos Aires, l’Auditorium Niccolo Paganini à Parme, l’Opéra du Caire, l’Acropolium de Carthage à Tunis et le Centre des Arts Sejong à Séoul. L'Association des artistes acadiens professionnels lui a remis en 1999 le prix Éloizes, attribué à « l'Artiste s'étant le plus illustré à l'extérieur de l’Acadie ». En novembre 2004, Roger Lord a lancé un disque consacré aux œuvres pour piano du compositeur et virtuose du 19e siècle, Louis Moreau Gottschalk de la Louisiane, produit par la maison de disques SNE de Montréal. Ce disque a été finaliste pour un prix Éloizes de même que pour un prix ECMA et s’est de plus mérité la distinction spéciale « Bravos !!! » de Trad Magazine France. Roger Lord a étudié à l’Université de Moncton, à l’Université McGill, à l’Université de Montréal ainsi qu'à Paris et à Strasbourg, en France. Il s’est aussi perfectionné en Russie à l’Académie de musique Gnessin dans le cadre des activités de l’Institut de piano de Moscou. Il détient un doctorat en musique et est présentement professeur de piano à l'Université de Moncton.


Paulette Thériault
Prix pour l'excellence en développement culturel communautaire

Madame Thériault travaille comme consultante en arts au Nouveau-Brunswick. Elle a fait des études en arts visuels et en gestion des arts et de la culture, domaine dans lequel elle a siégé depuis plus de quinze ans. Fière instigatrice dans le domaine des arts, elle fut co-présidente du Comité pour une politique culturelle au Nouveau-Brunswick, en 1997. Elle fut directrice du Centre culturel Aberdeen pendant huit ans. Durant ces années, elle a travaillé au développement et à l’implantation d’un plan stratégique, à l’acquisition du bâtiment par les membres et à un projet de rénovation d’envergure. Elle a aussi initié et dirigé le projet du Parc des arts du Sommet de la francophonie qui a eu lieu en 1999 à Moncton. Ce parc fait partie du Centre culturel Aberdeen. Ce projet unique en son genre incluait des partenariats entre des artistes professionnels, les gouvernements local, provincial et fédéral, en plus du secteur privé. En 1999, elle fonda le Festival Frye où elle travailla à titre de directrice fondatrice pendant plus de six ans. Ce festival s’est mérité une reconnaissance à l’échelle internationale et attire de nombreux écrivains de partout au monde. Madame Thériault siège présentement au Conseil d’administration de la Commission économique du grand Moncton, du théâtre l’Escaouette et est présidente du comité de citoyens de Sunny Brae, Moncton.


Jack Bishop
Prix de l'artiste en début de carrière de l'année

Né à Saint-Jean, Jack Bishop a obtenu son baccalauréat en beaux-arts de la NSCAD en 2007. Ses œuvres sont présentement exposées à la Gallery Page and Strange d’Halifax et à la Peter Buckland Gallery de Saint John. L’année dernière, il a participé à « Art with Heart », une vente aux enchères à des fins caritatives pour la Casey House de Toronto et a aussi participé à The Affordable Art Fair à New York. En 2006, M. Bishop a reçu une des subventions à la création d’Arts NB et, en 2007, certaines de ses œuvres ont été choisies pour faire partie de la Banque d’œuvres d’art du Canada. Le fruit de son travail lui a valu des éloges pour « sa technique avancée, son assurance au pinceau (touches puissantes et visibles et superposition de couches de peinture acrylique et à l’huile) et la clarté de ses thèmes ».


Carleton North High School
École des arts (anglophone)

La mobilisation dont a fait preuve l’école Carleton North High School pour mettre en place et maintenir une culture qui soutient les arts est à l’origine d’une gamme d’activités culturelles dans cette école en 2006-2007. Parmi ces activités, on pouvait retrouver la mise en scène de spectacles par le département des arts visuels. Les élèves ont aussi eu l’occasion de visiter des galeries dans leur ville ainsi qu’à Saint John et à Montréal. Les élèves de 12e année ont visité le studio d’un artiste professionnel, le club d’art a organisé des ateliers hebdomadaires et les départements d’art et de musique ont fait deux visites libres à la fin de chaque semestre mettant en vedette les beaux-arts. Le département de musique a formé deux groupes de jazz, un orchestre et une chorale. Ces derniers se sont produits maintes fois devant le public et ont présenté leur spectacle dans plusieurs écoles élémentaires et intermédiaires de la région. Ils ont aussi offert trois différentes prestations au festival de théâtre de la province : deux productions originales écrites par des enseignants et une production originale écrite par un élève. Chaque semestre les élèves de la classe de théâtre numéro 120 ont monté des spectacles qu’ils ont présentés devant public, y compris aux trois écoles intermédiaires de la région et aux autres élèves de leur école. La pièce de Noël a été écrite et produite par un enseignant et interprétée par 17 élèves. Un spectacle de variété d’avant-Noël a donné leur chance aux élèves qui n’avaient peut être pas eu l’occasion de faire partie des groupes donnant des prestations parascolaires. On y mettait en vedette les performances de groupes rock, punk, d’un orchestre de cuivres, d’un chanteur, de pianistes et de danseurs. Fait remarquable : 85 % des élèves de Carleton North en 11e et en 12e années ont choisi de suivre des cours d’art l’année dernière.


Centre d’apprentissage du Haut-Madawaska
École des arts (francophone)

En 2006, le Centre d’apprentissage du Haut-Madawaska, le C.A.H.M., a intégré un nouveau programme de Sports-Arts-Études (SAE) qui consiste à offrir un programme centré sur les programmes d’études du Nouveau-Brunswick, tout en offrant la possibilité d’exceller dans un niveau sportif, artistique et technologique. Ce programme vise à avoir des répercussions mesurables au plan intellectuel, cognitif, social, affectif et esthétique. Grâce à celui-ci, les élèves sont en mesure, entre autres, d’acquérir les savoirs, les savoir-faire et les savoir-être reliés aux divers modes d’expression artistique et culturelle, tout en considérant sa culture en tant que facteur important de son apprentissage. Parmi les nombreux projets, un studio de télévision interne, une salle d’enregistrement sonore et une radio étudiante ont été installés pour avoir la possibilité de concrétiser plusieurs projets servant à faire la création de disques compacts, la production de courts métrages, la participation au festival des vidéastes au Manitoba ainsi que la création d’une comédie musicale. Un projet de cybercarnet permet une intégration complète de l’écriture et de la lecture. Les élèves peuvent publier les écrits (récits, poèmes, chroniques, résumés) dont ils sont fiers et les gens peuvent les lire. Le programme SAE permet aussi aux élèves de cheminer en musique et en arts visuels. Un orchestre, composé de divers instruments, jouera de beaux morceaux lors d’événements spéciaux. En arts visuels, les élèves ont chance de manipuler des composantes dans des contextes de créations et d’appréciation.







< - RETOUR - >