Communiqué



L'Événement Éloizes se déroulera à Charlottetown en mai

11 Mars 2008 - Les finalistes aux Éloizes 2008 sont dévoilés .


L’Association acadienne des artistes professionnel.le.s du Nouveau-Brunswick (AAAPNB) a annoncé les finalistes à la 10e Soirée des Éloizes 2008 et du même coup, a dévoilé le lieu d’accueil de l’Événement Éloizes 2008, soit Charlottetown à l’Île-du-Prince-Édouard. Cet événement d’envergure comprendra la Soirée de remise des prix Éloizes ainsi qu’une gamme de manifestations artistiques qui se dérouleront du 30 avril au 4 mai 2008 dans la capitale insulaire. C’est la municipalité de Charlottetown qui accueille l’événement qui sera organisé en collaboration avec le Carrefour de l’Isle-Saint-Jean et la Fédération culturelle de l’Île.


Le Prix Hommage à Angèle Arsenault
Cette année, le Prix Hommage sera remis à Angèle Arsenault. Elle recevra cet honneur lors de la Soirée des Éloizes. L’œuvre de celle que l’on appelle affectueusement l’étoile de l’Île est grandiose. Elle a été l’une des premières femmes acadiennes à faire rayonner l’Acadie à l’extérieur de la région atlantique grâce à ses chansons qui encore aujourd’hui font vibrer un vaste auditoire, sans frontière d’âge ou de provenance géographique. Pour Angèle Arsenault, la musique est viscérale et c’est en 1975 que sa carrière prend son envol avec son album Première. La célébrité vient à elle en 1977 avec Libre, un album trois fois platine. La chanteuse d’Abram-Village se hisse alors à la tête de tous les palmarès et se produit à la Place des Arts à guichet fermé. Le parcours de cette artiste prolifique est jalonné de succès : une vingtaine d’albums en trente ans de carrière. Angèle a reçu plusieurs distinctions honorifiques, dont l’Ordre du Canada en 2003. Son public l’admire pour sa simplicité, son dynamisme et sa joie de vivre contagieuse. À travers les rires et les larmes, Angèle Arsenault porte haut le flambeau de l’espoir et de l’Acadie toute entière.


Et les finalistes sont
Les finalistes dans les 13 catégories sont :

Artiste de l’année en cinéma-vidéo-télévision :
          Sofi Langis - Soldat à vie;
          Daniel Léger - Un dimanche à 105 ans;
          Mélanie F. Léger - Drôle de chapeau

Artiste de l’année en danse :
          Sarah Anthony – Almost;
          Guylaine Joly-Echardour – Couleurs;
          Manon Melanson - Intrinsic Spirit

Artiste de l’année en théâtre :
          Luc Rondeau - Le Grand Cercle;
          Claire Normand - L’Année du Big-Mac;
          Denise Bouchard - Pélagie-la-Charrette

Artiste de l’année en littérature :
          Daniel Dugas - Même un détour serait correct;
          Serge Patrice Thibodeau - Seul on est;
          Georgette LeBlanc - Alma

Artiste de l’année en musique :
          Joseph Edgar - Oh ma ma !;
          Pascal Lejeune - Le commun des bordels;
          pAn - Fables et fréquences

Artiste de l’année en arts visuels :
          Gilbert LeBlanc - Divers jardins;
          Georgette Bourgeois - L’esprit de Grand-Pré;
          Raymonde Fortin - diverses expositions

Artiste s’ayant le plus illustré à l’extérieur de l’Acadie :
          BLOU - Pied-à-terre;
          Danny Boudreau;
          Sandra Le Couteur - La demoiselle du traversier

Découverte de l’année :
          Raymonde Fortin - diverses expositions;
          Sofi Langis - Soldat à vie;
          pAn - Fables et fréquences

Spectacle de l’année :
          L’année du Big-Mac - Théâtre populaire d’Acadie;
          SplasH2O – HOUPPZ;
          Carte blanche aux artistes d’Ode - Ode à l’Acadie

Meilleure couverture médiatique :
          Le Courrier de la Nouvelle-Écosse;
          Émission VIA TVA;
          Manon Lévesque, animatrice à Entre Nous à la Télévision Rogers

Événement de l’année :
          Festival Frye;
          Festival de théâtre tout public en Acadie;
          Festival international du conte et de la parole en Acadie

Soutien aux arts :
          Donat Lacroix;
          La Coopérative de Caraquet;
          La Fédération des jeunes francophones du Nouveau-Brunswick

Soutien à la production artistique :
          L’Association le Moulin de la Baie de la Baie Ste-Marie;
          Le Festival de l’Escaouette de Chéticamp;
          L’Association régionale de la communauté francophone de Saint-Jean.


Pour l’AAAPNB, qui s’est donné comme mandat d’augmenter la sensibilité du public face au rôle important des arts et de la culture dans le développement de l’Acadie du Canada atlantique, la soumission conjointe du Carrefour de l’Isle-Saint-Jean et de la Fédération culturelle de l’Île ne pouvait pas mieux tomber. « Nous sommes honorés de célébrer le 10e anniversaire des Éloizes à l’Île-du-Prince-Édouard où se fête également cette année le 250e anniversaire de la résilience et de la ténacité des Acadiens et des Acadiennes de l’Île St-Jean, a laissé entendre Louise Lemieux, présidente de l’Association acadienne des artistes professionnel.le.s du Nouveau-Brunswick. Nous sommes convaincus qu’il s’agira d’une édition mémorable », s’est-elle exclamée.

Rita Shyle-Arsenault, présidente de la Fédération culturelle de l’Î.-P.-É., était emballée. « Il s’agit d’une occasion en or pour faire rayonner ce qui se fait de mieux dans notre province a-t-elle déclarée. Notre communauté sera dynamisée par cet événement riche en émotion. » De son côté, Alex Robert, président du Carrefour de l’Isle-Saint-Jean, s’est dit honoré de recevoir l’événement. « Nous avons développé de belles relations avec les représentants de la ville de Charlottetown et nous sommes très heureux d’avoir été choisis comme région hôtesse. Nous avons hâte de recevoir cette grande manifestation artistique. »

La direction artistique de l’Événement Éloizes sera assurée par René Poirier alors que la direction artistique de la Soirée des prix Éloizes sera sous la gouverne de Philip-André Collette et Amélie Gosselin.


-30-


Source : Carol Doucet Communications


----------------------------------


BIOGRAPHIES DES FINALISTES 2008


ARTISTE DE L'ANNÉE EN CINÉMA-VIDÉO-TÉLÉVISION

Sofi Langis
Sofi Langis
possède une impressionnante feuille de route. Tantôt opératrice caméra, tantôt monteuse, elle signe avec Soldat à vie sa première réalisation. Tourné en pleine guerre, ce documentaire pose un regard sur cette jeunesse israélienne contrainte à se battre dans une guerre à laquelle elle ne croit pas et forcée à mettre de côté une partie de sa vie pour occuper un emploi qu'elle ne désire pas. Le documentaire de Sofi a été primé lors du dernier Festival international de cinéma francophone en Acadie dans la catégorie meilleure oeuvre acadienne moyen ou long métrage.

Daniel Léger
C’est en nous présentant son arrière-grand-mère, un personnage aussi attachant qu’émouvant, que l’auteur-compositeur-interprète Daniel Léger a fait ses premiers pas dans l’univers cinématographique. Son court métrage, Un dimanche à 105 ans, n’est pas passé inaperçu et s'est mérité le prix du public La Vague du meilleur court métrage canadien ainsi que le prix La Vague pour la meilleure oeuvre acadienne court métrage lors de la dernière édition du Festival international de cinéma francophone en Acadie. Daniel a été lauréat du concours Tremplin de l’ONF.

Mélanie F. Léger
En remportant le concours Tremplin de l’ONF, la comédienne et dramaturge Mélanie F. Léger a ajouté une nouvelle plume à son chapeau, celle de réalisatrice.
Son premier film, Drôle de chapeau, nous plonge dans un univers de fantaisie et de rêve l’espace d’un après-midi d’été. Véritable conte urbain, ce court métrage de fiction met en scène une vendeuse de bonbons, un écrivain, des personnages bigarrés et un chapeau aux étranges pouvoirs.




ARTISTE DE L'ANNÉE EN DANSE

Sarah Anthony

Interprète, chorégraphe et codirectrice d’Entre-Deux Danse, Sarah Anthony a toujours eu le souci de créer des pièces novatrices, pures et remplies d’émotions. Avec Almost, elle a été fidèle à elle-même en chorégraphiant une pièce où la gestuelle est épurée pour permettre à l’auditoire de se concentrer sur la narration qui se fait sur scène. Almost explore le rapport émotif qu’entretient la chorégraphe avec le caractère éphémère du bonheur. Il s’agit d’une création de haut calibre qui vacille entre l’individu et le collectif.

Guylaine Joly-Echardour
Pour Guylaine Joly-Echardour, la danse est synonyme de dépassement et de vie. Afin de transmettre sa passion pour cette discipline, elle évolue en tant que directrice artistique et pédagogique de l’Académie
de danse Dieppe Academy Dance
. En juin 2007, elle a conceptualisé le spectacle Couleurs dont elle signe plusieurs chorégraphies. Guylaine Joly-Echardour, chorégraphe et danseuse avant tout, cherche à démontrer que l’art est un moteur de vie.

Manon Melanson
Avec Intrinsic Spirit, l’interprète et chorégraphe Manon Melanson explore un autre aspect de la danse et plonge dans l’esprit du jazz. C’est lors d’un stage de perfectionnement professionnel que lui est venue l’inspiration pour cette chorégraphie qui se veut une improvisation structurée musique-danse. Développée de concert avec le trio Conversations, la pièce explore les rythmes intérieurs avec une gestuelle ancrée au sol, mais exprimant un sentiment de liberté quasi euphorique. L’énergie des musiciens et de la danseuse se marient pour créer sur scène une oeuvre dynamique, avec de nouveaux reflets à chaque prestation.


ARTISTE DE L'ANNÉE EN THÉÂTRE

Luc Rondeau

En signant de sa main de maître les décors ingénieux, les 300 costumes du spectacle Le Grand Cercle, Luc Rondeau a réalisé un véritable tour de force. Avec 15 musiciens, 40 choristes, 60 comédiens, danseurs et solistes, lui et son équipe ont conçu la plus grande comédie musicale des provinces atlantiques. Relatant les faits marquants de l’histoire acadienne, ce spectacle à grand déploiement est devenu un incontournable à Chéticamp.

Claire Normand
Dans la pièce L’Année du Big-Mac, une critique de la société américaine percutante, le jeu de Claire Normand relève de la grande performance. Pour interpréter le rôle principal de Jacklyn Prozac, la comédienne a su s’abandonner complètement, sans craindre le ridicule, afin de camper cette mère « un peu beaucoup » maniaco-dépressive. Grâce à son interprétation drôle, intense et très physique, Claire a largement contribué au succès de ce spectacle qui a raflé le Masque de la production franco-canadienne 2007.

Denise Bouchard
C’est avec fougue et passion que Denise Bouchard s’est investie pour interpréter de façon magistrale le rôle-titre de Pélagie-la-Charette dans le méga-spectacle du Pays de la Sagouine. Dans cette pièce inspirée du roman primé d’Antonine Maillet, c’est avec générosité que la comédienne a donné vie avec à ce personnage plus grand que nature. Pélagie-la-Charrette relate l’histoire de cette femme hors de l’ordinaire, et de ses charretteux qui mettront plus de dix ans à remonter de Georgie jusqu’en Nova Scotié afin d’y retrouver leur pays d’origine.


ARTISTE DE L'ANNÉE EN LITTÉRATURE

Daniel Dugas

On a dit de la poésie de Daniel Dugas qu’elle était « engagée ».
Son 5e recueil, Même un détour serait correct, ne fait pas exception. Contestation et dénonciation sont fortement imprégnées dans ce recueil qui demeure animé d’un humanisme profond. Avec intelligence et finesse, l’auteur y interroge les mécaniques, les dynamiques de nos sociétés modernes et essaie d’en démontrer et d’en démonter les rouages.
Même un détour serait correct est le dernier recueil d’une trilogie explorant le milieu urbain et questionnant les tensions politiques et sociales de notre monde.

Serge Patrice Thibodeau
Seul on est, le douzième recueil de l’auteur Serge Patrice Thibodeau, a reçu en novembre dernier, le Prix littéraire du Gouverneur général dans la catégorie poésie. Le prolifique poète et essayiste a ainsi réussi l’exploit de remporter pour une deuxième fois la plus importante distinction littéraire au Canada. Sa maîtrise de l’écrit, de la concision a été encensée ainsi que sa démarche « qui ne cède pas à la facilité ».
Écrite à partir d'un vers de Paul Valéry, Seul on est a été largement inspiré par la rivière Petitcodiac et son écosystème menacé.

Georgette LeBlanc
Georgette LeBlanc
a fait une entrée remarquée dans l’univers de la littérature. Son 1er recueil de poésie, Alma, a récolté de nombreuses distinctions dont le prestigieux prix Félix-Leclerc de la poésie 2007, une première pour une auteure francophone hors Québec. Dans ce recueil, qui se lit comme un roman, l’héroïne nous transporte dans son intimité. Écrit entièrement en langue acadienne de la Baie Sainte-Marie, Alma démontre un savoir-faire exceptionnel, une profonde analyse des sentiments humains et un respect absolu des mots.


ARTISTE DE L'ANNÉE EN MUSIQUE

Joseph Edgar

Longuement connu comme le chanteur principal du groupe Zéro °Celsius, l’auteur-compositeur-interprète Joseph Edgar est une figure marquante de l’Acadie urbaine. Son 2e album solo, Oh ma ma!
approfondit encore davantage son registre exceptionnel, sa signature musicale personnelle. Porté par la puissance évocatrice de ses textes et de sa voix chaude, Oh ma ma! séduit sur son passage par ses mélodies folks accrochantes et l’authenticité qui s’en dégagent.

Pascal Lejeune
Spécialiste des jeux de mots, des textes originaux et des mélodies plaisantes, Pascal Lejeune a un style bien à lui. Partout où il passe, il charme les foules avec son humour poignant et sa poésie. Son premier album, Le commun des bordels, a reçu des critiques fort élogieuses. Au Festival en chanson de Petite-Vallée, où il est finaliste dans la catégorie auteur-compositeur-interprète, il remporte le grand prix Artisti pour la meilleure interprétation des chansons créées pendant le Festival. Une belle voix, une forte présence sur scène, un artiste complet dont on n’a pas fini d’entendre parler.

pAn
Avec son premier album francophone Fables et fréquences, pAn a insufflé un vent de fraîcheur à la scène musicale alternative. Son jeu musical oscille entre le folk acoustique et les rythmes électroniques.
Résolument moderne cette identité sonore avec un beat hip-hop a trouvé preneur, sa chanson La vague
s’est hissée au sommet du palmarès des radios communautaires acadiennes où elle est restée pendant plus de dix semaines. Véritable passeport musical, son album lui a permis de participer à la FrancoFête en Acadie ainsi qu’aux Nuits acadiennes à Paris.


ARTISTE DE L'ANNÉE EN ARTS VISUELS

Gilbert LeBlanc
Gilbert LeBlanc
a exploré une grande diversité de matériaux au cours de sa carrière, mais il se consacre maintenant au bronze. Dans son exposition Divers jardins, montrée à la galerie Louise-et-Reuben-Cohen et à la Galerie Restigouche de Campbellton, il a regroupé 48 sculptures abstraites en bronze réalisées sur une période de sept ans. Divers jardins amène le spectateur à déambuler à travers plusieurs installations, dont le jardin suspendu, le jardin d’OGM, le jardin du hasard, le jardin d’Éden, le jardin d’eau et le jardin d’hiver.
Créée intuitivement et dans la spontanéité ses sculptures n’en demeurent pas moins marquées d’une grande cohérence dont il émane une force tranquille.

Georgette Bourgeois
Première artiste en résidence au site historique national de Grand-Pré, Georgette Bourgeois a créé
L’esprit de Grand-Pré, une série de neuf tableaux qui lui ont permis d’approfondir son questionnement sur l’Acadie. Imprégnées de lumière, ses créations reflètent la vitalité de son peuple qu’elle a su intégrer au moyen de métaphores. En montre pendant tout l’été 2007 au site historique, l’exposition illustre la force et la détermination du peuple acadien.

Raymonde Fortin
L’année 2007 en fut une de grande effervescence pour Raymonde Fortin. Elle a présenté quatre expositions dans des galeries d’art du Nouveau-Brunswick, pris part à deux symposiums au Québec et décroché de nombreuses reconnaissances dont le BMO 1èresoeuvres. Par sa démarche abstraite et conceptuelle, elle explore les matériaux et les textures et tend à révéler une présence mystique directement liée à la présence humaine dans ses tableaux et ses sculptures.


ARTISTE S'AYANT LE PLUS ILLUSTRÉ À L'EXTÉRIEUR DE L'ACADIE

BLOU
BLOU
s’est donné comme mission de transporter et de faire connaître la musique acadienne et ses traditions d’un bout à l’autre de la planète. Il a innové en développant un son musical bien à lui, le style Acadico, qui séduit et envoûte à l’étranger. En 14 ans d’existence, il a foulé le sol de plus de 25 pays, donné près de 3 000 spectacles, faisant de lui un véritable ambassadeur culturel de l’Acadie. Au cours de la dernière année, il a présenté son spectacle Pied-à-terre, en Angleterre, en Chine, en Écosse, en Espagne, en France, au Québec et en Ontario. En 2007, son travail lui a valu un Prix de la musique de la côte Est dans la catégorie Album francophone de l’année.

Danny Boudreau
Artiste phare en Acadie, Danny Boudreau chante depuis toujours et avec passion. Avec quatre albums à son actif, il promène ses spectacles partout à travers la francophonie canadienne et dans plusieurs pays d’Europe, en passant par l’Afrique. L’automne dernier, il s’est à nouveau distingué à l’échelle nationale en remportant le concours « Québec, je te chante ! » initié par Espace musique en collaboration avec la Société du 400e anniversaire de la ville de Québec. Sa chanson « Tant d’histoires » a été un véritable coup de coeur pour le public, témoignant une fois de plus du talent indéniable de cet artiste acadien.

Sandra Le Couteur
Partout où elle passe, que ce soit aux îles Marquises, à Carcassonne, à Saint-Pierre-et-Miquelon ou au Québec, la chanteuse Sandra Le Couteur suscite l’engouement. Les observateurs de la scène musicale l’ont qualifiée d’artiste accomplie, de surdouée. Son premier opus La demoiselle du traversier a récolté d’élogieuses critiques tant au pays qu’à l’étranger. La prestigieuse revue musicale française Chorus lui a d’ailleurs décerné un coup de cœur pour ce disque jugé d’un caractère exceptionnel. Cette revue qui est diffusée dans plus de 120 pays est considérée comme la référence en chanson française. Un privilège dont très peu d’artistes peuvent s’enorgueillir.



DÉCOUVERTE DE L'ANNÉE

Raymonde Fortin

Fraîchement diplômée en arts visuels de l’Université de Moncton, Raymonde Fortin se démarque non seulement par la qualité artistique de ses oeuvres, mais aussi par sa rigueur et son engagement social et professionnel. Figure montante de la scène des arts visuels au Nouveau-Brunswick, elle possède une feuille de route déjà bien garnie. Elle a signé plusieurs expositions solos et participé à plusieurs manifestations artistiques collectives. Raymonde Fortin a également remporté plusieurs prix et mentions. Tant dans ses sculptures que dans ses peintures, elle aborde une démarche abstraite et conceptuelle, traduisant les énergies et les émotions qui l’habitent.

Sofi Langis
La cinéaste Sofi Langis évolue dans l’univers du cinéma-vidéo-télévision depuis plus de cinq ans. Elle s’est initiée à plusieurs aspects de la production en étant opératrice caméra, directrice photo ou encore monteuse.
Avec Soldat à vie elle signe sa première réalisation, un long métrage captivant et percutant qui nous amène en Israël, l’un des rares pays à imposer le service militaire à tous ses jeunes, hommes et femmes. La réalisatrice acadienne donne la parole à de jeunes Israéliens qui doivent composer avec cette réalité. Le film de Sofi Langis ne laisse personne indifférent et s’est mérité le prix de la Meilleure oeuvre acadienne moyen ou long métrage au dernier Festival international de cinéma francophone en Acadie. Audacieuse et déterminée, Sofi Langis n’a pas fini de nous surprendre.

pAn
La musique de l’auteur-compositeur-interprète Pierre S. Blanchard, de son nom de scène pAn, vibre au son d’une Acadie urbaine et pluraliste. Avec son 1er album français,
Fables et fréquences, pAn propose un son musical qui oscille entre le folk acoustique et les rythmes électroniques créant ainsi un hybride inventif et fort réussi. pAn apporte un véritable vent de fraîcheur au paysage musical actuel grâce à son style personnel et original. Fables et fréquences séduit et partout où pAn se produit, le public en redemande…



SPECTACLE DE L'ANNÉE

L’année du Big-Mac

Produit par le Théâtre populaire d’Acadie, L’année du Big-Mac est une comédie tragique et délirante. Audacieuse et de grande qualité, elle met en scène sept comédiens qui campent des personnages aussi loufoques les uns les autres. Ils nous entraînent dans l’univers invraisemblable et complètement éclaté de la famille Prozac. Satire sociale et grinçante de la société américaine, la pièce relate le drame qui a secoué cette famille. Tous les acteurs se sont dépassés pour donner vie et folie au texte percutant de Marc Prescott. Le spectacle a d’ailleurs été couronné Masque de la production franco-canadienne de l’Académie québécoise du théâtre.

SplasH2O
Avec la pièce SplasH2O, la compagnie HOUPPZ propose une éclaboussante comédie. Présentée notamment dans le cadre du Festival de théâtre tout public en Acadie, cette création originale est interprétée par trois comédiens utilisant un minimum de moyens matériels et un maximum d’imagination et d’ingéniosité. À travers une série de saynètes qui ont en commun le thème de l’eau, le spectacle explore cet élément en empruntant différents styles allant du clownesque au cinéma muet en passant par l’absurde et le burlesque.

Carte blanche aux artistes d’Ode
La fabuleuse aventure débutée en 2004 se poursuit pour les artistes d’Ode à l’Acadie.
Dans leur nouveau spectacle, Carte blanche aux artistes d’Ode, les sept artistes ont voulu dévoiler et partager avec le public un côté plus intime d’eux. Ils ont voulu retourner aux sources et laisser place à la spontanéité et à l’improvisation tout en explorant de nouveaux instruments et en s’inspirant de nouvelles sonorités. Une fois de plus, la magie opère. Le spectacle a été présenté devant des salles pleines et des milliers de spectateurs éblouis par tant de talent.
Carte blanche est un spectacle des Productions Ode.



MEILLEURE COUVERTURE MÉDIATIQUE

Le Courrier de la Nouvelle-Écosse
Le Courrier de la Nouvelle-Écosse
est au cœur de l’avancement du milieu artistique et culturel depuis 70 ans. Véritable institution, le journal demeure à l’avant-scène des différentes manifestations culturelles de la province. À travers ses pages, Le Courrier fait la promotion des artistes acadiens et francophones et de leurs réalisations. Le journal est véritablement au cœur de la communauté et n’hésite pas à créer divers partenariats pour encore mieux diffuser et faire connaître les produits culturels de la province.

Émission VIA TVA
Diffusé au réseau TVA, le magazine VIA TVA est une émission hebdomadaire qui présente aux téléspectateurs la réalité, la vitalité et la diversité de la francophonie canadienne hors Québec. Chaque samedi, l’animatrice Cindy Royer nous convie dans l’univers créatif de francophones de partout au pays. Plusieurs artistes des provinces atlantiques ont fait l’objet de reportage dans le cadre de cette émission.

Manon Lévesque, animatrice Entre Nous, Rogers
Manon Lévesque
a toujours été fascinée par la culture, les arts et spectacles et les gens. Animatrice de l’émission Entre Nous diffusée sur les ondes de la télévision Rogers, elle a accordé une grande place aux artistes acadiens et francophones. Plus de 175 artistes ont défilé à son émission. Son grand sens de l’écoute, sa sensibilité, sa curiosité, son professionnalisme ont grandement contribué au succès de ces merveilleuses rencontres quotidiennes.



ÉVÉNEMENT DE L'ANNÉE

Festival Frye

Fort de sa nouvelle image, la 8e édition du Festival Frye n’a pas ménagé ses efforts pour offrir à son vaste public un « copieux festin littéraire ». Plus d’une quarantaine d’auteurs et d’artistes d’ici et d’ailleurs ont participé à la programmation variée rejoignant tous les groupes d’âge. Encore une fois, tous les éléments étaient en place pour faire vivre à l’auditoire grandissant une expérience enrichissante dans un climat propice à la découverte et au partage grâce à la magie des mots.

Festival de théâtre tout public en Acadie
Émerveillement, émotions, rires et dépaysement étaient au rendez-vous de la première édition du Festival de théâtre tout public en Acadie. Le festival a réuni des productions professionnelles de l’Acadie et du Québec ainsi qu’une création Canada-France. Six différentes pièces ont pris l’affiche dans trois lieux de diffusion durant 42 jours, faisant de Caraquet un lieu incontournable pour les professionnels de la scène et les amateurs de théâtre.

Festival international du conte et de la parole en Acadie (FICPA)
Dix-huit conteurs d’Acadie, du Québec, de la France et d’Afrique ont animé avec ferveur la troisième édition du Festival international du conte et de la parole en Acadie qui s’est déroulé dans plusieurs endroits du comté de Kent et du sud-est du Nouveau-Brunswick. Les jeunes comme les plus vieux ont été conviés à écouter des contes d’amour, de délices et de douceurs et à faire le plein de féerie et de rires. En plus des récits, le festival a donné lieu au lancement officiel du livre-CD Parlures d’Acadie… un outil supplémentaire pour répandre le conte en Acadie.


SOUTIEN AUX ARTS

Donat Lacroix
Donat Lacroix
est probablement celui qui a invité le plus de monde à venir voir l’Acadie…Au fil des années, il est devenu un véritable ambassadeur de notre culture et de nos artistes. Le parcours de cet homme aux multiples talents est marqué par son engagement et sa passion pour la chanson. Mordu de la scène, il a également œuvré en coulisse pour assurer le succès de nombreuses activités culturelles et artistiques dans la région de Caraquet. Animé d’une grande générosité, il a cédé à la ville de Caraquet son bateau, le Jos-Frédéric, transformé en salle de spectacle flottante et devenu un attrait touristique majeur dans la région.

La Coopérative de Caraquet
La Coopérative de Caraquet
est aux premières loges du développement artistique et culturel de la région depuis plus de 60 ans. L’établissement a apporté son appui financier à de nombreux organismes et événements régionaux. Qu’il s’agisse du Théâtre populaire d’Acadie, du Festival acadien de Caraquet, du Festival des arts visuels en Acadie ou à des initiatives d’envergure plus provinciale tels les États généraux des arts et de la culture, la Coopérative de Caraquet n’a jamais eu peur de prendre des risques, faisant ainsi figure de visionnaire. Par le biais de sa Fondation Saint-Pierre, la coopérative a injecté des sommes importantes dans le secteur des arts et de la culture.

Fédération des jeunes francophones du Nouveau-Brunswick (FJFNB)
Grâce à son concours Accros de la chanson, la Fédération des jeunes francophones du Nouveau-Brunswick offre à de jeunes francophones de chez nous un lieu d’expression et permet de faire des découvertes intéressantes. Grâce au travail de la FJFNB et des nombreux artistes professionnels qui participent à l’initiative, Accros de la chanson contribue à faire rayonner la chanson francophone en Acadie. Elle prépare la relève musicale d’ici et participe à l’essor de l’industrie de la musique du Nouveau-Brunswick.


SOUTIEN À LA PRODUCTION ARTISTIQUE

L’Association le Moulin de la Baie
L’Association le Moulin de la Baie
a été créée en 2005 dans un effort de briser l’isolement culturel de la région en offrant des spectacles musicaux de qualité à la population de la Baie Sainte-Marie en Nouvelle-Écosse. Le Moulin de la Baie cherche à promouvoir et à faire découvrir à son public des artistes de grands talents et de divers horizons. Il présente une dizaine de spectacles par année. Le Moulin collabore avec plusieurs organismes à vocation culturelle, artistique et communautaire de la région pour donner la chance à des artistes de diffuser leur produit dans ce coin de pays.

Festival de l’Escaouette
Fort de ses trente-deux années d’existence, le Festival l’Escaouette de Chéticamp est devenu un événement culturel d’envergure s’échelonnant du début juillet à la fin août. Le Conseil des arts de Chéticamp en partenariat avec la Société Saint-Pierre déploie des efforts soutenus pour assurer le succès de ce festival qui met à l’affiche une programmation riche et diversifiée pour toute la famille. Durant deux mois, grâce au Festival l’Escaouette, Chéticamp se transforme en véritable carrefour culturel où musiciens, danseurs, comédiens, chanteurs, artistes visuels, conteurs font vibrer la fierté acadienne.

Association régionale de la communauté francophone de Saint-Jean
L’Association régionale de la communauté francophone de Saint-Jean (ARCf) est un acteur clé du développement culturel et artistique dans la région du Saint-Jean métropolitain. L’ARCf propose une grande variété de rendez-vous culturels qui ont une incidence positive tant sur la communauté que sur les artistes acadiens. Grâce à ces différents programmes et à ses partenariats, l’ARCf est devenu un diffuseur dynamique du produit culturel et artistique acadien. Que ce soit par l’entremise de sa Série Rido, de son Programme culturel français, ou encore de l’activité Franco Buzz, l’ARCf ne rate pas une occasion de mettre en valeur les artistes de chez nous.




Source : Carol Doucet Communications







< - RETOUR - >