Communiqué



Georgette LeBlanc se mérite le Prix Félix-Leclerc 2007

20 Septembre 2007 - La poète acadienne Georgette LeBlanc est la lauréate du prix Félix-Leclerc de la poésie 2007 pour son recueil Alma lancé le printemps dernier aux Éditions Perce-Neige.

Offert à tous les deux ans par la Fondation Félix-Leclerc, le prix récompense un premier recueil en français d’un.e jeune écrivain.e canadien.ne de 35 ans et moins. C’est la première fois qu’il est décerné à une francophone hors Québec. Georgette LeBlanc recevra son prix lors des cérémonies d’ouverture du Festival international de la poésie à Trois-Rivières qui aura lieu le 28 septembre. Le livre sera disponible dans les librairies québécoises le 19 septembre.

Le jury était composé de Madame Isabelle Forest (poète), de Monsieur Pierre Labrie (poète) et présidé par Madame Nathalie Leclerc (Fondation Félix-Leclerc).

« C’est un vrai plaisir d’accepter un prix qui porte le nom de ce poète, qui lui aussi écrivait le cœur gros... et qui, comme Alma devait bien chanter avant de parler / rouler les mots dans sa goule comme du candy / entendre les ruisseaux des logis », raconte Georgette LeBlanc qui se dit extrêmement ravie que l’expérience d’Alma ait « à ce point touché des lecteurs d’un autre coin de bois. »

Alma mélange la langue acadienne de la Baie-Sainte-Marie en Nouvelle-Écosse à la poésie. Dans les pages de ce recueil qui se lit comme un roman, le personnage d’Alma se transforme de poème en poème, de saison en saison : j’écoute avec tout mon corps / comme si toute ma vie j’avais su / que c’est de même qu’un corps devrait grouiller. Avec cet ouvrage, la jeune auteure démontre les effets de la Crise économique de 1929 et de la Seconde Guerre mondiale sur un petit village acadien à travers les gestes quotidiens du personnage central.

Le prix Félix-Leclerc de la poésie a été créé en 1997 par la Fondation Félix-Leclerc en collaboration avec la Fondation Les Forges à l’occasion du 10e anniversaire de la mort du poète. Il vise à honorer la mémoire, l’esprit et l’oeuvre poétique de cet écrivain. La Fondation Félix-Leclerc cherche également à appuyer les jeunes écrivains dont l’objectif est d’encourager la créativité dans la francophonie. Le prix est accompagné d’une bourse de 1 000 $, de plusieurs livres de l’oeuvre littéraire de Félix Leclerc ainsi que d’une invitation à participer au Festival international de la poésie à Trois-Rivières.

Georgette LeBlanc est née en 1977 à Chicaben (Pointe-de-l’Église), dans la région de la Baie-Sainte-Marie, en Nouvelle-Écosse. Après avoir complété une maitrise consacrée à l’évolution de la musique traditionnelle à la Baie-Sainte-Marie, elle a terminé un doctorat en Études francophones à l’Université de la Louisiane à Lafayette, sous la direction du poète et ethnomusicologue cadien Barry Jean Ancelet. Elle a animé plusieurs ateliers d’écriture dans diverses institutions d’enseignement et est présentement nouvelle professeure à l’Université Sainte-Anne, en Nouvelle-Écosse. Après avoir publié des textes dans diverses revues, elle publie Alma, son premier recueil de poésie, qui lui a valu d’être finaliste au prix Émile-Nelligan 2007. Depuis le lancement du livre, elle a participé à plusieurs salons du livre, festivals littéraires et lectures publiques de poésie au Canada et à Paris.


-30-



Source : Carol Doucet







< - RETOUR - >