Communiqué



Quatre lauréates au Gala de la chanson de Caraquet 2007

17 Août 2007 - Lisa LeBlanc et Nathalie Aubut sont sortis grandes gagnantes de la 39e édition du Gala de la chanson de Caraquet qui avait lieu le mardi soir 7 août, au Carrefour de la mer de Caraquet. Elles se taillent ainsi automatiquement une place aux prochaines demi-finales du Festival international de la chanson de Granby.

C’est donc avec le dévoilement des lauréats que cette soirée, qui avait pour thème « Semer la vérité une chanson à la fois », parole de Monique Poirier, a pris fin. Cette vérité, les participants ont su la trouver lors d’une semaine intensive d’ateliers dont le point culminant était le Gala.



Lisa LeBlanc,
Lauréate de la catégorie auteur-compositeur-interprète


La grande gagnante de la catégorie Auteur-compositeur-interprète est Lisa LeBlanc de Rosaireville (près de Rogersville). C’est avec une énergie contagieuse que la jeune femme a su interpréter ses deux pièces Bourgeons clos et L’amour de ma vie avec beaucoup d’intensité. Celle qui pratique le chant et la guitare depuis plusieurs années a aussi remporté le Prix Coup de cœur de la ChantEauFête de Charlevoix. Ses textes bien brodés, son aisance sur scène ainsi que sa dextérité à la guitare ont vite fait de charmer le jury. Dans cette même catégorie figuraient les deux finalistes, Cédric Vienneau et Luc Arseneau.

Elle s’est ainsi mérité une bourse de 1 000 $ offerte par les Caisses populaires acadiennes, le Prix Étoile Galaxie de Radio-Canada accompagné d’une bourse de 1 000 $ en plus d’avoir remporté le Prix coup de coeur de la ChanEauFête de Charlevoix qui comprend une prestation lors de l’édition 2008 de la ChantEauFête de Charlevoix, la participation aux activités de formation et la participation au spectacle de clôture.



Nathalie Aubut,
Lauréate de la catégorie interprète


Nathalie Aubut de Pointe-à-la-Croix, originaire de Campbellton, est la grande gagnante de la catégorie Interprète de cette finale du Gala de la chanson 2007. Celle qui caresse le rêve depuis toujours d’entreprendre une carrière de chanteuse a su émerveiller les membres du jury grâce à ses interprétations touchantes des succès Cap Enragé de Zachary Richard et Perce les nuages de Paul Daraîche. La profondeur de son interprétation ainsi que sa voix puissante lui ont déjà permis de chanter à des évènements importants tels que la finale des Jeux du Canada 2003 ainsi qu’à la première émission de Star académie. Dans la catégorie Interprète, les deux autres finalistes étaient Tanya Brideau et Sophie Godin.

Elle s’est mérité le Prix Étoile Galaxie de Radio-Canada, accompagné d’une bourse de 1 000 $ ainsi qu’une bourse de 250 $ offerte par Artisti.




Sophie Godin,
Prix du public


Sophie Godin, originaire de Paquetville, a été la préférée du public lors de cette 39e édition du Gala de la chanson. La foule, d’environ mille personnes, a vite été charmée par la voix puissante de la jeune femme. Elle a su interpréter avec brio les pièces à succès Un homme d’Annie Villeneuve et Plus jamais la mer de Calixte Duguay. Quoiqu’encore bien jeune, Sophie Godin de Paquetville ne manque pas d’expérience sur la scène musicale. Finaliste du Sommet de la chanson de Kedgwick en 2006, c’est sa voix mélodieuse qui, depuis 2005, donne le coup d’envoi aux parties du Titan d’Acadie-Bathurst avec l’interprétation de l’hymne national. Elle s’est mérité une bourse de 1000 $ offerte par Paulin Gagnon.



Émilie Bernard,
Lauréate de la catégorie Chanson primée


Émilie Bernard, de Charlo, est l’heureuse gagnante de la catégorie Chanson primée avec sa pièce Entre chien et loup. En 2006, elle a remporté la finale du concours Accros de la chanson. Elle a depuis chanté dans divers événements dont un cercle des auteurs-compositeurs en 2007 et lors d’une vitrine au Festival acadien de Caraquet 2006. Dans la même catégorie figurait Eddy Downing.

Elle se mérite ainsi une bourse de 1 000 $ offerte par Jacques Boucher Architecte ainsi qu’une bourse de 500 $ offerte par la SOCAN.



Prix de participation

Les six finalistes des catégories auteur-compositeur-interprète se sont mérité une bourse de participation de 150 $ offerte par Jacques Boucher, architecte ainsi qu’une bourse de participation de 150 $ offerte par Aliant. Les lauréats des catégories auteur-compositeur-interprète et Interprète reçoivent chacune une bourse d’étude de l’Éducation permanente équivalant à trois crédits de cours à l’un des trois campus de l’Université de Moncton.



Une belle brochette d’artistes invités

Cette année encore, des artistes invités ont pris part au Gala accompagnant ainsi les six participants dans cette belle aventure. Le parrain de cette 39e édition, Wilfred Le Bouthillier, a pris part aux deux numéros d’ouverture et fermeture en plus d’offrir au public une interprétation de deux chansons. Marie-Philippe Bergeron, lauréate 2006 de la catégorie auteur-compositeur-interprète et Nancy Breau, lauréate 2006 de la catégorie interprète ont toutes deux offertes une interprétation seule d’une chanson de leur choix. Figurait aussi à cette liste d’artistes invités, Nathalie Renault qui a su interpréter avec brio les deux chansons primées d’Émilie Bernard et d’Eddy Downing.



Remplie de moments de vérité,
Une soirée à l’image de la relève


Animé par Janic Godin, animateur à la radio de Radio-Canada en Atlantique, le Gala a été témoin de moments parfois touchants, parfois cocasses. L’énergie était à son maximum pour cette 39e édition qui était sous la direction artistique de Mario Chenart alors que Jac Gautreau assurait la direction musicale. Notons aussi le beau travail de l’équipe de production de cette année. Danielle Normandeau à la scénographie a su éblouir avec un décor tout droit sorti des rêves avec de nombreux capteurs de rêves dispersés un peu partout dans la salle. Les musiciens qui accompagnaient, les artistes étaient Jac Gautreau au piano, Martin Melanson à la guitare basse, Chris Colepaugh à la guitare acoustique et électrique et Philippe Melanso'n à la batterie. Marc Landry assurait la direction des installations alors que la sonorisation était de Dion Cyr et l’éclairage d’André Arseneau. Toute cette belle équipe était coordonnée par Nancy Gionet.

Les membres du jury étaient sous la présidence de Jean-Marie « Pit » Benoît, musicien renommé. On pouvait aussi compter sur la participation de René Poirier, directeur artistique et metteur en scène et de Georgette LeBlanc, auteure et professeure à l’Université Sainte-Anne.

Le Gala de la chanson était l’apogée d’une semaine chargée d’ateliers pour les participants. Ces ateliers étaient donnés par Mario Chenart pour l’écriture et la composition, Jac Gautreau pour les arrangements musicaux et Linda Wedge pour l’interprétation et la technique vocale.

Il est à noter que le Gala de chanson de Caraquet 2007 sera diffusé à la Première Chaîne de Radio Canada en Atlantique le samedi 8 septembre à 11 h.

Le Gala de la chanson de Caraquet est rendu possible grâce à de nombreux collaborateurs et partenaires dont Patrimoine canadien, Festival international de la chanson de Granby, le réseau national des galas de la chanson, la province du Nouveau-Brunswick, la Première Chaîne de Radio-Canada, la Télévision de Radio-CanadaAtlantique, l’ARCANB, Musicaction, CHAU-TVA, l’entente de coopération Québec-Nouveau-Brunswick, les caisses populaires acadiennes, Galaxie, Acadie.Net, Jacques Boucher Architecte, Paulin Gagnon comptables agréés, CKLE, la SOCAN, Aliant, l’éducation permanente de l’Université de Moncton, le Collège communautaire du Nouveau-Brunswick, le Festival acadien de Caraquet et Acadie Presse.



-30-



Source : Karine Godin
Gala de la chanson de Caraquet







< - RETOUR - >