Communiqué



Wallonie-Bruxelles au Festival des films du monde

15 Août 2007 - Le long métrage Juju factory, coproduit avec le soutien de la Communauté française de Belgique, sera présenté dans la catégorie Regard sur le cinéma du monde au Festival des films du monde (FFM) qui se tiendra du 23 août au 3 septembre 2007. Plusieurs courts métrages de Wallonie-Bruxelles seront également au menu du FFM.

Juju factory (2005, 95 min) est une comédie située à mi-chemin entre le documentaire et la fiction qui raconte un épisode de la vie de Kongo Congo, un homme écrivant un livre dans le quartier de Matonge à Bruxelles. Il désire raconter l’histoire de la communauté congolaise, mais son éditeur exige un ouvrage concurrençant les guides de voyage. Refusant de se soumettre, Kongo Congo doit se tenir debout grâce à l’amour de Béatrice et à son amulette, son «juju»…

Juju factory a été tourné à Bruxelles et constitue le premier long métrage du cinéaste et écrivain congolais Balufu Bakupa-Kanyinda. Ce dernier a une dizaine de courts métrages à son actif. Plusieurs prix ont récompensé le fruit de son travail comme le Meilleur court métrage du Sud au Festival International du Film Francophone à Namur (1998) pour Le damier – Papa national oyé! (1997) ou le Prix du Public – meilleur court métrage au Festival des films africains en France (2001) pour Article 15 bis (1999). Balufu Bakupa-Kanyinda est né en 1957 à Kinshasa. Après des études de sociologie, d'histoire et de philosophie à Bruxelles, il apprend le cinéma en France, en Angleterre et aux États-Unis. Il est l'un des membres fondateurs de la Guilde Africaine des Réalisateurs et Producteurs.

Des courts métrages de la Communauté française de Belgique seront également présentés en compétition mondiale au FFM. Il s'agit de Une girafe sous la pluie (2006, 10 min), un film d’animation réalisé par l’infographiste Pascale Hecquet, et de Songes d’une femme de ménage (2006, 15 min), premier court métrage de fiction de Banu Akseki. Quant au court métrage E finita la commedia (2006, 13 min), de Jean-Julien Collette et Olivier Tollet, il sera présenté dans la section Regards sur les cinémas du monde du FFM.

L’horaire de ces films peut être consulté dès le 18 août sous http://www.ffm-montreal.org

La présentation de ces films et la présence de cinéastes de Wallonie-Bruxelles au Festival des films du monde de Montréal sont rendues possibles via le soutien du Commissariat général aux Relations internationales de la Communauté française de Belgique et de la Délégation Wallonie-Bruxelles au Québec. Depuis 25 ans, cette dernière représente la Communauté française et la Région wallonne de Belgique auprès du gouvernement du Québec. Elle a pour mission de mieux faire connaître aux Québécois toute la diversité de la Wallonie et de Bruxelles et de dynamiser les partenariats qui se nouent entre les deux communautés.


________________________________________


Du long, du court et du doc de Wallonie-Bruxelles
au Festival des films du monde

La Communauté française de Belgique sortira l’artillerie lourde lors du Festival des films du monde (FFM) qui se tiendra à Montréal, du 23 août au 3 septembre 2007. Plusieurs longs et courts métrages, ainsi que des documentaires, seront présentés durant ce grand rassemblement de cinéphiles.

Parmi les longs métrages présentés en sélection officielle hors compétition, mentionnons Irina Palm, le second film de Sam Garbarski après Le Tango des Rachevski en 2003. Dans la section Regards sur les Cinémas du Monde, les cinéphiles auront droit au plus récent film de Benoît Mariage, Cow-boy, mettant en vedette l’inimitable Benoît Poelvoorde. Également dans cette section figure L’Autre moitié de Rolando Colla.

Des courts métrages de la Communauté française de Belgique seront également présentés en compétition mondiale au FFM. Il s'agit d’Une girafe sous la pluie, un film d’animation réalisé par l’infographiste Pascale Hecquet, et de Songes d’une femme de ménage, premier court métrage de fiction de Banu Akseki. Quant au court métrage E finita la commedia, de Jean-Julien Collette et Olivier Tollet, il sera présenté dans la section Regards sur les cinémas du monde du FFM.

Dans la section Documentaires du Monde, la Belgique francophone sera représentée par Cabale à Kaboul de Dan Alexe, une comédie documentaire qui aborde d’une manière inattendue les rapports entre Juifs et Musulmans, et Raffaele Mastroianni, profession : voleur, un film de Didier Verbeek portant sur l’histoire d’un voleur qui raconte ses plus beaux larcins face à la caméra.



Source : Philippe Desjardins,
responsable des communications
Délégation Wallonie-Bruxelles au Québec







< - RETOUR - >