Communiqué



Le CMA 2009 lance son programme préliminaire

11 Juillet 2007 - C’est devant une foule réunie à Pokemouche, au centre de la Péninsule acadienne, que l’équipe du Congrès mondial acadien 2009 a lancé sa programmation préliminaire, deux ans et deux mois avant cet événement qui sera non seulement le plus important jamais organisé dans l’histoire de cette région du Nouveau-Brunswick, mais également le plus grand événement dans la francophonie canadienne en 2009.

C’est du 7 au 23 août 2009 que la Péninsule acadienne, située au nord-est du Nouveau-Brunswick, accueillera la visite. Plus de 100 communautés offriront une multitude d’activités mettant en valeur toute la richesse et le dynamisme de cette région hôtesse.

Le Congrès Mondial Acadien est un grand rassemblement d’Acadiennes, d’Acadiens et d’invités qui proviennent d’un peu partout dans le monde. Le Congrès de 2009 sera une occasion pour les gens de partout de mieux connaître une région unique dans toute sa diversité et d’y rencontrer un peuple tourné vers l’avenir. Comme l’explique le président du CMA 2009, Jean-Guy Rioux, « les Acadiens d’adoption et les gens qui s’intéressent à l’Acadie sont invités à venir rencontrer un peuple accueillant vivant dans un environnement maritime des plus pittoresques. »

Au programme, des grandes fêtes populaires, des manifestations culturelles, des activités thématiques et communautaires, des conférences scientifiques et populaires, des visites et des réunions de familles. En bref, le CMA 2009 présentera des activités pour tous les goûts et tous les âges, réparties dans toute la Péninsule acadienne. « Le CMA 2009 dans la Péninsule acadienne sera une rencontre mémorable avec des gens fiers de vivre leur culture, entourés de ces magnifiques paysages côtiers qui sont particuliers à la région. L’été 2009 sera vraiment l’été de la Péninsule acadienne », a lancé fièrement le président.

La programmation communautaire sera au coeur de l’événement. Plus de 225 activités sont déjà au programme dans environ 80 des quelques 100 villes, villages et DSL de la Péninsule acadienne. D’autres activités communautaires vont bien évidemment s’ajouter à la programmation d’ici l’événement. « Que l’on pense à une exposition sur l’histoire de l’atterrissage forcé d’un avion russe à Miscou, de soupers au homard à Pigeon Hill, aux coques à St-Simon ou à l’anguille à Évangéline, de sorties en mer avec des pêcheurs à Anse-Bleue, de danses en quadrille à Sainte-Rose, d’ateliers de fabrication de raquettes à Saint-Sauveur, de croisières sur la rivière à Tracadie-Sheila ou encore d’une exposition sur les premiers arrivants à Val-Comeau, presque toutes les localités de la Péninsule vont organiser des activités et démontrer leur savoir-faire », a expliqué la responsable de la programmation au CMA 2009, Jocelyne Thériault.



Des grands événements aux quatre coins de la Péninsule

La journée d’ouverture, le 7 août, aura lieu dans la région de Lamèque, Shippagan et Miscou. La journée se déroulera au son d’une symphonie de bateaux colorés. Les citoyens et visiteurs participeront à une « Marche de l’Acadie » qui sera à la fois une célébration des origines et de la vitalité actuelle de ce peuple francophone d’Amérique. Déjeuner d’accueil et animation culturelle jalonneront ce parcours pittoresque. Cette journée aboutira au grand spectacle d’ouverture « Racines océanes » qui mettra en vedette une pléiade d’artistes dont la majorité est issue de cette région de l’Acadie.

Les célébrations du 15 août, fête nationale de l’Acadie, auront lieu dans la région du Grand Caraquet. Précédé par une série de déjeuners champêtres au quai de Grande-Anse, au Village Historique Acadien et à la Marina de Bas-Caraquet, le Grand Tintamarre 2009 sera un moment de célébration incontournable pour toute l’Acadie. Le Tintamarre cheminera vers un grand spectacle qui réunira certains des artistes les plus marquants de la grande Acadie.

La journée de fermeture, le 23 août, se passera dans les régions de Tracadie-Sheila et Neguac. Sous le signe de la jeunesse, de la famille et de la spiritualité, cette journée de fermeture s’amorcera dans la région de Neguac par un formidable carnaval d’été. Des pavillons thématiques permettront de faire un parcours culturel et communautaire. La journée culminera vers le grand spectacle de fermeture du Congrès à Tracadie-Sheila, un spectacle multidisciplinaire qui mettra en vedette certaines des plus grandes voix de l’Acadie actuelle relatera en images, en musique et en chansons l’incroyable mouvance de ce peuple francophone.



L’Espace 2009

Du 16 au 20 août, la région de Pokemouche, en plein centre de la Péninsule acadienne, accueillera l’Espace 2009, un espace extérieur aménagé en un lieu où l’innovation, la créativité et le savoir-faire de l’Acadie seront mis en valeur. Une multitude d’activités festives et interactives se dérouleront dans ce village physique et virtuel, qui servira de lieu de rencontres, de réjouissances et de divertissements, et qui sera conçu comme une mosaïque humaine et technologique présentant l’Acadie dans les divers domaines où elle se distingue. Des espaces dédiés à des domaines spécifiques : technologie, science, économie, cuisine, arts et culture, communautés, etc. permettront aux visiteurs de découvrir toute la richesse de l’ingéniosité acadienne. Des spectacles y seront également présentés.



Les réunions de famille

Sous le thème « La parenté arrive », plusieurs dizaines de réunions de familles auront lieu pendant l’événement. Certaines familles acadiennes accueilleront des familles qui s’intéressent à l’Acadie. Ces rendez-vous, qui sont déjà en pleine préparation, seront mémorables et regrouperont des Acadiens et des Acadiennes de partout au monde.



Une vingtaine de projets péninsulaires

Pendant toute la durée du Congrès, des événements d’envergure, regroupés sous le thème « L’Acadie et ses humeurs » se dérouleront dans l’ensemble de la Péninsule : arts visuels, théâtre, spectacles, activités en nature, découverte de la région à vélo, sports, projets scolaires, radios, musique, films, rencontres d’affaires, etc. Une occasion de partir à la découverte de trésors insoupçonnés.

Plusieurs activités culturelles d’envergure seront au programme et sont organisées par divers regroupements artistiques et culturels : par le Festival des arts visuels en Atlantique, l’exposition « Irréductibles racines » ; par le Théâtre populaire d’Acadie, « Courtes formes Maritimes » et l’opéra « La métamorphose » ; par le Comité du Vieux-Couvent de Caraquet, un spectacle son et lumière ; par le Conservatoire de musique de l’Acadie, un grand concert péninsulaire ; par Cojak Productions, un cinéma-café intitulé « Voir l’Acadie » ; par le Groupe Existe et le Centre culturel de Caraquet, un symposium d’art actuel intitulé « Illumination 2009 » et un projet d’art visuel intitulé « Les lampadaires de 2009 » ; par les quatre sociétés culturelles de la Péninsule, le drame musical « Louis-Mailloux » ; par le Salon du livre de la Péninsule acadienne, un Guide référentiel des auteurs acadiens ou portant sur l’Acadie ; par l’artiste Régis Noël, le projet de grandes œuvres « Acadie, vent dans les voiles » ; et par les Hookeuses du Bor’de’lo, les expositions « Tisser le fil de l’Acadie » et « Laissons parler les tapis ».

Au niveau des activités reliées à l’environnement, aux sports et à la santé, plusieurs activités seront au programme. « Deux îles, mille trésors » sera organisé par le Comité de la région des îles acadiennes du CMA 2009 - Lamèque et Miscou ; les Amis de la véloroute de la Péninsule acadienne guideront les gens vers des circuits spéciaux pendant le Congrès ; les environnementalistes Philip Boucher et Marcel David, de même que le Club des naturalistes de la Péninsule acadienne, organiseront diverses activités et randonnées ; et l’Association windsurf kiteboard Shippagan-les Îles mettra en place un programma d’activités de kitesurf. La série jeunesse propose divers événements dont l’Académie jeunesse internationale présentée par la Société des Jeux de l’Acadie et la Radio écologique de l’École l’Envolée.



Grande Jasette.Com : des conférences et démonstrations

Le volet des conférences du Congrès mondial acadien 2009 va se déployer sous le thème général de « l’Acadie en mouvement ». Comme l’explique le directeur général du Congrès mondial acadien, Robert Frenette, « les conférences et témoignages seront orientés vers l’affirmation d’une Acadie moderne, tournée vers l’avenir et prête à s’affirmer au cours du troisième millénaire. » Différentes communications aborderont des sujets mobilisateurs qui susciteront l’intérêt et la participation populaire, tout en évitant d’être uniquement académique. « Les participants pourront réfléchir autour de thématiques sociales, culturelles, économiques, environnementales et politiques. Les conférences seront réparties sur le territoire de la Péninsule et prendront plusieurs formes telles qu’un forum interactif avec vidéo conférence, site de clavardage, approche artistique, visite commentée, démonstration, exposé en plein air, exploration et conférence traditionnelle », explique le directeur général. Un Sommet des femmes sera aussi au programme, de même qu’un grand événement économique sous la gouverne des chambres de commerce. De plus, le Grand rassemblement jeunesse, conçu par et pour les jeunes, permettra aux jeunes acadiens et francophones de vivre une expérience identitaire inoubliable, en marge du Congrès mondial acadien. Enfin, le Congrès sera l’hôte de plusieurs rencontres d’organismes francophones à vocation nationale et internationale, réunis en colloques ou en AGA.

Le programme préliminaire peut être consulté maintenant sur le site Web du CMA 2009 à l’adresse www.cma2009.ca. Les détails qui s’ajouteront à la programmation de l’événement seront indiqués sur le site au fur et à mesure qu’ils seront disponibles. Par ailleurs, l’équipe du Congrès mondial acadien s’affaire présentement à créer un nouveau site Web qui sera en ligne dès septembre et qui permettra de découvrir toutes les facettes de l’événement et de la région qui l’accueille.



- 30 -



Source : Carol Doucet,
Directrice des communications et des relations médias
Congrès mondial acadien 2009
caroldou@nbnet.nb.ca


_______________________________


Les Éditions de L’Acadie NOUVELLE (1984) Ltée accordent 200 000$ au Congrès mondial acadien 2009

Les Éditions de L’Acadie NOUVELLE (1984) Ltée, au nom de ses deux divisions, soit L’Acadie Nouvelle et Acadie Presse, devient un partenaire Diamant du Congrès mondial acadien 2009. Le partenariat, d’une valeur de 200 000 $, permettra au CMA 2009 de bien communiquer avec l’ensemble des francophones du Nouveau-Brunswick.

« Cette entreprise est un acteur clé de l’économie de la Péninsule acadienne et nous sommes fiers que ses dirigeants aient choisi de s’associer à l’événement le plus important de l’année 2009 non seulement dans la Péninsule acadienne et au Nouveau-Brunswick, mais également dans toute la francophonie canadienne », a laissé entendre le président du Congrès, Jean-Guy Rioux.

Outre une contribution financière de L’Acadie Nouvelle et d’Acadie Presse qui servira à l’organisation de l’événement, L’Acadie Nouvelle allouera une quantité significative d’espace publicitaire au Congrès. De plus, l’équipe du CMA publiera dès l’automne une chronique régulière dans les pages du quotidien afin de bien informer la population francophone de la province des diverses étapes de l’organisation de l’événement.

Le président de L’Acadie Nouvelle, Clarence LeBreton, a laissé entendre que c’est avec fierté que « Les Éditions de L’Acadie NOUVELLE (1984) Ltée forment un partenariat avec le Congrès mondial acadien 2009 puisque cet événement rassembleur colle très bien à la mission du quotidien L’Acadie Nouvelle et de l’imprimerie Acadie Presse, des chefs de file dans la production et la diffusion de l’information en français et qui visent à rapprocher les communautés francophones et acadiennes au Nouveau-Brunswick. »

Comme l’a expliqué le président du Congrès, Jean-Guy Rioux, « cette bonne nouvelle survient peu de temps après l’annonce de deux partenariats Platine d’un montant de 350 000 $ chacun avec les Caisses populaires acadiennes et Aliant, ainsi que le partenariat Or de 100 000 $ signé avec l’Université de Moncton - campus de Shippagan en 2005, ce qui totalise les partenariats financiers annoncés à ce jour à 1 million de dollars. »



- 30 -



Source : Carol Doucet







< - RETOUR - >