Communiqué



Concerts en salle du FIJM; l’embarras du choix !

14 Mai 2007 - Avec Bob Dylan, Manu Chao, Keith Jarrett, Mike Stern, Wynton Marsalis, Harry Connick, Jr., Richard Bona, Zachary Richard et Francis Cabrel, Oliver Jones, Angélique Kidjo et plusieurs autres … La ville des festivals est plus impatiente que jamais d’avoir de la musique plein les oreilles ! Et pour sa 28e édition, le Festival International de Jazz de Montréal offrira l’embarras du choix ! Le plus grand événement musical au monde, présenté par General Motors du Canada en collaboration avec Alcan, présente en effet une programmation à l’image de Montréal, ville culturelle et multiculturelle par excellence. Du 28 juin au 8 juillet 2007, la métropole francophone recevra les plus grands noms du jazz et de ses musiques cousines et nous conviera à de multiples découvertes musicales dans une ambiance de grande fête populaire ! Pendant 11 jours, Montréal deviendra le cœur universel de la musique, avec plus de 2500 musiciens de toutes les origines. Du jazz au soul ou au blues en passant par la musique traditionnelle ou l’électro et le folk, la musique se déclinera sous toutes ses couleurs, pour une programmation où chacun trouvera son compte !

Pour son volet de concerts en salle seulement, le Festival offre près de 150 concerts répartis en une quinzaine de séries, présentés dans les meilleures salles de la métropole. Toujours aussi éclectique, le Festival présentera cette année des musiciens et des musiques de partout, des plus classiques au plus originales. Comme à son habitude, le Festival sera aussi la seule occasion de voir certains artistes en Amérique du Nord, comme Skye, Erik Truffaz, Anne Ducros, ou Coco Zhao. Sans oublier les têtes d’affiche, les incontournables, voire les légendes… Car les Keith Jarrett, Bob Dylan, Harry Connick, Jr. et Wynton Marsalis - avec Congo Square, son projet bien spécial -, ou encore la musique du génial Ennio Morricone, qui se refait une jeunesse grâce à l’étonnant The Spaghetti Western Orchestra, contribueront eux aussi à la magie de cette 28e édition.

Notons entre autres la présence au Festival des artistes de la prestigieuse étiquette ECM comme Keith Jarrett, Anouar Brahem, Tord Gustavsen, Nik Bärtsch’s Ronin, Stefano Bollani, pour ne nommer qu’eux, des artistes qui représentent déjà à eux seuls toute la diversité musicale actuelle. Le Festival est d’ailleurs heureux d’accueillir Manfred Eicher, le fondateur et président de ce label jazz, considéré comme l’un des plus importants au monde.
Pour souligner le 10e anniversaire de la mort de Fela Kuti, l’Afrobeat sera également à l’honneur : aussi bien en salle avec son fils Femi Kuti et les groupes Afrodizz et Antibalas qu’avec des artistes de cette populaire mouture de la musique africaine qui marqueront la programmation extérieure gratuite (dévoilement le 5 juin prochain).

Le Festival présentera également un programme double tout à fait exceptionnel où mélange des cultures et des musiques est encore une fois à l’origine d’une superbe collaboration : le Louisianais Zachary Richard et le chanteur français Francis Cabrel, tous deux adoptés - et adorés ! - depuis belle lurette par les Québécois, se partageront la scène de la Salle Wilfrid Pelletier ! La réunion se veut l’aboutissement logique d’une démarche artistique qui a vite viré à l’amitié. D’abord, à la suite du sinistre de Katrina, Francis a été invité sur le disque de Zac et a collaboré à la sublime La promesse cassée, dont les droits d’auteurs contribuent au soutien des musiciens de La Nouvelle-Orléans. Ensuite, il y a quelques jours, les deux compères ont donné un spectacle dans cette ville ainsi qu’à Lafayette. Pour concocter ce concert spécial du Festival, le plus populaire des artistes français puisera dans son répertoire aux racines blues, aux influences musicales américaines. On peut d’ores et déjà parier que l’interaction sera de mise ce soir-là et que les deux artistes se rendront sûrement de petites visites musicales !

De plus, il serait impossible d’oublier le méga concert qui fera trembler l’île Sainte-Hélène, le dimanche 1er juillet : Manu Chao avec Radio Bemba Sound System et invités (en collaboration avec Groupe Spectacles Gillett), au parc Jean Drapeau! Une fiesta exceptionnelle orchestrée par ce clandestino qu’on n’avait pas vu depuis six ans ! L’ex-chanteur polyglotte de Mano Negra chauffera la foule de son métissage de rythmes latins, de rock, de reggae et de blues lors de ce spectacle–événement qui s’annonce indubitablement mémorable !

Également à l’affiche, la maintenant classique - et prestigieuse ! - série Invitation, qui donne cette année carte blanche à Richard Bona et à Mike Stern, qui donneront chacun cinq spectacles différents ! Au total, avec la série Ciné-Jazz à la Cinémathèque québécoise (16 h et 18 h), le Festival propose une quinzaine de séries de concerts en salle qui décomposent le spectre du jazz pour mieux en apprécier les riches couleurs. Bref, du jazz le plus pur au plus métissé, de classiques en nouveautés, c’est au Festival que se retrouvent les plus grands noms du jazz encore en vie !


__________________________________


LA PROGRAMMATION, SÉRIE PAR SÉRIE


__________________________________


LA SÉRIE PLEINS FEUX GENERAL MOTORS
présentée par RADIO-CANADA TÉLÉVISION
SALLE WILFRID-PELLETIER DE LA PLACE DES ARTS - 20h00

. Wynton Marsalis présente Congo Square avec The Jazz at Lincoln Center Orchestra, avec Wynton Marsalis & Yacub Addy et Odadaa! (28 juin), un concert d’ouverture avec le fameux trompettiste américain qui a écrit, avec le maître batteur ghanéen, une superbe composition mariant à merveille les sons de La Nouvelle-Orléans et de l’Afrique !

. Pink Martini (29 juin, exceptionnellement à 18h00 et en supplémentaire à 21h30), du swing et de la bonne humeur en bouteille… euh, en verre ! À consommer sans aucune modération !

. Harry Connick, Jr., My New Orleans Tour (30 juin), le crooner louisianais, sérieusement préoccupé par La Nouvelle-Orléans post-Katrina, vient nous chanter son amour pour sa ville natale.

. Keith Jarrett, Gary Peacock et Jack DeJohnette (Présence ECM) (1er juillet), une soirée de rêve avec l’un des plus importants pianistes de jazz vivants !

.. Cesaria Evora (2 juillet), la célèbre chanteuse capverdienne nous a concocté un envoûtement aux accents portugais ; première partie Lura

. Bob Dylan and his band (4 juillet, exceptionnellement à 19h30), vous avez dit légende ? Une occasion inespérée d’assister à un spectacle intime de celui qui a changé le visage de la musique américaine !

. Béla Fleck & The Flecktones avec Victor Wooten, Future Man et Jeff Coffin, avec invités spéciaux, Howard Levy, membre honorifique des Flecktones, et en première partie North Mississippi All Stars, en acoustique (5 juillet), quiconque connaît les performances sur scène de l’inclassable Béla Fleck et de son groupe de jazz fusion ne voudra en aucun cas manquer ce concert !

. Zachary Richard / Francis Cabrel (6 juillet), revoilà notre Cajun préféré avec un concert tiré de son nouvel album du même nom et qui s’annonce émouvant et magique ! Un autre classique en vue ! À sa suite, un autre préféré des Québécois, qui rendait déjà une visite sur l’album de son ami Zac, l’unique Francis Cabrel. On en frissonne déjà !

. Concert de clôture : Oliver Jones / Susie Arioli avec I Musici (7 juillet), un superbe programme double comme concert de clôture à saveur toute montréalaise, avec notre grand pianiste ainsi que Susie Arioli et ses pièces inédites mises en valeur par l’orchestre de chambre I Musici.


__________________________________


LA SÉRIE LES GRANDS CONCERTS TD CANADA TRUST
présentée par CBC RADIO 2 (93.5 FM)
THÉÂTRE MAISONNEUVE DE LA PDA - 18h00

. Trio Beyond avec Jack DeJohnette, John Scofield et Larry Goldings (Présence ECM) (28 juin), hommage au génie musical de Tony Williams par un géant de la batterie jazz, un virtuose de la guitare et un claviériste incroyablement polyvalent.

. Wayne Shorter Quartet avec Brian Blade, John Patitucci, Danilo Perez et invité spécial Imani Winds, Terra Incognita (29 juin), une aventure musicale en territoire inconnu à la hauteur de la passion et de l’imprévisibilité du légendaire compositeur, accompagné d’un ensemble d’instruments à vent.

. Joshua Redman Trio (30 juin), le charismatique virtuose du saxophone vient nous interpréter entre autres les pièces de son nouvel album, à paraître au printemps ; première partie : le prodige du piano, Taylor Eigsti Solo.

. Anouar Brahem : Le voyage de Sahar (Présence ECM) (1er juillet), retour attendu pour ce trio atypique qui abolit les frontières de la musique arabe traditionnelle et convie à un superbe voyage musical.

. Didier Lockwood, Billy Cobham, Victor Bailey et Sylvain Luc : String Quartet (2 juillet), rencontre au sommet entre l’Europe et l’Amérique pour ce quartette hors du commun !

. Kurt Elling avec invités spéciaux incluant Christian McBride / Sophie Milman (4 juillet), une soirée tout en voix avec le jazzy jouissif de l’un et le chant mature, doux et feutré de l’autre !

. Molly Johnson (5 juillet) l’enchanteresse est de retour ! Une des voix les plus sensuelles du jazz canadien ! En première partie, le Canadien DK Ibomeka

. Une soirée avec Branford Marsalis (6 juillet), grand retour pour le fameux saxophoniste-compositeur qui n’était pas venu nous voir depuis 1999 !

. Vic Vogel et le Jazz Big Band avec Martin Deschamps et ses amis. Invité spécial : Bob Harrison Blues Band (7 juillet), le grand Vic Vogel, un des plus fidèles amis du Festival, s’entoure de son coloré Big Band et de Martin Deschamps, Bruno Pelletier et Georges Thurston !


__________________________________


LA SÉRIE RYTHMES HYATT REGENCY MONTRÉAL
présentée par RADIO-CANADA TÉLÉVISION
MÉTROPOLIS - 20h30

. Medeski Scofield Martin & Wood (28 juin), que peut-on dire d’un groupe culte ? Un concert funky qui va déménager ! Première partie Apostle of Hustle

. Ojos de Brujo / Son de la Frontera (programme double) (29 juin), une folle nuit espagnole avec du flamenco underground barcelonais et, en ouverture, la tradition gitane de Son de la Frontera !

. Antibalas / Femi Kuti & The Positive Force (programme double) (30 juin), une soirée consacrée à l’Afrobeat et au père du genre, le regretté Fela Kuti. Pour débuter, Antibalas, de Brooklyn, suivi de l’incandescent Femi Kuti, digne héritier de son père !

. Amon Tobin (1er juillet), breakbeat, drum’n’bass, downtempo… un DJ set tout en exploration sonore, avec les pièces de Foley Room, son dernier album ! Première partie Ghislain Poirier Live.

. Chaka Khan (2 juillet), quelle chance de revoir de nouveau cette chanteuse funky, soul et sensuelle… À ne pas manquer !

. Tortoise / Kieran Hebden (Four Tet) et Steve Reid (programme double) (4 juillet), d’un côté, le rafraîchissant postrock de Tortoise ; de l’autre, un duo / duel électrojazz entre batterie et samples. Au final, un programme double des plus électros !

. Patrick Watson / The Besnard Lakes (programme double) (5 juillet), une soirée toute montréalaise avec le son aérien de la découverte de l’heure et le non moins populaire Dark Horse du groupe dont tout le monde parle !

. Dolores O’Riordan, chanteuse du groupe The Cranberries (6 juillet), The Cranberries, c’était beaucoup elle ! C’est pourquoi on a vraiment hâte de découvrir son premier album solo, Are You Listening? Sûr qu’on sera à l’écoute !

. Buddy Guy et ses musiciens / George Thorogood & The Destroyers (7 et 8 juillet), un programme double paradisiaque avec deux légendes du blues !


__________________________________


LA SÉRIE INVITATION ALCAN
présentée par CBC RADIO 2 (93.5 FM)
THÉÂTRE JEAN-DUCEPPE DE LA PDA - 19h30

. Le guitariste Mike Stern sera l’hôte cette année du premier volet de la prestigieuse série Invitation, offrant cinq soirs de plaisir chaque fois renouvelé.

. Mike Stern plays with the bands! avec The Bad Plus et Yellowjackets (28 juin), le virtuose de la guitare entamera la série en s’entourant de deux groupes jazz légendaires.

. A Miles Davis Tribute : Four Generations of Miles avec George Coleman (saxophone alto, 1963 1964), Jimmy Cobb (batterie, 1957 1963), Buster Williams (contrebasse, 1967 1968) et Mike Stern (guitare, 1981 1983 1985) (29 juin), Mike Stern, période Miles, mais aussi un hommage au géant, à l’occasion de son 75e anniversaire de naissance.

. Mike Stern's Invitation SuperGroup avec Danilo Perez, John Patitucci et Dave Weckl (30 juin), on ne l’appelle pas SuperGroup pour rien ! Une soirée de haut voltage grâce à un piano, une basse, une batterie et une guitare !

. The Power of the Trio avec Billy Cobham, Alain Caron et Mike Stern (1er juillet), une soirée bien particulière avec des collaborateurs de longue date, où complicité et renouveau s’accordent très bien.

Le 2 juillet, place à la soirée charnière entre les deux volets de la série Invitation, alors que Mike Stern accueille celui qui prendra la relève pour les derniers concerts, l’émérite bassiste new-yorkais d’origine camerounaise Richard Bona. Probablement la soirée la plus courue du Festival ! Déjà complices sur d’excellents albums et sur scène, les deux prestigieux artistes feront équipe avec un autre grand nom de la musique…

. Mike Stern et Richard Bona et leur invité très spécial Roy Hargrove.

. Richard Bona et le Jaco Pastorius Big Band (4 juillet), fabuleux voyage musical que ce survol - revisité - de la prolifique carrière de Jaco Pastorius !

. Richard Bona Group et ses amies bassistes, Esperanza Spalding et Meshell Ndegeocello (5 juillet), deux femmes bassistes émérites se joignent au groupe du fameux Bona ? Qui se ressemble, s’assemble !

. Richard Bona : Dialogues en musique avec Lionel Loueke, Toumani Diabaté et Russell Malone (6 juillet), une chose est sûre, on ne voudra ne manquer aucune « parole » de ces curieux dialogues ! La conversation aura lieu entre trois guitaristes et un joueur de kora. Unique !

. Concert spécial : Gérald TOTO, Richard BONA et LOKUA KANZA (7 juillet), la rencontre de trois musiciens exceptionnels au parcours singulier. Et mieux encore, un pur moment de magie sur scène.


__________________________________


LA SÉRIE EN PRIMEUR
CINQUIÈME SALLE DE LA PDA - 19h30

. The Spaghetti Western Orchestra (du mercredi 27 juin au lundi 2 juillet), cinq musiciens font revivre les westerns spaghettis en reconstituant littéralement - aux moindres sons et effets sonores près ! - les scènes immortelles des Il était une fois dans l’Ouest, Et pour quelques dollars de plus, Le Bon, la brute et le truand…Un hommage vraiment étonnant au grand Ennio Morricone et une première en Amérique !

. Nikki Yanofsky, Ella… Of thee I Swing
(en collaboration avec Les Productions Rubin Fogel) (du 4 au 7 juillet), elle a ébloui tout le monde au Festival l’an dernier, malgré son très jeune âge. Elle nous offre maintenant le spectacle Ella… Of thee I Swing, paraphrase du succès des frères Gershwin, repris par la grande Ella, en 1959. Elle est tout simplement époustouflante !


__________________________________


LA SÉRIE LES COULEURS SAQ
SPECTRUM DE MONTRÉAL - 18h00

. Angélique Kidjo (28 juin), une chanteuse au groove africain, pour une musique sans frontières !

. Rickie Lee Jones (29 juin), la chanteuse américaine vient nous présenter son nouvel album empreint de spiritualité, comme si Jésus Christ s’était mis au rock !

. Sean Lennon (30 juin), en voilà un qui a compris que pour échapper à l’emprise de son patronyme, il suffit de se faire soi-même un nom… Quatre étoiles du Rolling Stone. Apparemment, il s’en tire bien !

. Corneille (1er juillet), après avoir séduit toute la francophonie, il part à la conquête du monde avec un album tout en anglais ! Grande première au Festival !

. Cowboy Junkies 20e anniversaire avec invités spéciaux Garth Hudson et Ron Sexsmith (2 juillet), le groupe phare de l’alterno des années 80 célèbre son 20e anniversaire… avec nous ! Du country-blues-folk à son meilleur !

. The Derek Trucks Band (4 juillet), maître ès guitare, il le prouve d’ailleurs aux côtés d’Éric Clapton et du Allman Brothers Band. Ce soir, c’est à la tête de son groupe qu’il vient nous éblouir, pour une première fois au Festival !

. Meshell Ndegeocello (5 juillet), de retour à ses racines plus rock, la chanteuse et bassiste américaine nous présente un 7e album génial, The World Has Made Me The Man Of My Dreams.

. Toumani Diabaté's Symmetric Orchestra (6 juillet), le « Jimi Hendrix de la kora » est en ville, accompagné de 14 musiciens, pour une première au Festival ! Ça va brasser !

. Randy Bachman (7 juillet), guitariste et chanteur qui a travaillé avec Guess Who et Bachman Turner Overdrive, il nous prouve qu’à lui seul, en vrai vétéran, il réussit à séduire une salle !


__________________________________


LA SÉRIE VOIX DU MONDE BELL
CLUB SODA - 19h00

. Anne Ducros (28 juin), « la » voix de France en jazz est enfin de retour après un passage remarqué au Festival en 2002 !

. Mina Agossi (29 juin), présence et puissance, voilà ce qui définit cette extraordinaire chanteuse franco-béninoise réputée pour sa capacité d’impro inouïe !

. Skye / Federico Aubele (30 juin), un programme double qui s’avère du véritable bonbon ! L’ex-chanteuse de Morcheeba nous présente son premier album alors que l’interprète argentin nous donne un tentant avant-goût du CD qu’il promet pour l’automne.

. Roberta Gambarini / Freddy Cole (1er juillet), d’impeccables interprétations de classiques jazz avec la perle italienne qui a séduit le tout New York, suivie de l’élégant crooner, frère de Nat « King » Cole, qui pianote depuis plus de 75 ans !

. Dawn Tyler Watson et Paul Deslauriers (2 juillet), la remarquable complicité qui règne entre notre diva blues et le maître de la guitare risque d’éblouir encore le Festival, comme en 2005 !

. Mark Murphy (4 juillet), Ella Fitzgerald a dit de lui qu’il est son égal... L’occasion de découvrir pourquoi, et pourquoi on le considère comme l’un des plus grands chanteurs de jazz vivants. En première au Festival !

. Eleni Mandell (5 juillet), une voix à découvrir, si ce n’est déjà fait ! Car beaucoup de Montréalais adorent déjà cette Américaine au chant feutré. Et les critiques aussi, si on se fie à ce qu’on a dit de Miracle of Five, paru cette année…

. Carol Welsman (6 juillet), de retour avec un superbe album à paraître en juin. On a hâte de retrouver sa présence dynamique au piano, son cocktail jazz, blues, country et soul et son sourire dans la voix !

. Puppini Sisters (7 juillet), Blondie, Kate Bush et Gloria Gaynor réarrangés façon vintage-swing-pop ? Totalement irrésistibles !


__________________________________


LA SÉRIE JAZZ BEAT TD CANADA TRUST
présentée par CBC RADIO 2 (93.5 FM)
Spectrum de Montréal - 22h00

. Dave Holland Quintet avec Robin Eubanks, Chris Potter, Steve Nelson et Nate Smith (28 juin), le contrebassiste no 1 au monde et récipiendaire du prix Miles Davis de la 26e édition du Festival vient nous éblouir avec sa formation.

. Erik Truffaz avec Ed Harcourt (29 juin), un jazz tout en liberté par le top trompettiste français qui s’inspire de ses voyages pour métisser sa musique.

. Roy Haynes Quartet avec Jallel, Martin Bejerano et David Wong (30 juin), ce monstre sacré des percussions vient nous montrer que même à 81 ans, il vous chauffe une salle comme personne !

. François Bourassa Quartet avec invité spécial, David Binney (1er juillet), la presse internationale est de plus en plus élogieuse, mais Bourassa est aussi prophète en son pays…

. Allan Holdsworth (2 juillet), ce guitariste anglais est reconnu comme un explorateur infatigable. Il était temps !

. Kurt Rosenwinkel avec Mark Turner, Aaron Parks, Joe Martin et Rodney Green (4 juillet), accompagné de ses complices, le guitariste le plus talentueux de la nouvelle vague nous charmera avec son style si caractéristique, dont on a pu avoir un aperçu au Festival en 2004.

. Bill Frisell Trio avec Joey Baron et Tony Scherr (5 juillet), guitariste par excellence, apôtre de la diversité musicale et véritable touche-à tout, il nous présente son trio.

. Ravi Coltrane Quartet (6 juillet), un quartette d’une énergie redoutable mené par un des meilleurs représentants du jazz new-yorkais actuel, comme il nous l’a prouvé l’année dernière !

. Russell Malone Quartet (7 juillet), on n’avait pas vu ce brillant guitariste américain depuis 2003. Le fin mélodiste en profite pour nous faire découvrir son plus récent album ; première partie : la toute nouvelle sensation en jazz, la bassiste Esperanza Spalding.


__________________________________


LA SÉRIE TNM
THÉÂTRE DU NOUVEAU MONDE - 20h00

. Holly Cole (du 28 au 30 juin et le 2 juillet), un nouvel album étonnant et un tout nouveau spectacle pour la talentueuse interprète originaire de Nouvelle-Écosse ! Rompue à tous les styles, tous les auteurs, elle s’approprie les chansons comme personne ! Première partie : Michael Kaeshammer

. Florence K (du 5 au 7 juillet), elle est de celles qui nous rendent accro à notre insu ! Elle s’est créé un univers à elle où tous les genres sont bienvenus, insufflant joie et passion dans chacun d’eux. Un coup de coeur au Québec !


__________________________________


LA SÉRIE JAZZ D’ICI LA PRESSE
présenté par GALAXIE - 18h00
Gesù – Centre de créativité

. Hommage à Bernard Primeau (28 juin), un joyeux salut au grand batteur québécois, décédé en octobre 2006, de la part du Festival et de ses amis dont Oliver Jones, Yannick Rieu, Rémi Bolduc, Bill Mahar, André Leroux… Émotions prévues !

. Intakto (29 juin), Simon Claude et Alejandro Venegas nous font découvrir le tango d’aujourd’hui, métissé et libre de toute convention. On en redemande !

. Michel Donato Trio avec Pierre Leduc et Richard Provençal (30 juin), rencontre au sommet entre trois grands jazzmen montréalais !

. Guy Nadon Quintet, Projet latin (1er juillet), le brillant batteur et grand nom de notre scène jazz ajoute une touche de latin à son répertoire. Rafraîchissant !

. 40 ans de Coltrane avec Jean Pierre Zanella, André Leroux, Rémi Bolduc… (2 juillet), 40 ans après la mort du grand John, sa musique subsiste encore, comme l’atteste cet hommage rendu par une pléiade d’invités.

. Jean Vanasse, Sylvain Provost, Frédéric Grenier avec invités spéciaux Coco Zhao et Peng Fei (4 juillet), soirée jazz avec un parfum d’Orient, avec les meilleurs musiciens de chez nous et Coco, une des belles surprises de l’été dernier !

. Auguste (5 juillet), Alain Bédard, contrebassiste et fondateur de l’étiquette Effendi Records, vient partager les « réflexions musicales» de son quintette, tirées de son récent album Sphere Reflexion.

. Spectrum avec Yannick Rieu, Michel Donato, Daniel Thouin, Sylvain Provost, Tony Albino, Philippe Melançon, Adrian Vedady, Jocelyn Tellier (6 juillet), un spectacle inédit conçu spécialement pour le Festival avec les plus solides instrumentistes québécois !

. Chet Doxas Quartet (7 juillet), on dit de ce saxophoniste montréalais qu’il est de ceux qui modèlent le jazz canadien de la prochaine décennie. À surveiller !


__________________________________


LA SÉRIE JAZZ CONTEMPORAIN
présenté par GALAXIE - 21h00
Cabaret JPR

. Flat Earth Society (28 juin), les membres du big band belge font carrément dans l’expérimental ! Swing, mambo, latin, chanson, cabaret, rhythm’n blues ? Pour eux, ce n’est qu’un apéritif !

. Yun Kan 5 (29 juin), sacré meilleur groupe jazz en Suède et pourtant un des secrets les mieux gardés du continent européen. Bientôt un secret de Polichinelle…

. Anat Fort Quartet (Présence ECM) (30 juin), avec A long story, paru en mars dernier, la pianiste faisait son entrée chez ECM la prestigieuse. Cet été, ce sera à notre tour d’être séduits !

. Guido del Fabbro, Agregats (1er juillet), on a entendu son violon avec Tomàs Jensen, Loco Locass, Pierre Lapointe. Il nous offre un avant-goût de son nouveau projet contemporain, Agregats, à paraître après le Festival.

. Nik Bärtsch’s Ronin (Présence ECM) (2 juillet), le pianiste suisse qualifie sa propre musique de zen-funk. Nous, on dira « un groove hypnotique et mystérieux ». Première visite au Festival.

. Han Bennink et Anthony Coleman (4 juillet), lorsque le plus polyvalent des batteurs rencontre un claviériste aussi aventureux que lui, on sort les conventions par la fenêtre ! Une musique en continuelle surprise !

. Richard Pinhas (5 juillet), précurseur de la musique électronique en France, il a une approche aussi « médicale » que philosophique de la musique, qui relève à la fois du laboratoire et de ce qu’il ya de plus sauvage !

. YUL (6 juillet), du côté jazz, on apprend enfin de quoi est composé l’axe Montréal-Bruxelles : des Belges Michel Mergaerts (basse) et Erwin Vann (saxophone) et du batteur québécois Pierre Tanguay !

. Philippe Lauzier avec invité spécial Benoît Delbecq (7 juillet), le saxophoniste, entouré de Thom Gossage à la batterie et de Miles Perkins à la basse, reçoit le brillant pianiste français. Un concert pour neurones allumés seulement !


__________________________________


LA SÉRIE JAZZ DANS LA NUIT
présentée par ESPACE MUSIQUE DE RADIO CANADA - 22h30
Gesù - Centre de créativité

. David Torn, Prezens (Présence ECM) (28 juin), grand musicien de l’avant-garde new-yorkaise, compositeur au cinéma (The Big Lebowski, Short Cuts, Kalifornia), c’est d’abord un inclassable et un explorateur de la musique. Son album Prezens a déjà séduit tout le monde, notamment l’aile progressive de l’électronica.

. Dhafer Youssef avec Jatinder Thakur et Divine Shadows Strings (29 juin), le chanteur et joueur d’oud s’entoure d’un quatuor - dont fait partie le virtuose indien de la tabla - pour nous présenter un tout nouveau projet. Un choc des cultures… d’une rare beauté !

. David Binney Quartet avec Brian Blade, Craig Taborn et Scott Colley (30 juin), après avoir accompagné tant d’artistes au Festival, voici enfin le saxophoniste américain avec son propre projet !

. Stefano Bollani Solo (Présence ECM) (1er juillet), le Milanais avait déjà illuminé la série Piano solo du Festival, en 2003. Drôle de hasard : son premier CD sur ECM s’intitule Piano Solo !

. Tord Gustavsen Trio (Présence ECM) (2 juillet), retour de ce pianiste majeur du jazz norvégien qu’on a eu le privilège de découvrir au Festival en 2003. Du piano d’une pure sensualité !

. John Abercrombie Third Quartet avec Mark Feldman, Marc Johnson et Joey Baron (Présence ECM) (4 juillet), le toujours surprenant guitariste américain vient de signer un des meilleurs albums de sa carrière — The Third Quartet, lancé en avril. À découvrir sur scène !

. Roberto Fonseca Group, Zamazu (5 juillet), le talent le plus prometteur de la musique cubaine ! Après avoir accompagné Ibrahim Ferrer, il en est à sa première visite au Festival avec son propre groupe. Un pianiste hors pair à la créativité hors norme !

. Robert Glasper Trio (6 juillet), le jeune pianiste dont tout le monde parle ! Du hip-hop à Radiohead, tradition et innovation !

. Jacques Schwarz Bart (7 juillet), synthèse inédite entre gwoka et jazz, une musique aux mélodies teintées des tambours et des rythmes traditionnels de son enfance en Guadeloupe. Délicieux !


__________________________________


LA SÉRIE CONCERTS INTIMES COULEUR JAZZ 91,9
SAVOY DU MÉTROPOLIS - 19h00

. Kelly Joe Phelps Solo (du 28 au 30 juin), le chanteur guitariste de Portland, un habitué du Festival, nous offre notamment une lecture en toute intimité de son 8e album très bien reçu, le folk-blues Tunesmith Retrofit.

. Jordan Officer (1er et 2 juillet), lui qui a joué avec les Susie Arioli, Thomas Hellman et Richard Séguin, le voilà qui planifie ce que sera son premier album solo : exploration jazz, blues, country, swing… Il nous invite à participer à ce labo intime.

. Garth Hudson et Maud Hudson (4 juillet), l’ex-membre du groupe canadien The Band nous accueille avec sa femme, avec qui il a déjà enregistré l’album Live at the Wolf en 2005. Duo dans la vie comme sur scène !

. Wayne Krantz Solo (5 juillet), le maître de la guitare exploratoire attend les fous de la 6 cordes ! L’occasion d’entendre dans l’intimité celui qui joue toujours à guichets fermés à New York !

. Wayne Krantz Duo (6 juillet), même lorsqu’il joue seul, il donne l’impression qu’il sonne comme plusieurs. Qu’est-ce que sera en compagnie du batteur Cliff Almond !

. Wayne Krantz Trio (7 juillet), Krantz est un artiste indépendant dans tous les sens du terme… sauf quand vient le temps d’exprimer sa passion sur scène ! En plus de son batteur, le bassiste Paul Sokolow se joint à l’aventure !


__________________________________


LA SÉRIE LES NUITS HEINEKEN
CLUB SODA - 0h00

. Afrodizz Massive Afrofunk Session (28 juin), les Montréalais les plus groovy rendent hommage à Fela Kuti, décédé il y a une décennie. Au programme : danse, transe et fête avec musiciens, choristes et danseurs invités !

. Mr. Scruff (29 juin, exceptionnellement à 23 h) , retour attendu au Festival pour cet expert de l’ambiance qui nous réserve des extraits inédits de son nouvel album !

. Girl Talk / Ghislain Poirier (DJ set) (30 juin), le mash-up, c’est l’art de lier le rythme d'une chanson à la voix d'une autre ; l’Américain Gregg Gillis en est le roi ! Et son royaume est le plancher de danse ! Lorsqu’on croira pouvoir enfin reprendre notre souffle, ce sera au tour des beats de Poirier de nous achever !

. The Coup (1er juillet), rap, politique, humour, funk, rythmes et insubordination. Un mélange hautement incisif, auquel personne ne résiste !

. The Jazzland Community avec Bugge Wesseltoft (2 juillet), la Norvège à son meilleur ne se trouve pas seulement chez Jazzland Recordings, mais aussi au Festival ! La maison de disques d’Oslo fête avec nous son 10e anniversaire avec les meilleurs représentants de la scène musicale norvégienne. Un vent de fraîcheur !

. Swayzak Soundsystem (Brun & Roger 23) (4 juillet), amateurs de minimal house, c’est ici que ça se passe ! Après avoir épaté les critiques, le duo s’attaque maintenant à nous, bien décidé à nous faire danser ! Première partie : Kate Simko.

. Cinematic Orchestra (5 juillet), retour au Festival après 2001 et 2003. De la musique en constante mutation. En images. Électro ou jazz ou en chanson, comme sur le dernier album, Ma Fleur. Bref, quelque chose d’hybride...

. Oxmo Puccino & The Jazzbastards (6 juillet), trop facile de dire rap. Car Ox, c’est un univers singulier, où jazz côtoie film noir, de la musique en histoires. À découvrir !

. Kid Koala (7 juillet), n’est pas le plus commun des scratcheurs. Dans son monde, on trouve de tout : tunnel carpien, Ninja, koala, BD, Radiohead et bingo. Entre autres. Et sa musique est tout à fait à la hauteur du personnage ! Frileux, s’abstenir !


LA CROISIÈRE JAZZ
BATEAU CAVALIER MAXIM - 19h00
Quai King Edward - Vieux-Port de Montréal

Escapade sur le fleuve en musique et en bonne chère. Un régal convoité par les amateurs ! C’est en compagnie de la magnifique Dorothée Berryman que Les Croisières AML proposent aux festivaliers de prendre part aux soirées Le bateau est en fête, à bord du Cavalier Maxim. La Croisière Jazz - souper-spectacle de 4 services et une ambiance jazzée toute la soirée - aura lieu tous les soirs du 1er au 5 juillet. Embarquement à 18h00 au quai King Edward du Vieux Port de Montréal ; retour à 23h00. Réservations obligatoires au 514 842 3871 ou au 1 800 667 3131.


Info-Jazz Bell : des outils d’information indispensables
Regroupés sous l’appellation Info-Jazz Bell, les outils d’information du Festival International de Jazz de Montréal sont facilement accessibles à ceux et celles qui veulent tout savoir et, surtout, ne rien manquer de la grande fête du jazz. On peut se procurer dès maintenant le dépliant officiel gratuit de l’Horaire Info-Jazz Bell des concerts en salle ou encore laisser courir ses doigts jusqu’à la ligne téléphonique et au site Internet Info Jazz Bell du Festival.
. Région de Montréal : 514 871 1881
. Appels interurbains effectués à partir d’ailleurs au Canada et des États-Unis (sans frais) : 1 888 515 0515
. montrealjazzfest.com


La programmation des concerts et des activités extérieures gratuites de la 28e édition du Festival International de Jazz de Montréal sera dévoilée le mardi 5 juin prochain.




- 30 -


Renseignements (public) :
Ligne Info Jazz Bell - 514 871 1881 ou sans frais 1 888 515 0515 ; montrealjazzfest.com









< - RETOUR - >