COMMUNIQUÉS

Communiqués, appels de dossiers et aricles à saveur culturelle.

Par Maurice Parent, 10/04/2020

C’est avec tristesse que l’équipe du Gib Fest a dû se résoudre, en raison de la pandémie de la COVID-19 à annuler son édition 2020 qui devait avoir lieu du 3 au 11 juillet.

Devant l’évolution de cette crise sanitaire sans précédent et les risques qu’elle pose pour l’ensemble de la population, la décision s’est imposée d’elle-même. L’équipe appuie les efforts du gouvernement pour tenter de limiter la propagation du virus et accepte de participer à l’effort individuel et collectif qui lui est demandé.

Le Gib Fest tient par ailleurs à remercier ses précieux partenaires, ses fidèles festivaliers et festivalières, les commerçants de la région de Sorel-Tracy, de même que les artistes qui s’étaient déjà engagés à participer à la programmation

Les passes achetées en 2020 seront valides pour l’édition 2021.

Remboursement

Les personnes qui ont acheté une passe en ligne et qui désirent un remboursement pourront en faire la demande d’ici le 31 mai 2020, sur la plateforme https://lepointdevente.com

Les personnes qui ont acheté une passe dans nos différents points de vente de la région et qui désirent un remboursement devront se rendre au bureau du GIB FEST en présentant leur passe, et ce, au plus tard le 30 juin dans la mesure où les consignes de sécurité sanitaire auront permis la réouverture de nos bureaux.

En terminant, l’équipe salue l’engagement des travailleurs et des travailleuses de la santé, et de tous ceux et celles qui assurent les services essentiels. Elle reconnaît que c’est une période difficile pour tout le monde et plus encore pour les plus vulnérables. Elle encourage la population à respecter les consignes afin de réduire le nombre de victimes et d’entreprendre, le plus rapidement possible, un retour graduel à la normale.

L’équipe du Gib Fest vous donne rendez-vous pour la 43e édition en juillet 2021, avec une superbe programmation et d’ici là, elle invite toute la population à la prudence et à la solidarité.

Retour

Cette page a été lue 170 fois.