COMMUNIQUÉS

Communiqués, appels de dossiers et aricles à saveur culturelle.

Par Maurice Parent, 20/08/2021

Conférence de Luc Noppen sur le patrimoine religieux de Saint-Roch-de-Richelieu

Le professeur Luc Noppen prononcera une conférence publique, le dimanche 12 septembre à 14h00, en l’église Saint-Roch (Saint-Roch-de Richelieu). ENTRÉE GRATUITE.

"Un patrimoine à préserver, au cœur de la communauté".
L’église Saint-Roch, érigée dans la paroisse du même nom en 1859, a été construite de 1861 à 1864.

L’épopée de cette construction est fabuleuse : Catherine-Hermine Juchereau Duchesnay, veuve du seigneur de Saint-Ours, et sa fille Louise-Hermine de Saint-Ours, seigneuresse de Saint-Ours, donnent le terrain de l’église et contribuent généreusement à la construction et l’ameublement de la nouvelle église. Mieux, ces deux femmes commandent à l’architecte Victor Bourgeau (1809-1888) une église bien particulière – unique en fait. Tout cela en hommage au défunt Roch de Saint-Ours, leur époux et père.

Le monument qui est issu de cette collaboration entre la famille seigneuriale, leur curé et les paroissiens est exceptionnel. Non seulement c’est une église érigée en brique (matériau local), chose rare dans la production de Victor Bourgeau, mais sa figure architecturale est originale et distinctive. Et ceci d’autant plus que le curé Nazaire Hardy (1823-1894), qui venait de faire construire le presbytère, se mêla en 1863 de redessiner le clocher initialement prévu.

L’ensemble patrimonial est complété à partir de 1872 par une architecture intérieure de grande qualité, mise en place d’après des plans soumis par Victor Bourgeau et son jeune associé Étienne-Alcibiade Leprohon.

Victor Bourgeau est réputé être l’architecte d’une centaine d’églises et couvents au Québec. Le cas de l’église Saint-Roch permet d’avoir une vue d’ensemble sur sa façon d’être « architecte » et sur l’organisation du travail sur les nombreux chantiers commandés par les paroisses et congrégations religieuses sous la supervision des diocèses.

Au moment où devront se prendre des décisions sur le devenir de cette église, il est bien important de dialoguer avec l’histoire en pensant à l’avenir ; on comprendra mieux ainsi comment ce monument à forgé l’identité de Saint-Roch-de-Richelieu.

Le conférencier proposera aussi quelques pistes pour guider la réflexion sur la conversion de l’église pour assurer son avenir et bien l’inscrire dans le développement de la communauté.

Luc Noppen est professeur titulaire au Département d’études urbaines et touristiques de l’UQAM; il directeur des partenariats à la Chaire de recherche du Canada en patrimoine urbain, à l’École des sciences de la gestion. Il œuvre sur le patrimoine à caractère religieux depuis bientôt 50 ans et a publié plus de deux cents livres, articles et rapports sur le sujet, en contribuant à protéger et mettre en valeur plusieurs dizaines d’églises au Québec.

Pour plus d'informations, contactez-nous: (450) 846-2285

Retour

Cette page a été lue 177 fois.