CHRONIQUE

Des entrevues avec nos artiste de la région, des rencontres culturelles et plus encore !

Par Elene Dallaire, 19/02/2020

Gilles ‘’Bill’’ Marcotte, Artiste peintre et caricaturiste

Gilles alias Bill Marcotte me reçoit amicalement dans son atelier du centre Sacré-Cœur. Et nous discutons à bâtons rompus de son enfance, ses coups de cœurs, ses projets.


Cadet d’une famille de cinq enfants, Bill a toujours dessiné.Enfant, il adorait colorier avec sa grande sœur ou reproduire, avec son frère, des personnages de bandes dessinées.

Il faisait aussi la joie de ses professeurs d’arts plastiques et c’est Monsieur Bruno Vaillancourt qui l’a encouragé à entreprendre des études en arts au cegep du Vieux Montréal. Malheureusement par manque de moyen financier, après 3 sessions Bill a dû quitter les salles de classe pour se trouver un gagne-pain. Comme son père musicien, il est donc devenu ‘’artiste de fin de semaine’’. Un choix bien difficile que nous sommes tous en mesure de comprendre.

Passionné, Bill a continué de développer sa technique et son amour pour la composition. Tant au stylo à bille, qu’à l’aquarelle, qu’à l’huile, ce qui importe surtout pour lui c’est le sentiment de dessiner. Il a participé, avec un groupe d’artiste, à la murale que l’on trouve au coin des rues Augusta et Prince. On peut aussi le rencontrer et admirer son travail dans les événements culturels de la région.

Bill Marcotte peint doucement des tableaux figuratifs en travaillant la composition, les lavis et les effets de lumière. Peintre urbain, il admire les œuvres de Gauguin, Caravage, Rembrandt et Rubens. Ses nombreux voyages lui ont donné l’opportunité de fréquenter plusieurs musées.

Une grande exposition en 2015 à la Maison des gouverneurs lui a permis de présenter son travail au public de la région et depuis il vend ses œuvres sur son site Internet. Il est donc entièrement autonome, sans agent, galeriste ou mécène pour le représenter.

Grand amateur de bandes dessinées, il lit Fluide Glacial ou Hara Kiri. C’est en septembre 2001 qu’il participe à un concours du journal de Montréal qui souhaite trouver un nouveau caricaturiste. L’effondrement des deux tours du World Trade Center changera les plans du journal. Bill deviendra caricaturiste pour le journal Les 2 Rives en 2013 et du courrier de St-Hyacinthe en 2018. Il travaille maintenant avec une tablette graphique. Contrôlant ainsi le dessin, la couleur et facilitant la livraison de ses images d’humour.

Toujours à la recherche de l’équilibre dans le dessin, Bill Marcotte continue de faire des croquis au stylo à bille afin de garder l’assurance du geste et de la ligne. Il prépare une série de tableaux grands format mettant en scène personnages émouvants de quotidienneté. Dans gens que nous pourrions croiser par hasard et avec qui nous aimerions piquer une petite jasette.

https://www.facebook.com/gillesbillmarcotte/

Elene Dallaire

Retour

Cette page a été lue 1126 fois.