CHRONIQUE

Des entrevues avec nos artiste de la région, des rencontres culturelles et plus encore !

Par Julie Lambert, 24/02/2021

Une année libératrice et créative pour Laurence Manning

La pause obligée par la situation pandémique aura eu un effet bénéfique sur les projets de la pianiste de la région, Laurence Manning. Habituellement fortement occupée avec des concerts en formule solo ou trio, la musicienne a eu davantage de temps cette année pour laisser libre cours à sa créativité afin d’offrir son premier album de compositions « Piano Mirror ».

« Cette pandémie a vraiment eu une incidence importante sur notre milieu. C’était comme une brique sur la tête de tout le monde. Habituellement, le printemps et l’été sont des périodes très occupées avec mes concerts. Cette fois-ci, tout a été calme et j’ai pu me consacrer à des projets créatifs que j’avais en tête depuis longtemps alors que nous n’avons pas toujours l’occasion de le faire », raconte la musicienne.

Si on la connaît pour ses interprétations de grands compositeurs et pour ses arrangements de musique de jeux vidéo populaires, la pianiste s’est lancée pour la première fois dans la réalisation d’un album de compositions 100 % originales.

Un changement libérateur

Selon l’artiste, il a été très exaltant de ne pas avoir de cadre défini, ce qui lui a permis de s’abandonner complètement à son élan de créativité et d’inspiration. La musicienne a adoré son expérience puisqu’elle était davantage habituée à suivre les partitions en tant qu’interprète. Si la compositrice s’amusait et mettait un peu plus de sa couleur dans ses arrangements, elle n’avait pas la chance de créer une musique provenant complètement de son imagination.

« Je me suis laissée aller à créer ma propre musique de films et de jeux vidéo. Lorsque j’avais une mélodie accrocheuse en tête ou une inspiration subite, je la notais sur mon cellulaire. Je m’assoyais parfois au piano pour la travailler et faire de l’improvisation. Cela a été une période très libératrice pour moi alors que ce n’est pas ce que nous avons le plus connu dans les derniers mois en raison de la pandémie. J’ai créé des pièces très personnelles. Mes compositions sont parfois lumineuses et à d'autres occasions, elles sont plus sombres ou romantiques. Cet album, c’est un peu mon autoportrait et cela explique le choix du titre », décrit Laurence Manning.

Pour concrétiser son projet d’album et rentrer en studio afin d’enregistrer ses compositions, la pianiste a eu la chance de se faire appuyer par des mélomanes provenant de partout dans le monde lors de sa campagne de sociofinancement Kickstarter. Ce fut également le cas pour son opus « Game Music Piano Album » paru en 2019. Son nouvel album a ainsi pu voir le jour à la fin de 2020.

« J’étais vraiment stressée de ne pas réussir à amasser les fonds nécessaires pour l’enregistrement aux Studios Piccolo à Montréal. Je me disais que ce genre de projet toucherait peut-être moins de personnes que celui de musique de jeux vidéo, car c’est de la musique populaire contrairement à des compositions qui sont très personnelles. Les gens ont toutefois été au rendez-vous et la campagne a largement dépassé mes attentes! » se réjouit la diplômée en interprétation piano.

Des projets dans l’air

Au cours des prochains mois, la compositrice aimerait beaucoup offrir des concerts avec ses œuvres originales en plus de continuer de présenter des vidéos autant de musique d’interprétation que de nouveaux arrangements.

Elle aimerait aussi réaliser une tournée solo et continuer de travailler, à distance pour l’instant, sur son projet Laurence Manning trio avec deux collègues musiciennes, soit Daphnée Sincennes Richard (violoncelle) et Lou Dunand-Vincent (cello).

Selon l’artiste, il faudra toutefois attendre quelques mois avant de voir ses rêves se concrétiser, car elle devra préparer ses pièces tout en faisant des démarches pour sonder l’intérêt du milieu. Malgré les efforts qu’elle devra fournir pour y arriver, Laurence Manning ne voit que de belles occasions qui se présenteront devant elle.

« J’ai encore du travail à faire. Je serai là-dedans pour les prochains mois et je vais tenter d’envoyer mes projets aux bonnes personnes. Je dois m’occuper de tout alors cela demande du temps. En attendant la réouverture des salles de spectacle, je continue de pratiquer et de me préparer. Je me considère aujourd’hui comme une interprète, une arrangeuse et une compositrice. Je sens réellement que je suis à un tournant de ma carrière et je reste à l’affût de toutes les opportunités qui pourront s’offrir à moi », conclut-elle, pleine d’espoir.

Crédits photos: Philippe Manning, Pierre-Luc Daoust

Pour en savoir plus sur la pianiste Laurence Manning :
• Facebook: https://www.facebook.com/laurencemanningpianiste
• YouTube: https://www.youtube.com/c/laurencemanningpianiste
• Instagram: https://www.instagram.com/laurencem
• Twitter: https://twitter.com/ManningLaurence
• Site web : https://www.laurencemanning.ca/
• Spotify : https://open.spotify.com/artist/4pS3AwZi3Nd0klW5yEE1Le
• Bandcamp : https://laurencemanning1.bandcamp.com/
• Patreon : https://www.patreon.com/Laurencemanning
• Lien de son album « Piano Mirror »: https://distrokid.com/hyperfollow/laurencemanning/piano-mirror



Retour

Cette page a été lue 934 fois.