Michel Vermeulen


Vermeulen est né à Verdun au Québec en 1961. Il a débuté sa carrière d'artiste en 1978, alors qu'il était étudiant à la Polyvalente Monseigneur Richard, à Verdun. Ses professeurs d'arts plastiques, Messieurs Jean-Louis Deschambeault et André Dumaine, lui transmettront une technique solide et déterminante... Vermeulen tient à préciser que la qualité d'enseignement de ses deux mentors a été la base de tout. Naturellement, rien ne laissait présager un tel succès. À priori, ce n'était qu'un simple hobby mais quelques années plus tard, le goût et le désir de peindre resurgissent avec enthousiasme.

Peintre autodidacte, influencé par le mouvement, les couleurs chaleureuses et vives. Tendance au cubisme et parfois à l'impressionnisme. Il se démarque par son style très coloré. Ses toiles représentent souvent des instruments de musique, en particulier les pianos. Il en fait presque des êtres vivants en favorisant le déploiement d'une énergie pure qui frôle la candeur. La chandelle et la poire sont à l'honneur. La chandelle représente pour lui l'ambiance et l'atmosphère, tandis que la poire elle, la vie et la sensualité.

Au fil des années, Vermeulen s'affaire à parfaire sa technique, tout en cherchant un concept créatif et exclusif, qui pourrait le distinguer des autres peintres. Au tout début, il peint des paysages et des scènes rurales; par la suite, il deviendra portraitiste, ce qui n'a rien de très original puisque plusieurs peintres pratiquent cette vision. Il étudie l'histoire de l'art international, c'est vraiment là qu'il a trouvé son style... Faire ce qui n'a jamais été fait, peindre ce qui n'a jamais été peint, inventer un genre propre à lui. L'étude de l'histoire de l'art m'a permis, dit-il, de faire un lien entre chacun des grands peintres célèbres mondialement. Pourquoi ont-ils réussi? La réponse : ils avaient tous un concept ou une idée originale. Ces grands maîtres, qu'ils se nomment Pellan, Picasso, Renoir, Riopelle ou Van Gogh, avaient tous une touche différente et exclusive, soit par la forme de leurs dessins, soit par leur coloris ou leur technique d'application. C'est à ce moment là, ajoute Vermeulen, qu'ils sont devenus reconnus et célèbres. Lors d'une entrevue, Jean-Paul Riopelle avait mentionné ceci : "Lorsqu'on regarde un tableau ou une oeuvre d'art au loin et qu'on peut deviner qui l'a fait, sans voir le nom de l'auteur... C'est un maître!"

Le style de Vermeulen? Difficile à décrire en quelques mots. Disons que c'est un mélange de plusieurs à la fois, il semble être dans une classe à part qui privilégie le mouvement et la vie de l'objet, tels les instruments musicaux et les pianos, entre autres, qui ont eu un véritable succès en Europe et aux États-Unis. Plusieurs grandes vedettes américaines qui oeuvrent dans le domaine du show-business ont un Vermeulen chez-eux, tel Elton John et Jay Leno. Sa palette joyeuse et vive est éblouissante et il pratique également un effet du genre trois dimensions assez impressionnant. D'ailleurs, il a remporté plusieurs mentions et prix internationaux, dont le prix Pollock en 2001 (USA), le prix Pablo d'Oro en 2002 (Espagne) et le 1er prix d'Athènes, Concours du Logo Olympique à Athènes, Grèce.

Vermeulen se décrit comme un peintre du bonheur et de la fête! Les gens vivent de plus en plus stressés et angoissés, dit-il. De nos jours, le sablier de la vie est une autoroute remplie d'obstacles de toutes sortes, on essaie de s'en sortir du mieux qu'on peut et avec le moins de séquelles possibles... Il croit que l'art sous toutes ses formes est très important pour nous, pour survivre. Les moments de détente et de relaxation sont capitaux dans un monde comme le nôtre! C'est pourquoi il mentionne souvent que si ses tableaux peuvent vous donner un petit instant de bonheur et surtout de relaxation, il aura réussi sa mission!



Photos / texte : Michel Vermeulen avec autorisation d'utilisation pour Centrart
© 1997-2005 Centrart Enr.