Accueil | Artistes : Arts de la scène - Littérature - Arts visuels | Inscrivez-vous ici | Recherchez dans ce site


Gilles Bizien

 artiste peintre et écrivain 

Je suis né le 27 octobre 1970 à Harfleur, en Seine Maritime, en France. J'écris et je peins depuis mon plus jeune âge. La création prend une grande part dans ma vie mais j'aime aussi la mer, sentir le sable humide sous les pieds, deviner des étoiles derrière l'horizon, voyager par les êtres, échanger, contempler les mondes passés, présents et à venir.

Avant-propos
Lorsque je porte un regard analytique, critique, ou simplement un regard d'observation sur mon travail plastique, sur mon travail d'écriture, je ressens souvent un sentiment de territoire a explorer, de lieux visités, d'endroits a visiter. Il me vient à l'idée qu'une partie de l'imaginaire, de la création, sans doute fantasmée, serait tangible, visitable en un lieu, un lieu qui se donnerait tout d'abord à l'esprit puis ensuite à la création.

J'ai ce sentiment aussi bien dans la création plastique que dans l'écriture, deux arts différents pour des parallèles identiques en définitive. Des parallèles se rejoignant en moi, en un point source, en un point fleuve, personnel, intime, en un désir d'exploration.

Si ces parallèles sont identiques dans l'écriture et la peinture, ils se manifestent cependant dans l'espace réel différemment en esthétismes ou en formes. Formes différentes mais complémentaires pour le travail de recherche de l'artiste. C'est ce travail d'exploration, ces champs multiples d'exploration, de mise en place de langage pictural et poétique, personnel et propre à l'artiste, qui doit concentrer l'énergie engagée dans la création, qui doit nourrir l'expression. Car au fond, ce qui est visible n'intéresse que la main, le reste concerne l'esprit.


Tendances stylistiques, approche de l'oeuvre picturale
Au sein de notre époque, penser l'expressionnisme, le fauvisme, le post-impressionnisme ou la figuration libre, en fouillant, en réinterprétant ces mouvements avec un souci intimiste, c'est examiner la validité des classifications, c'est trouver une place, sa place, dans la remise en cause des genres. Mais pas seulement, c'est aussi dégager des champs d'exploration et de création nouveaux. Au-delà des considérations de classification, pour l'artiste, l'enjeu est plus important, plus ambitieux. Ce n'est pas une simple redéfinition, une réévaluation esthétique des avant-gardes passées en vue de les transformer en avant-garde tout court, de passer les grands mouvements de la peinture moderne au tamis d'une facture personnelle pour faire du neuf, mais c'est bel et bien un véritable positionnement dans la création, dans une création vivante et contemporaine.

On peut certes s'interroger sur certaines tendances actuelles, des tendances dont les artistes eux même redéfinissent le métissage ainsi que les composantes perpétuellement. On peut s'interroger sur cette volonté d'être sans cesse en mouvement, en langage nouveau, de n'être jamais figé, d'exister artistiquement dans la création avant d'exister dans la classification.

Anticiper l'étiquette en quelque sorte, le classement, l'identification, ne mettrait-il pas l'artiste dans une espèce de fuite en avant, l'accent ne serait-il pas mit sur la nouveauté au détriment d'une certaine qualité technique et esthétique ? C'est une question qui se pose et dont chaque artiste répond de façon personnelle. C'est bien là, au plus profond de l'acte de création, que les nuances sont importantes, c'est une vision d'artiste que cette approche des œuvres ou de l'art. L'artiste propose sa vision, intime, prête son oeil au public, sa sensibilité, en montrant son travail. En fin de compte l'image positionne le spectateur au centre même du processus de création justement par cette approche personnelle qui est en résonance dans les oeuvres.

Il n'en reste pas moins que le novice comme l'amateur s'y retrouvent, à l'un comme à l'autre, à niveau égal, le même degré d'émotion brut est proposé. Ce qui doit être remarquable c'est la création, une création vivante, neuve, posé dans son temps. Un acte de création sensible, dans le foisonnement des formes, dont beaucoup d'œuvres contemporaines font preuve, oeuvres d'une époque, oeuvres de questionnement.

Y aurait-il un paradoxe entre compréhension et sensation ? La modernité serait-elle qu'analytique ? Pourquoi comprendre une œuvre en lui cherchant, avant tout contact physique, avant émotion, ou pendant que l'œil circule sur la toile, une classification, une famille, une étiquette, sinon celle de l'émotion à proprement parler et qui par ailleurs engage ensuite une réflexion intellectuelle, réflexion intellectuelle qui ne s'interpose pas entre le spectateur et l'oeuvre mais qui vient compléter le questionnement ou la sensation a posteriori. L'œuvre est prise comme production humaine, et comme telle elle travaille au corps, reformule sa nature intime chez chaque spectateur.

Ce regard d'artiste, de placer le spectateur en « état d'artiste » que la peinture contemporaine propose, est fondamentalement moderne et humain. Ce regard met au centre du questionnement artistique la peinture bien sûr mais aussi l'artiste et l'homme. C'est une peinture profondément saine et franche dans son dépouillement esthétique, dans sa violence brut, qui ne laisse personne indifférent.




 EXPOSITIONS 



2007 :
. Prix spécial du jury, 23e Salon d'automne du CASPQ
. Espace Culturel Scelia, Sargé-Lès-Le Mans, Sarthe - (France)
. Centre des Glycines, Parigné L'Evêque, Sarthe - (France)
. Pul'sart 2007, Le Mans, Sarthe - (France)

2006 :
. 7e Salon des peintres de St-Marceau, Prieuré de St-Marceau, Sarthe - (France)
. Mairie de Coulaines, Sarthe (France)
. Office du Tourisme, Château du Loir, Sarthe - (France)




 BIBLIOGRAPHIE ET EXPOSITIONS 



 Écriture 

       Rouge Totem
      Editions Poêtês 2005
      Laurent Fels, Luxembourg
      Nombre de pages : 16
      ISBN : 2-919942-02-6

       Les Cahiers de Poésie 2
      Collection dirigée par Laurent Fels
      Luxembourg 2005
      ISBN : 2-916090-42-8

       Les Cahiers de Poésie 3
      Collection dirigée par Laurent Fels
      Luxembourg 2005
      ISBN : 2-916090-44-4

       Néantes
      Editions Chloé des Lys
      Belgique 2006
      ISBN : 2-87459-143-2



 Revues 

       Comme en poésie (France)
      Numéro 18
      Juin 2004
      ISSN : 1620-1213

       An Amzer (France)
      Numéro 35
      Novembre 2004
      ISSN : 0997-329X

       Mot à Maux (France)
      Numéro 1
      Mars 2005
      ISSN : 1773-9098

       Carquois (Québec)
      Volume 5, Numéro 3
      Novembre 2005
      ISSN : 1710-9175

       An Amzer (France)
      Numéro 37
      Décembre 2005
      ISSN : 0997-329X



 Brèves littéraires 

       Société Littéraire de Laval (Québec)
      Numéro 72, Hiver 2006
      ISSN : 1194-8159
      ISBN : 2-923059-12-3

       Poésie Première (France)
      Numéro 34, mars 2006
      ISSN :1259-4407

       Géante Rouge (France)
      Numéro 3, été 2006
      "Japanese Night" (nouvelle SF)
      ISSN : 1778-011X




 SITES INTERNET 



Alter Texto, Écrits d'aujourd'hui
Amalthee
Aux artistes peintres
Blog de Gilles Bizien
Centrart, Portail culturel francophone
'Dolphin neurologic', Nouvelle Sf - sept. 2006
Éditions des Vanneaux
Francopolis, Librairie de poésies
Francopolis
La poésie que j'aime - Poètes d'aujourd'hui
L'aurore poétique
Peinture / Blog de G. Bizien
Terre à ciel, Poésie d'aujourd'hui





|    Courriel de l'artiste Courriel de l'artiste   |    Site Internet de l'artiste Site de l'artiste   |    Page précédente Page précédente   |    Vers le haut Haut de page   |

Photos / texte : Gilles Bizien
avec autorisation d'utilisation pour Centrart © 1997-2012
Artiste inscrit(e) depuis : décembre 2006    |   Dernière mise à jour : 2 mai 2012