Accueil | Artistes : Arts de la scène - Littérature - Arts visuels | Inscrivez-vous ici | Recherchez dans ce site


Fernand Toupin, R.C.A.

 artiste peintre 

Au cours des années 50, Fernand Toupina marqué l'art contemporain par ses compositions géométriques sur des surfaces aux aires irrégulières (shaped canvas). Toutefois, la vraie reconnaissance populaire est venue un peu plus tard avec ses oeuvres matiéristes qui ont marqué les décennies 1960 à 1980, jusqu'ici son retour à l'abstraction géométrique en 1993.

Les dernières oeuvres inédites de la période matiériste créées de 1990 à 1993 ont été présentées à la galerie Bernard de Montréal en avril 2005. L'exposition comprenait 33 tableaux de petits et moyens formats aux couleurs et formes texturées rafraîchissantes, tout aussi poétiques que ses oeuvres précédentes.

- Claude Gauthier - 2005





 NOTE BIOGRAPHIQUE 



1930 : Naissance à Montréal (Québec)
1949 : École des Beaux-Arts de Montréal (Québec)
1949-1953 : Étudie la peinture avec Jean-Paul Jérôme (Québec)
1955 : Membre fondateur du groupe Les Plasticiens et co-signataire du manifeste des Plasticiens (Québec)
1957-1958 : Directeur des expositions au Conseil exécutif de l'Association des artistes non figuratifs de Montréal (Québec)
1977 : Membre à vie de l’Académie royale des arts du Canada




 EXPOSITIONS PERSONNELLES 



2005 :
. Galerie Bernard, Montréal (Québec)
. Rétrospective de Fernand Toupin, Galerie Renée-Blain, Brossard (Québec)

2004 :
. Rétrospective de Fernand Toupin, Gatineau (Québec)
. Fernand Toupin : L'arpenteur des grands espaces, Galerie Montcalm, Hull (Québec)

2003 :
. Rétrospective de Fernand Toupin, Musée du Bas-Saint-Laurent (Québec)

1995 :
. Riverin-Arlogos Art Contemporain, Eastman (Québec)

1988-1990 :
. Galerie Bernard Desroches, Montréal (Québec)

1986 :
. Galerie Frédéric Palardy, Saint-Lambert (Québec)
. Rétrospective de Fernand Toupin, Musée d'art de Joliette (Québec)

1985 :
. La Galerie, Montréal (Québec)

1984 :
. Galerie Présence, Montréal (Québec)

1983 :
. Galerie Frédéric Palardy, St-Lambert (Québec)

1982 :
. Galerie Lacerte Guimont, Sillery (Québec)

1980 :
. Galerie Gilles Corbeil, Montréal (Québec)
. Galerie Dominion-Corinth, Ottawa (Ontario)

1977 :
. Place des Arts, Montréal (Québec)
. Les Jeunesses Musicales du Canada, Mont-Orford (Québec)

1976 :
. Galerie Arnaud, Paris (France)
. Galerie Bernard Desroches, Montréal (Québec)
. Stade Olympique, Montréal (Québec)

1974 :
. Galerie Bernard Desroches, Montréal (Québec)
. La Suite d'Automne, Musée d'art contemporain, Montréal (Québec)

1972 :
. Galerie Arnaud, Paris (France)
. Fernand Toupin : Rétrospective 1955-1971, Centre culturel canadien, Paris (France)

1970 :
. Galerie Arnaud, Paris, (France)
. Galerie Gilles Corbeil, Montréal (Québec)

1967 :
. Quinze ans de peinture pour Fernand Toupin, Musée d'art contemporain, Montréal (Québec)

1965 :
. Galerie Camille Hébert, Montréal (Québec)

1962 :
. Galerie Agnès Lefort, Montréal (Québec)

1959 :
. Galerie Denyse Delrue, Montréal (Québec)




 EXPOSITIONS DE GROUPE 



2005 :
. Marc-Aurèle Fortin, Fernand Toupin, Paul Vanier Beaulieu, Galerie Valentin, Montréal (Québec)

2004 :
. Les Plasticiens, Musée des Beaux-Arts, Sherbrooke (Québec)
. Galerie Valentin, Montréal (Québec)

1995 :
. Les Plasticiens, Galerie Waddington, Montréal (Québec)
. Les Plasticiens, Galerie Gorce, Montréal (Québec)
. Les premiers dons au Musée, Musée d'art contemporain, Montréal (Québec)

1994 :
. La collection Lavalin, Musée d'art contemporain, Montréal (Québec)

1992 :
. Exposition d'ouverture du Monde Musée, Musée d'art contemporain, Montréal (Québec)
. Les Plasticiens, Musée des Beaux Arts du Canada
. Les Plasticiens, Musée du Québec (Québec)
. Les Plasticiens, Winnipeg Art Gallery (Manitoba)

1991 :
. Musée Central de Tokyo, (Japon)

1987 :
. Accents de la Collection Lavalin, Galerie Lavalin, Montréal (Québec)

1986 :
. Randall Gallery, New York (États-Unis)

1980 :
. Art Expo International, New York Coliseum, New York (États-Unis)
. Dix ans de propositions géométriques, Musée d'art contemporain, Montréal (Québec)
. Randall Gallery, New York (États-Unis)

1977 :
. Jauran et les premiers Plasticiens, Musée d'art contemporain, Montréal (Québec)

1975 :
. Canadian canvas, exposition itinérante de tableaux grands formats
  dans neuf musées canadiens (Canada)

1972 :
. Lauréat du prix national pour le Canada, Festival de Peinture, Cagnes-sur-Mer (France)

1970 :
. Pavillon du Québec, exposition universelle d'Osaka (Japon)
. Peinture canadienne, Terre des Hommes, Montréal (Québec)

1969 :
. Art d'aujourd'hui, Musée des Beaux-Arts de Montréal (Québec)
. 200 ans de Peinture Québécoise, Université McGill, Montréal (Québec)

1967 :
. Panorama de la Peinture, (1940-1966), Musée d'art contemporain, Montréal (Québec)

1966 :
. Montréal Collectionne, Musée des Beaux-Arts de Montréal (Québec)
. Art Canadien, exp. itinérante de la collection Sayde & Bronfman, à travers le Canada

1962 :
. Festival des Deux Mondes, Spoleto (Italie)

1961 :
. Toupin et Belzile, Galerie Libre, Montréal (Québec)

1959:
. Art Abstait, École des Beaux-Arts de Montréal (Québec)

1958 :
. Lauréat du premier prix, Salon de la jeune peinture, Musée des Beaux-Arts de Montréal (Québec)
. Les Lauréats, Galerie Denyse Delrue, Montréal (Québec)

1957 :
. L'Association des artistes non-figuratifs de Montréal, Musée des Beaux-Arts de Montréal (Québec)

1955 :
. Les Plasticiens, L'Échourie, Montréal (Québec)
. Art Canadien, École des Hautes Études Commerciales, Montréal (Québec)




 DIVERS 



1978 :
. Prochain épisode
  Livre d'art comprenant 14 sérigraphies et une gravure sur le roman d'Hubert Aquin
  Éditions Art Global
  Montréal (Québec)

1977 :
. Création d'un décor
  Grands Ballets Canadiens,
  La Scouine (http://fcfn.ca/scouine.htm)
  Montréal (Québec)

1975 :
. Errances
  album de 7 sérigraphies, poèmes de Fernand Ouellette,
  Éditions Bourguignon
  Montréal (Québec)

1974 :
. Création d'un décor
  Grands Ballets Canadiens,
  Au-Delà du Temps / Time out of mind
  Montréal (Québec)

1970-1972 :
. Création de tapisseries
  Ateliers Pierre Daquin
  Paris (France)

Février 1968 :
. Fernand Toupin : 15 ans de peinture
  Le Musée d'art contemporain,
  21 mars 1967, vol.5, no2 - p.28-29
  Montréal (Québec)




 COLLECTIONS PUBLIQUES 
(Sélection)



Musée du Québec (Québec)
Musée des Beaux-Arts du Canada, Ottawa (Ontario)
Musée des Beaux-Arts de Montréal (Québec)
Musée d'art contemporain, Montréal (Québec)
Place des Arts, Montréal (Québec)
Simon Fraser University, Vancouver (Colombie-Britannique)
Statische Kunts galerie, Bochum (Allemagne)
Centre national d'art contemporain, Paris (France)




 PRESSE - BIBLIOGRAPHIE 



L'Intuition intuitionnée
  Documentaire réalisé par André Desrochers, 2006
  Festival International du Film sur l'Art


Le gouvernement du Canada appuie le Centre d'animation
  et de diffusion culturelles du Bas-Saint-Laurent

  Rivière-du-Loup, le 29 août 2005
  Consultez ici


Publication du manifeste des Plasticiens - (10 février 1955)
  Université de Sherbrooke
  Bilan du siècle, version 2.5
  Consultez ici


Les aventures de Fernand Toupin
  par Suzanne Richard, Voir.ca, 27 mai 2004


Fernand Toupin, L'arpenteur des grands espaces
  par Stéphane Fortier, Hebdo La Revue, Terrebonne
  1er décembre 2003
  Consultez ici


Un beau geste de Fernand Toupin
  par Stéphane Fortier, Hebdo La Revue, Terrebonne
  1er décembre 2003
  Consultez ici


Les vingt ans du Musée à travers sa collection
  . Musée d'art contemporain de Montréal
  . Catalogue - Montréal : Le Musée, 1985 - 371 pages
  . illustrations certaines en couleurs; 28 cm
  . 27 janvier au 21 avril 1985 - p.3


Tendances actuelles au Québec
  . La photographie, la sculpture et la vidéo
  . Date de début : 14 décembre 1978
  . Date de fin : 14 janvier 1979
  . Numéro : EVE 007984.2

   Documentation :
  . carton d'invitation
  . catalogue d'exposition
  . diachromie
  . dossier documentaire
  . négatif
  . photographie
  . revue de presse


Tendances actuelles au Québec
  . Date de début : 09 novembre 1978
  . Date de fin : 14 décembre 1978
  . Numéro : EVE 007984
  . Commissaire : Sandra Grant Marchand

   Documentation :
  . carton d'invitation
  . catalogue d'exposition
  . communiqué de presse
  . diachromie
  . dossier documentaire
  . négatif
  . photographie
  . revue de presse


Oeuvres québécoises de la collection 1940-1960
  . Date de début : 16 mars 1978
  . Date de fin : 09 avril 1978
  . Numéro : EVE 007962
  . Commissaire : Paulette Gagnon

   Documentation :
  . carton d'invitation
  . communiqué de presse
  . dossier documentaire

   Revue de presse :
  . Le Musée d'art contemporain rouvre ses portes le 9 mars
  . Le Devoir, 3 mars 1978 - p.18


Trois générations d'art québécois : 1940, 1950, 1960
  . Date de début : 30 juin 1976
  . Date de fin : 01 septembre 1976
  . Numéro : EVE 007917

   Documentation :
  . carton d'invitation
  . catalogue d'exposition
  . communiqué de presse
  . diapositive
  . dossier documentaire
  . liste des oeuvres
  . photographie
  . revue de presse


Peintres canadiens actuels
  . Date de début : 16 janvier 1975
  . Date de fin : 16 février 1975
  . Numéro : EVE 007635

   Documentation :
  . carton d'invitation
  . catalogue d'exposition
  . diapositive
  . dossier documentaire
  . photographie
  . revue de presse
  . vidéocassette


Petits formats de la collection
  . Date de début : 09 août 1974
  . Date de fin : 01 septembre 1974
  . Numéro : EVE 007854

   Documentation :
  . communiqué de presse
  . dossier documentaire
  . photographie

   Revue de presse :
  « Un "petit" retour sur l'art...
  . La Presse, 29 août 1974 - p.c-2


Les arts du Québec
  . Québec : Le Ministère, 1974 - 31,1 p.
  . illustrations, certaines en couleurs; 22x28 cm
  . p.6 - Texte sur deux colonnes
  . Catalogue d'une exposition tenue au Pavillon du Québec
  . du 20 juin au 2 septembre 1974


La suite d'automne
  . Secrets des artistes, 1er juin 1974,
  . Reproduction - p.22


Expositions importantes pour le peintre Toupin
  . Le Journal de Montréal, 22 mai 1974,
  . Reproduction - p.76


Les arts du Québec
  . Date de début : 20 mai 1974
  . Date de fin : 20 septembre 1974
  . Numéro : EVE 006904
  . Commissaire : Laurent Lamy

   Documentation :
  . affiche
  . catalogue d'exposition
  . communiqué de presse
  . dépliant publicitaire
  . dossier documentaire
  . revue de presse


Une exposition Fernand Toupin
  . Dimanche-matin, 19 mai 1974 - p.34


Toupin : autoportrait du navigateur
  . Revue de presse :
  . Le Jour, 11 mai 1974, par Robert Marteau
  . Reproductions - p.71-A


Fernand Toupin : La suite d'automne
  . Date de début : 09 mai 1974
  . Date de fin : 09 juin 1974
  . Numéro : EVE 007845

   Documentation :
  . communiqué de presse
  . dossier documentaire
  . revue de presse


Fernand Toupin : le cérémonial de la peinture
  . revue de presse :
  . La Presse - 11 mars 1974, par Gilles Toupin,
  . Reproductions : p.e-17


Deux expositions au Musée d'Art Contemporain
  . Date de début : 04 juin 1968
  . Date de fin : 01 septembre 1968
  . Numéro : EVE 007647

   Documentation :
  . communiqué de presse
  . dossier documentaire
  . revue de presse


Catalogue d'une exposition

  . Sculpteurs du Québec
  . (ainsi que les peintres qui s'expriment en trois dimensions.)
  . Date de début : 16 juillet 1968
  . Date de fin : 01 septembre 1968
  . Numéro : EVE 007649
  . Commissaire : Henri Barras

   Documentation :
  . carton d'invitation
  . catalogue d'exposition
  . communiqué de presse
  . dossier documentaire
  . photographie

   Revue de presse :
  . Le Soleil, 21 septembre 1968
  . Reproduction - p.28


Catalogue d'une exposition

  . Panorama II de la peinture au Québec 1956-1966
  . Date de début : 11 juillet 1967
  . Date de fin : 20 août 1967
  . Numéro : EVE 007623.2

   Documentation :
  . catalogue d'exposition
  . communiqué de presse
  . dossier documentaire
  . photographie
  . revue de presse


Catalogue d'une exposition

  . Panorama de la peinture au Québec 1940-1955
  . Date de début : 15 mai 1967
  . Date de fin : 25 juin 1967
  . Numéro : EVE 007623

   Documentation :
  . catalogue d'exposition
  . communiqué de presse
  . dossier documentaire
  . photographie

   Revue de presse :
  . Le Musée d'art contemporain, Montréal
  . vol.5, n°2, février 68 - p.28-29




Catalogue d'une exposition 

  . Musée d'art contemporain, Montréal
  . du 21 mars au 16 avril 1967
  . Titre de la couverture : 15 ans de peinture
  . En tête du titre : Ministère des affaires culturelles
  . Consultez ici


Fernand Toupin : 15 ans de peinture
  . Date de début : 21 mars 1967
  . Date de fin : 18 avril 1967
  . Numéro : EVE 007544
  . Commissaire : Henri Barras, 1937-

   Documentation :
  . catalogue d'exposition
  . communiqué de presse
  . dossier documentaire
  . photographie

   Revue de presse :
  . Le Musée d'art contemporain, Montréal 68
  . vol.5, n°2, février 1968 - p.28-29


Collectif (dont Jean-Paul Mousseau)
  . Lettre de protestation contre le choix du jury de la 2e Biennale canadienne
  . Canadian Art, vol.14, n°4 - été 1957

   Lettre signée par :
  . Jean-Paul Mousseau, Louis Belzile,
  . Paterson Ewen, André Jasmin,
  . Fernand Leduc, Rita Letendre,
  . Jean McEwen et Fernand Toupin - p.177

La filière plasticienne
  . par Stéphane Aquin
  . Consultez ici

Les Plasticiens
  . par François-Marc Gagnon
  . L'encyclopédie canadienne
  . Consultez ici

Toupin Fernand, RCA, 1930-
  . Galerie 2000, Montréal
  . Consultez ici

Peintre terrebonnien de réputation internationale
  . Journal Le Trait d'Union, Terrebonne




 MANIFESTE DES PLASTICIENS


Les Plasticiens sont des peintres qui se sont réunis quand ils ont constaté que la similitude d'appparence de leurs peintures relevait d'une concordance dans leur conduite de peintre, dans leur démarche picturale et dans leurs attitudes envers la peinture et dans la société humaine.

Comme le nom qu'ils ont choisi pour leur groupe l'indique, les Plasticiens s'attachent avant tout, dans leur travail, aux faits plastiques : ton, texture, couleurs, formes, lignes, unité finale qu'est le tableau, et les rapports entre ces éléments. Éléments assumés comme fins. Cette conception de la peinture se passe de justification, ou plutôt, elle la trouve dans ce fait en apparence banale : les Plasticiens font de la peinture parce qu'ils aiment ce qui est particulier à la peinture. C'est, en outre, une conception qui correspond à la liberté isolée du peintre dans le monde contemporain.

En étant arrivés à renoncer à peu près entièrement à toute attitude romantique de la peinture comme moyen d'expression conscient, les Plasticiens peuvent retrouver cette naïveté artisanale que caractérise l'absence de tout orgueil généralement associé avec une prise de conscience partielle de soi. Les peintures des Plasticiens ne sont pas les visages de choix, mais ceux d'ultimes nécessités, d'inévitables obsessions, de réductions transcendantales. Le niveau de connaissance auquel les peintures font appel dans leur genèse et dans leur unité, est en définitive celui de l'intuition et non pas de la science. Si leur nécessité apparaît plus logique qu'intuitive, c'est que la simplication des moyens conduit à un résultat épuré conventionnellement admis comme excluant la personnalité.

La portée du travail des Plasticiens est dans l'épurement incessant des éléments plastiques et de leur ordre; leur destin est typiquement la révélation de formes parfaites, dans un ordre parfait. Leur destin, et non pas leur but, étant donné qu'ils travaillent dans l'amour du moment présent. Les Plasticiens n'admettent pas la postulation à priori de ce qui est élémentaire et de ce qui est parfait. Pour eux, ce ne sont pas là des données, mais des acquisitions que seul le travail individuel dans la plus entière liberté peut permettre de faire. Leurs découvertes peuvent coïncider, mais ils n'ent croient pas pour autant avoir touché une vérité objective.

Les Plasticiens ne se préoccupent en rien, du moins consciemment, des significations possibles de leurs peintures. Mais comme en ne cherchant pas à lui donner une valeur littérale, ils n'excluent aucune des significations inconscientes possibles, elle devient de ce chef, le reflet de leur propre humanité. En somme, les Plasticiens obéissent à la nature, et c'est pourquoi leurs peintures tendent vers une complète autonomie en tant qu'objets.

Les Plasticiens ne prétendent pas apporter des apparences tout à fait nouvelles, ni immuables. Malraux a écrit que les tableaux naissent des tableaux. L'intuition, même la plus pure s'exprime toujours avec un certain degré par le truchement des souvenirs. Le travail des Plasticiens s'inscrit également dans l'histoire de la peinture au Canada et plus spécifiquement à Montréal. La peinture non-figurative a acquis, à Montréal, ses droits de noblesse depuis les premières expositions automatistes. Elle a pu naître ailleurs avant, mais elle est véritablement née ici alors. Dans la solution qu'apportent les Plasticiens au problème posé par leur desir de peindre, la révolution amorcée par Borduas apparaît comme germinale. La Renaissance avait libéré les arts de la servitude à un rituel spirituel. Les divers grands mouvements du XIXe siècle et finalement le Dadaïsme, le Surréalisme et l'Automatisme les ont libérés de la servitude à un rituel matérialiste. Mondrian a permis de réduire l'ultime aliénation de l'oeuvre peinte, l'extériorisation de la concertation sur soi-même.

Le véritable rôle de l'artiste est d'engendrer la soif de la vérité. Le sens des oeuvres est toujours faussé par leur publication. Aussi la mise-au-monde doit-elle le plus possible coïncider avec la création. Il faut travailler à engendrer un climat d'inquiétude vis-a-vis des arts de la part du public, et non pas simplement une familiarité qui tourne facilement au mépris. Il ne reste de spirituel que l'angoisse.

Il n'y a pas, en 1955, d'art sacré; l'art est sacré. La création qui est aussi intuition est l'unique forme de la vérité. Est respectable dans son intégrité tout art vrai. Est respectable dans son intégrité toute oeuvre dont j'ai l'intuition qu'elle est vraie pour son créateur. C'est là ce qu'on appelle l'amour du prochain, l'existence de l'autre. Une oeuvre peut n'être pas la création de celui qui l'exécute, mais de celui qui la regarde ou d'une collectivité, plus simplement.



APHORISMES PLASTICIENS 

Ce mode d'existence d'une oeuvre aussi la rend respectable. Une oeuvre peut être le moment de vérité d'un peuple, d'une civilisation. Mais le goût, la propension, l'acceptation ne peuvent pas être critères de vérité : seule l'intuition intuitionnée l'est.

Les Plasticiens
Louis Belzile, Fernand Toupin, Jean-Paul Jerôme, Jauran 
Montréal, le 15 février 1955





|    Courriel de l'artiste Courriel de l'artiste   |    Site Internet de l'artiste Site de l'artiste   |    Page précédente Page précédente   |    Vers le haut Haut de page   |

Photos / texte : Fernand Toupin
avec autorisation d'utilisation pour ©1997 Centrart
Artiste inscrit(e) depuis : décembre 2006    |   Dernière mise à jour : octobre 2012

 



 

Merci de respecter les droits d'auteurs - © - Diane Gervais, Centrart